Duel : May-Kolbe Vitesse Grand V

Duel : May-Kolbe Vitesse Grand V

Deux joueurs assez opposés, Cheslin kolbe fait parti de ces ailiers de poche capable de perforer la défense adverse en une fraction de seconde. Du côté anglais, il y a Jonny May, 1m86 pour 92 kilos, très mobile et rapide toujours présent dans les coups de pied suivi. Bref, c’est l’un des duels à suivre pour cette finale de Coupe du Monde

Dans un match où les duels sont nombreux à suivre, notamment entre Farrell et Allende, Underhill et Du Toit ou encore Itoje face à Etzebeth. L’un attire particulièrement l’oeil des observateurs. La composition de l’Afrique du Sud sera inchangée pour cette finale par rapport au match contre le Pays-de-Galles. Seul changement notable, le retour de Cheslin Kolbe dans le XV de départ des Springboks. Le facteur X d’une nation depuis le début de la compétition a dû se priver d’une demi-finale en raison d’une blessure à la cheville. Désormais remis à 100 % de sa blessure, le petit lutin du Stade Toulousain sera prêt à en découdre pour aller chercher un titre de Champion du Monde. En face de lui, Anthony Watson prendra le numéro 14 dans le XV de départ de l’Angleterre. L’ailier à l’accélération fulgurante aura forte à faire mais déjà présent lors de la demi-finale, Watson n’aura pas de problème de rythme pour coucher la défense Sud-Africaine.  

Kolbe l’électron libre

Les défenses du Top 14 le connaissent bien, c’est l’un des meilleurs ailiers du monde, comme le disait Thomas Ramos en conférence de presse la saison passé : “il vaut mieux l’avoir dans son équipe qu’en face”. Il n’a pas joué la demi-finale pour cause de blessure à la cheville depuis son match contre les Samoa. Malheureusement pour les hommes d’Eddie Jones, Kolbe sera là face à des Anglais revanchard depuis leur dernière finale de Coupe du Monde perdue face à l’Afrique du Sud en 2007. Depuis le début de la compétition Cheslin Kolbe à inscrit deux essais et à jouer 231 minutes. Owen Farrell et ses coéquipiers devront surveiller de très près ce joueur capable de renverser un match en quelques secondes. Par ailleurs, son entraîneur Rassie Erasmus assure que “Cheslin Kolbe est en pleine forme pour la finale”. Il reste à savoir s’il sortira gagnant de sa finale. 

Jonny May : le facteur X

Il est incontestablement titulaire face à l’Afrique du Sud, d’autant plus que son duel face à Kolbe sera l’une des clés du match. Jonny May est un joueur très rapide et très mobile qui aime récupérer des coups de pieds dans la boîte. Blessé contre les Blacks, son sélectionneur affirme “qu’il est bien en meilleur forme que la semaine dernière”. Titulaire depuis le début de la compétition, Jonny May a inscrit 3 essais et a joué 256 minutes, soit un peu plus que son adversaire. Très différent que son adversaire, Jonny May n’a pas la vitesse du Sud-Africain, cependant il a l’intelligence de jeu et sa façon de percer la défense adversaire. 

Pronostic du duel : Jonny May, revient tout juste de blessure suite à une béquille contre les Blacks, alors que Kolbe sera à 100 %. Avantage au Sud-Africain, il peut faire la différence avec ses crochets et sa vitesse. 

Léo Couffin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.