Dimanche 20 à mardi 22 juin : récap des équipes qualifiées et éliminées

Dimanche 20 à mardi 22 juin : récap des équipes qualifiées et éliminées

La Feuille de match a dû marquer une petite pause dans son programme de publication… Mais rassurez-vous : là voici de retour, toujours plus motivée à vous faire suivre l’Euro 2020. Du dimanche 20 au mardi 22 juin, les groupes A, B, C et D ont disputé leur troisième et dernière journée. Retour sur ces huit matchs et leurs conséquences sur les classements. 

 

  • Groupe A : Les Italiens d’outsiders à favoris, la Turquie catastrophique

Les deux derniers matchs de ce groupe A opposaient, dimanche 20 juin, l’Italie au Pays de Galles et la Suisse à la Turquie. La première rencontre était sans grands enjeux puisque la Squadra Azzurra et les coéquipiers de Gareth Bale se savaient déjà qualifiés (ou presque) avant d’entrer le terrain. Sans forcer, les hommes de Roberto Mancini ont pris les commandes du match, en faisant circuler le ballon. Avec une compo remaniée pour faire souffler certains titulaires, l’équipe absente du Mondial 2018 a finalement trouvé la faille sur un coup-franc de Marco Verratti. On notera également le carton rouge de Ampadu à la 57ème. Score final : 1-0. 

Dans le même laps de temps, les Suisses affrontaient la Turquie au stade olympique de Bakou. Si les chances de se qualifier en tant que meilleure troisième étaient infimes pour la bande à Burak Yilmaz, la Nati avait encore une lueur d’espoir. Avec un seul petit point pris en deux journées, les hommes de Vladimir Petkovic se devaient de rapporter une victoire pour accéder aux huitièmes de finale. Bien plus entreprenants, ils vont concrétiser dès la 6ème minute, avant de réitérer 20 minutes plus tard. A l’heure de jeu, les Turcs réduisent l’écart mais Shaqiri met fin au suspens quelques minutes après. Score final : 3-1.

Conséquences au classement : l’Italie termine première de ce groupe A, suivie du Pays de Galles. La Suisse hérite d’une troisième place qualificative et la Turquie peut plier bagage.

 

  • Groupe B : Les Diables rouges en patrons, le Danemark sur un fil

Également qualifiée avant même de disputer son troisième match, la Belgique a malgré tout tenu à réaliser un grand chelem. Opposée aux Finlandais, novices dans la compétition, elle n’a pas fait d’état d’âme, signant (presque à coup sûr) l’élimination des Hiboux Grands-Ducs. Ces derniers ont cru jusqu’à la 74ème minute pouvoir arracher un match nul synonyme de qualification. C’était sans compter les deux buts des Diables rouges dans le dernier quart d’heure de jeu. Score final : 2-0.

De Saint-Pétersbourg à Copenhague, où se jouait le second match, trois équipes étaient liées par le destin. Dans une rencontre parfaitement maîtrisée, en l’honneur de leur capitaine convalescent, les Dynamites danoises ont corrigé les Russes, 4 buts à 1. Résultat des courses : le Danemark, la Russie et la Finlande se retrouvent avec 3 points chacun au classement. C’est finalement dans le rond central, sur le téléphone de leur sélectionneur, que les Danois ont explosé de joie en apprenant leur qualification au goal average.

Conséquences au classement : La Belgique, leader, file en huitièmes sans pression. Le Danemark s’empare de justesse de la seconde place, devançant la Finlande et la Russie.

 

  • Groupe C : Les Pays-Bas meilleure attaque, l’Ukraine en liste d’attente

Les deux dernières affiches du groupe C voyaient s’opposer les Pays-Bas à la Macédoine du Nord et l’Ukraine à l’Autriche, lundi 21 juin. Leaders incontestables de la poule, les coéquipiers de Memphis Depay ont mis fin au rêve des Lions rouges de décrocher une victoire dans le tout premier Euro de l’histoire. L’attaquant lyonnais a ouvert la marque à la 24ème de jeu, imité à la 51ème et la 58ème par le futur milieu du PSG, Georginio Wijnaldum. Score final : 3-0.

Au même moment, l’Ukraine et l’Autriche bataillaient pour décrocher la seconde place du groupe. Avec une victoire et une défaite au compteur, les deux équipes étaient à égalité parfaite… d’où l’enjeu de ce dernier match. Malgré une possession homogène, les Rot-Weiss-Roten se montrent bien plus dangereux offensivement, avec 18 tentatives de tirs contre 5 pour la Sbirna. A la 21ème minute de jeu, Christoph Baumgartner, milieu autrichien de 21 ans, délivre son pays sur corner. Le score en restera là… 1-0.

Conséquences au classement : Les Oranjes terminent premiers, suivis de l’Autriche. Troisième, l’Ukraine peut encore se qualifier en fonction des résultats des autres groupes. Lanterne rouge, la Macédoine du Nord en a fini avec l’Euro 2020.

 

  • Groupe D : L’Angleterre passe sans convaincre, Modric sauve la Croatie

C’était la petite finale du groupe D ! Hier, mardi 22 juin, l’Angleterre accueillait la République Tchèque dans l’antre de Wembley, à Londres. Au coude à coude avec 4 points chacune, les deux équipes se disputaient la première place du classement. Finalement, les Lions ont pris l’ascendant sur les Tchèques, avec un but de Raheem Sterling, dans le premier quart d’heure. Le score n’évoluera plus. Une victoire, par le plus petit des scores (1-0), pour l’équipe qui était annoncée comme la grande favorite au sacre mais qui peine à convaincre. 

De l’autre côté, la Croatie devait absolument relever la tête après son début de compétition chaotique. Face aux vice-champions du monde, une valeureuse équipe d’Écosse qui avait accroché l’Angleterre au match précédent. De retour aux vestiaires sur le score de 1 but partout, tout était encore possible pour les deux équipes mais l’inarrêtable Luka Modric a scellé le sort de la Tartan Army, à l’heure de jeu, d’une frappe extérieure somptueuse. A la 77ème minute, Ivan Perisic enfonce le clou sur corner. Score final : 3-1. 

Conséquences au classement : Malgré un jeu très décevant, les Anglais décrochent la première place du groupe. Au bord de l’élimination, la Croatie hérite finalement de la seconde place à l’issue de la dernière journée. La République Tchèque se qualifie en tant que meilleur troisième. S’en est fini pour l’Ecosse, qui n’aura pas su remporter une victoire.

 

Emmanuel Clévenot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *