Bordeaux cartonne, Bayonne n’y arrive pas : Les résultats de la 3e journée de Challenge Cup

Bordeaux cartonne, Bayonne n’y arrive pas : Les résultats de la 3e journée de Challenge Cup

Ce week end avait lieu la troisième journée de la Challenge Cup et la fin des phases aller. Toulon et Bordeaux, avec sa grosse victoire à Agen (3-73), sont les mieux partis côté français. En revanche, Bayonne et donc Agen sont toujours sevrés de victoires.

Enisei-STM 12-28 Castres

C’est ce qu’on appelle faire le minimum syndical. Dans la fraîcheur de Krasnodar, les Castrais l’ont emporté, certes, mais n’ont pas su ramener un point de bonus offensif face à l’une des équipes les plus faibles de la compétition. Trois essais ont été marqués par les Tarnais avec Jenneker, Gérondeau et Caminati (2e, 43e, 73e). 

Malgré cette deuxième victoire, les joueurs de Mauricio Reggiardo ne sont que troisième de la poule. Car dans l’autre match, Worcester a relancé les débats en s’imposant face à Newport bonus offensif en prime 34-28. À noter dans ce match l’expulsion précoce de Basham côté gallois à la 18e, lui qui avait signé un triplé contre Castres lors de la première journée.

Agen 3-73 Bordeaux

Ce match restera dans les annales du SUA mais pas pour une bonne raison. Agen a en effet connu la plus large défaite de son histoire, qui plus est à domicile, face à des Bordelais qui s’en sont donnés à coeur joie. Onze essais au total dont un triplé pour Geoffrey Cros. Les Agenais ont donc oublié qu’il y avait un match à jouer. Jeff Fonteneau, le président du SUA a présenté ses excuses aux supporters sur Twitter. 

L’UBB, lui, est en tête de la poule 3 à égalité de points avec Edimbourg, vainqueur des Wasps avec le bonus offensif 31-20. Le compte Twitter du club écossais a réagi avec bonne humeur (ou pas) à la large victoire bordelaise.

Bristol 37-11 Stade Français

Les Parisiens n’ont rien pu faire face au leader incontesté de la poule 4. Troisième victoire bonifié pour Bristol reçu 15 sur 15. Mais ce fut difficile pour les Anglais qui ont marqué le troisième essai à cinq minutes de la fin et celui du bonus à la 80e. Côté parisien, rien à se mettre sous la dent hormis l’essai d’Etien à la 18e qui leur avait permis de faire la course en tête. La suite, on la connaît pour les joueurs de la capitale qui ont bien sûr d’autres objectifs que cette Challenge Cup.

Zebre 27-24 Brive

Les clubs français font pâle figure dans cette poule 4 car derrière Bristol, on retrouve les Italiens de Zebre. Mais les Brivistes n’étaient vraiment pas loin d’une belle victoire au Stadio Sergio Lafranchi. Mais les Corréziens ont surtout complètement manqué leur première mi-temps avec un score de 24-3 à la pause et un bonus offensif qui était déjà acquis pour les Italiens. Le réveil tardif avec trois essais dans le dernier quart d’heure ne changera rien pour les Brivistes qui auront l’occasion de se reprendre le week end prochain face à ces mêmes Transalpins.

Cardiff 54-22 Pau

La Section poursuit sa dure route en Challenge. Dans une poule assez difficile et chez un adversaire coriace, les Béarnais n’ont pas pu faire grand chose. Les Gallois ont planté huit essais dont un triplé de Josh Adams, meilleur marqueur de la dernière Coupe du Monde. Les Palois, eux, auront quand même inscrit trois essais par Lucas Rey, Pierre Nueno et Samuel Marques (23e, 54e, 75e) mais sortent logiquement défaits de cette partie.

Dans l’autre match de la poule, les Tigers de Leicester ne sont fait plaisir avec une large victoire face à Calvisano 59-7. Les internationaux Manu Tuilagi (un essai) et Jonny May (deux essais) ont participé à la fête. Les Anglais sont en tête de cette poule 5 avec 14 points devant Cardiff avec 11 points. 

Toulon 37-17 London Irish

Toulon reçu 3 sur 3 sur cette phase aller. Les joueurs de la Rade ont empoché un deuxième bonus offensif avec cette victoire. Baptiste Serin et Ramiro Moyano ont chacun inscrit un doublé. À noter un carton rouge de chaque côté en deux minutes (68e, 70e) pour le même geste, à savoir un plaquage haut. Théo Dachary d’abord côté Toulonnais qui n’aura joué que cinq minutes et TJ Ioana côté anglais qui aura joué vingt minutes. Les deux étaient remplaçants au coup d’envoi. Notons aussi les premières minutes sous le maillot rouge et noir d’Eben Etzebeth, le champion du monde sud africain. 

Bayonne 11-19 Scarlets

Dans l’autre match de cette poule 2, toujours pas de victoire pour l’Aviron Bayonnais en Challenge Cup. Les joueurs de Yannick Bru auront bien tenu durant cette partie mais ont été trop indisciplinés. Et quand en face, le buteur s’appelle Leigh Halfpenny, les erreurs se payent cash. Hormis un essai de Rob Evans, l’arrière international a inscrit tous les points de son équipe. C’est la première victoire de Llanelli en France depuis cinq ans. Malgré des intentions, Bayonne, lui, repart bredouille et devra de nouveau affronter les Scarlets, cette fois-ci en terre galloise. Ces derniers sont deuxièmes avec 9 points, les Toulonnais caracolant en tête avec 14 points. 

Kenny Ramoussin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *