Ajax-PSV : le nouveau Klassiker

Ajax-PSV : le nouveau Klassiker

Aux Pays-Bas, l’appellation De Klassieker était autrefois uniquement réservée à la confrontation des clubs phares des deux plus grandes villes, l’Ajax d’Amsterdam et le Feyenoord de Rotterdam, qui croisent le fer depuis 1921. A l’époque, le PSV Eindhoven a huit ans d’âge seulement. Il faudra donc attendre la création de l’Eredivisie en 1956, et les succès que collectionne le PSV pour en faire un troisième prétendant au titre de plus grand club du pays… et donc un rival de poids pour l’Ajax !

Si les plus anciens fans ajacides déversent toute leur haine sur le Feyenoord, celle que les plus jeunes vouent au PSV est au moins aussi importante, voire plus. Aujourd’hui, entre deux clubs dominants du championnat, deux écoles de football et deux philosophies de jeu s’opposent, l’antagonisme est gravé dans le marbre. Bref, un vrai Klassieker. Historiquement, le Feyenoord partage une relation plus conflictuelle avec l’Ajax. En 97, l’affrontement des deux clubs avait entraîné la mort d’un fan ajacide, passé à tabac, à Beverwijk. D’autres violentes hooliganes ont également eu lieu bien avant mais c’est bien cet événement qui avait conduit la KNVB a demandé des sanctions pénales à l’encontre du hooliganisme.

Les stats avant l'histoire

« Battre le Feyenoord est une obligation pour l’honneur mais vaincre le PSV, c’est marquer notre domination sportive sur le championnat. Perdre contre eux est un sentiment d’humiliation ». Tel sont les mots prononcés par le jardinier de la Johan Cruyff Arena en 2009. Comme quoi, tout le monde se met à la page du nouveau Klassieker… Et pour cause, le club d’Eindhoven compte à son palmarès 24 titres nationaux, contre 33 pour l’Ajax (qui est vieux de plus de 13 ans). De plus l’ennemi de l’Ajax Amsterdam a été champion à 10 reprises depuis 2000, remportant aussi le titre de l’exercice précédent devant les ajacides. Ainsi, si les “Boerens” (fermiers en néerlandais, surnom donné aux joueurs du PSV par ses rivaux pour se moquer, mais conserver par ceux-là, défendant leur identité) n’ont pas la même relation avec l’Ajax que le Feyenoord, il n’en demeure pas moins que la rivalité avec les Godenzonen ajacides (fils de dieu) mérite d’être qualifié d’un vrai Klassieker !

Une rivalité dans l'ère du temps

Dans cette rivalité sportive qui fait rage entre les deux clubs, le Feyenoord est largué. Le PSV, premier du championnat, cumule 67 points à la 26e journée. Son dauphin l’Ajax est revenu à 5 points de son concurrent grâce à une série de 4 victoires d’affilée. Le club de Rotterdam, lui, est 3e avec 47 points. En retard… Ainsi dans l’optique de couper l’herbe sous le pied du PSV, les ajacides comptent bien tout donner lors du nouveau Klassieker de ce dimanche 31 Mars. En cas de victoire, ils pourraient recoller à 2 points du premier et espérer leur passer devant avant la fin du championnat.

Jules Arguel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *