Énorme victoire de l’UBB face au Racing

Énorme victoire de l’UBB face au Racing

Au terme d’un match fou, Bordeaux l’a emporté 34-30 face au Racing. Une nouvelle défaite à domicile pour eux, qui ont préféré prendre le point du bonus défensif en fin de match. Une confirmation pour l’UBB.

On joue les dernières secondes à Paris la Défense Arena. Les racingmens tiennent le ballon devant les 22 mètres bordelais. Avec 7 points de retard il leur faut à tout prix un essai transformé pour arracher le match nul. Mais la défense de l’UBB tient bon et ne craque pas. Cependant elle commet une faute offrant une pénalité aux coéquipiers du capitaine Maxime Machenaud. Un choix s’offre alors à lui. Les 3 points et le point du bonus défensif ou la touche et un éventuel essai au risque de repartir avec 0 point. Les joueurs du Racing choisissent alors la pénalité et sont sifflés par leur propre public. Il fallait maintenant la réussir, Machenaud s’en est chargé offrant 1 point à son équipe.

Un match complètement fou

Après deux bonnes prestations en coupe d’Europe et leur victoire dans le derby, les racingmens avaient la possibilité de confirmer face à un adversaire direct à la qualification en fin de saison et remonter à la 3e place de ce championnat très serré. Mais les bordelais sont bien plus forts dans cette première moitié de championnat et cela s’est ressenti sur la pelouse. Le coach Christophe Urios avait annoncé que ses joueurs venaient ici avec l’ambition de repartir avec la victoire.

Et malgré deux essais encaissés consécutivement dans les 10 premières minutes de la seconde période suite au carton jaune de Radradra, les Bordelo-Bèglais ont toujours semblé maîtriser plus ou moins leur sujet. C’était pourtant Vakatawa qui avait ouvert le bal en inscrivant son premier essai sur la toute première attaque du Racing avant que Semi Radradra marque lui aussi le premier de ses 2 essais. Bordeaux envoyait beaucoup de jeu mais le Racing était très réaliste. L’international français Vakatawa s’offrait même un doublé à la demi heure de jeu. Il s’illustrait une nouvelle fois quelques minutes plus tard, cette fois-ci par son indiscipline qui  lui coûtait un carton jaune et en infériorité numérique ses coéquipiers cédaient sur une attaque de près de 80 mètres des unionistes conclu par Woki.

S’en suivit les fameuses 10 minutes d’absence bordelaise durant lesquelles Gomes Sa et Bobigny y allaient de leurs essais et créent le premier break 27-17 en faveur des ciels et blancs. Sauf que Radradra est revenu. La remontée des joueurs de Christophe Urios a commencé juste après. L’indiscipline de Bernard Le Roux offrait 3 points à Matthieu Jalibert. Les girondins égalisaient par Kaulashvili avant de passer devant par l’intermédiaire de l’inévitable Semi Radradra après un crochet sur Brice Dulin et un énorme raffut. 27-34, Radradra offrait la victoire à son équipe qui revient à 1 point du leader lyonnais malgré la dernière pénalité de Maxime Machenaud qui offrait le point de bonus défensif à son équipe.

Des individualités qui ont brillé

On le sait, la surface très rapide de la U Arena permet aux équipes de développer beaucoup de jeu et d’offrir des matchs très spectaculaires. Cette après-midi ce fut le cas. Avec 4 essais de chaque côtés les joueurs ont régalé cette après-midi. Vakatawa et Radradra auteur de deux doublés ont montrés qu’ils faisaient partis des meilleurs centres de notre championnat en écrasant tout sur leur passage. Les deux numéros 10 respectifs ont livré une copie quasi-parfaite. Russell est dans la lignée de ses excellents matchs. Ses coups de pieds sont un régal pour les yeux et il mène parfaitement le jeu de son équipe et sa sortie a semblé déréglé la ligne arrière de son équipe. Volavola n’arrivant pas à faire sauter le verrou bordelais dans les derniers instants. Son jeune homologue Matthieu Jalibert a lui maintenu son équipe à flot notamment grâce à son jeu au pied face au perche et ses 14 points. Disponible et prenant les intervalles grâce à ces crochets il a joué un grand rôle dans la victoire de l’UBB aujourd’hui.

Au final c’est déjà la troisième défaite à domicile pour le Racing. Pour un prétendant au Top 6 c’est trop. Avec 7 points pris sur 25 possibles le bilan à domicile est exécrable. Quant à l’UBB cette victoire confirme que les joueurs d’Urios, même avec le retour des internationaux dans les équipes concurrentes, voir avoir un rôle important à jouer cette saison.

Yohan Lemaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *