Coupe du Monde : Entre annulation et exploit japonais, les résultats des autres matchs du week end

Coupe du Monde : Entre annulation et exploit japonais, les résultats des autres matchs du week end

Pas moins de 3 matchs ont été annulés pour ce dernier week end de phases de poule. Mais en plus du fantastique Japon-Écosse, d’autres matchs se jouaient avec notamment le Pays de Galles, futur adversaire des Bleus. Retour sur les matchs, épargnés par le typhon Hagibis.

Irlande 47-5 Samoa

Il est peut-être là le match référence des Irlandais. Pour ce dernier match de poule, ces derniers avaient bien l’intention de ramener la victoire ainsi que le bonus offensif. Face à une équipe samoane limitée, Rory Best et ses coéquipiers n’ont éprouvé aucune difficulté.

Une première période rondement menée avec 4 essais (4e, 9e, 21e, 39e) et un score de 26 à 5 à la mi temps. Seule ombre au tableau, le carton rouge pour Bundee Aki pour un plaquage haut. 

Mais cette infériorité numérique ne s’est même pas faite sentir. 3 nouveaux essais de Larmour (48e), Stander (65e) et Conway (70e) propulsaient les Irlandais vers une victoire facile. Les samoans, eux, ont semblé complètement dépassés face à la rigueur irlandaise, et n’ont pas vraiment semblé dans le coup sur l’ensemble de la compétition. Clap de fin pour les îliens, le XV du Trèfle jouera son quart de finale samedi face à la Nouvelle-Zélande, double tenante du titre.

Etats-Unis 19-31 Tonga

Dans le dernier match de la poule de la C, celle des Bleus, Tongiens et Américains s’affrontaient. Un match pour arracher une première victoire pour une des deux équipes. Et la partie fut âpre. Après un premier essai tongien par Fisi’Ihoi, le pilier du Stade Français, les Américains se sont révoltés. En 5 minutes, Mike Te’o, remplaçant au coup d’envoi, marquait un doublé (22e, 26e) pour permettre à son équipe de virer en tête à la pause 12-5. 

Mais comme face aux Bleus, les Tongiens se sont repris en deuxième mi-temps pour arracher leur premier succès dans la compétition. Hingano et Piutau permettaient d’abord aux îliens de prendre les devants 24-12. Malgré un essai de Lanborn, qui aurait pu relancer le suspense à 3 minutes du terme, Veainu, l’arrière et certainement le meilleur joueur de l’équipe tongienne sur cette phase de poule, marquait l’essai du bonus au-delà du temps réglementaire pour un score final de 31-19. Consolation pour les Tongiens tandis que les Américains repartent, eux, bredouilles, avec 0 point au classement.

Pays de Galles 35-13 Uruguay

S’il y a bien une équipe qui a réussi son mondial, c’est l’Uruguay. Fiers de leur victoire contre les Fidji et de leur performance courageuse contre l’Australie, les Sud-Américains ont encore un fois montré leur envie de rien lâcher. Face à une équipe B du Pays de Galles, les Uruguayens n’étaient menés que 7-6 à la mi-temps. Malgré un essai de Nicky Smith, les Gallois ont commis de nombreux en-avants et proposé un jeu plus que moyen. Les Uruguayens, eux, se contentaient de s’accrocher au score par l’intermédiaire du dacquois Felipe Berchesi.

La seconde période fut tout de même plus dure pour des Uruguayens. En effet, les Gallois ont inscrit 4 essais supplémentaires, prenant le dessus physiquement sur leurs adversaires émoussés. Mais l’Uruguay a tout de même réussi à marquer par l’intermédiaire de German Kessler, son talonneur. 

Une coupe du monde réussie, dont les Uruguayens se souviendront longtemps. Les Gallois, eux, vont se préparer pour leur quart de finale dimanche prochain contre… la France.

Les classements complets des quatres poules de cette coupe du monde : 

Kenny Ramoussin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *