Football

Revue hebdo du 6 mars 2019

Chaque semaine, la rédaction de la Feuille de Match vous emmène faire un tour du monde le temps d’un article en sélectionnant quelques faits marquants. Objectif découverte, tout en assumant une certaine subjectivité.

Le but de la semaine :

Centre-tir ? Lob ? Enroulé ? Comment qualifier ce but de Lucas Andersen ? Un bijou qui vient sauver le point du nul pour Aalborg, au terme d’un match maîtrisé (24 tirs à 6 ; 69% de possession de balle) contre Hobro, l’avant-dernier du championnat danois. Aalborg est 6e.

La masterclass de la semaine :

Selnaes va cruellement manquer aux Verts et son départ vers la Chine n’est peut-être pas le meilleur choix sportif. Mais pour sa première avec Shenzhen, il s’est offert une prestation de haute volée : un doublé (frappe du gauche sans contrôle à l’entrée de la surface, coup franc expédié sous la barre transversale) et une passe décisive.

Le chiffre de la semaine :

0

C’est le nombre de points pris à l’extérieur par le Séville FC en 2019. 5 défaites pour un seul but marqué, ce week-end, contre Huesca. Au classement, Séville est 6e, à 5 points de la 4e place synonyme de Ligue des Champions. Huesca, de son côté, peut croire à un improbable maintien en revenant à 3 points du 17e.

Le carton de la semaine :

Habituée de la Ligue des Champions, Schalke est à la peine cette saison. Sans victoire en championnat depuis le 20 janvier, le club de Gelsenkirchen a explosé ce week-end à domicile, giflé 4-0 par le promu Fortuna Düsseldorf (buts de Lukebakio sur pénalty, Raman et doublé de Kownacki). Excédés, les supporters ont contraint Stambouli à rendre son brassard de capitaine. Les Knappen peuvent regarder dans le rétroviseur : le barragiste est à 4 points…

La décla de la semaine :

Selon lui, Gradel “pourrait jouer à Paris ou à Marseille”. Si on peut douter de sa plus-value dans l’effectif parisien, nul doute que l’Ivoirien a de quoi rivaliser avec Lucas Ocampos. Au-delà du foot fiction, les punchlines alignées par le milieu offensif depuis quelques matchs traduisent un vrai ras-le-bol. Gradel tient Toulouse à bout de bras, et ça l’agace. Et ce n’est pas le match contre Lyon qui lui donnera envie de rester cet été…

Le championnat de la semaine :

De l’autre côté de l’Atlantique, on joue les championnats sur une année civile. Ce week-end, c’était donc la journée d’ouverture de la MLS, le championnat nord-américain. 12 matchs, 41 buts, et Zlatan qui fait déjà parler de lui en permettant au LA Galaxy de renverser Chicago. Une 24e saison qui accueille une 24e franchise, Cincinnati, battu 4-1 par les Seattle Sounders.

La boulette de la semaine :

En général, quand on parle de boulette, c’est qu’un gardien a raté un ballon. Là, Consigli a bien attrapé… l’épaule de Piatek, qui venait de le lober à l’entrée de la surface. Carton rouge logique, ce qui n’a pas aidé son équipe à revenir dans un match pourtant équilibré.

L’ancien de la semaine :

Crédits : Daily Mail

Les champions du monde affluent au Japon, avec succès. Lors de la deuxième journée du championnat, le Sagan Tosu de Fernando Torres s’est incliné face au Vissel Kobe d’Iniesta, Podolski et… David Villa, auteur du seul but du match. Des débuts réussis pour le meilleur buteur de l’histoire de la Roja dans son nouveau championnat.

Revue hebdo du 6 mars 2019