France-Islande : Toujours plus fort, toujours plus efficace

France-Islande : Toujours plus fort, toujours plus efficace

L’Équipe de France affrontait l’Islande pour le deuxième match de qualification à l’Euro 2020. Les Bleus ont livré un match très propre, avec une grosse efficacité offensive avec 4 buts et 4 buteurs, mais aussi défensive. Un résultat sans appel de 4-0 qui reflète la physionomie du match. Une domination sans partage même si la première mi-temps n’a pas été de très haut niveau. La deuxième mi-temps a été exceptionnelle et sans accroc. Avec deux victoires en deux matchs, la France prend la tête du groupe H.

Didier Deschamps a décidé de reconduire le même 11 que face à la Moldavie. Cette décision paye vu le match des Bleus et l’état d’esprit des joueurs. En première mi-temps, le niveau n’a pas été élevé comme le font d’ordinaire les Français. Un but de Samuel Umtiti vient réhausser le niveau du début de match. Une action brouillonne qui aboutit sur un centre de Mbappé, il trouve la tête du Barcelonais qui envoie le ballon dans les filets d’un coup de tête. Le but et la célébration est un remake de la demi-finale contre la Belgique. L’Islande subit et c’est un attaque-défense qui s’installe durant la quasi-totalité de la première mi-temps. Giroud court beaucoup mais par deux fois il est signalé hors-jeu, ce qui ne l’empêche pas de continuer ses efforts. Le capitaine français Hugo Lloris n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent même s’il fait une parade importante.

Au retour des vestiaires, l’Islande revient avec de meilleures intentions et met en difficulté la défense française. Hugo Lloris doit s’employer pour garder sa cage inviolée. Puis, les Bleus reprennent la possession du ballon et tout s’accélère. Sur un centre de Benjamin Pavard, Olivier Giroud vient planter son 35e but avec le maillot frappé du coq. Un but de la cuisse qui relance complètement le match et montre une nouvelle fois l’importance de l’attaquant français.

La suite n’est que maîtrise collective, vitesse et folie. Sur le but de Mbappé, le collectif a montré sa cohésion. Pogba, Griezmann au départ et Mbappé à la conclusion, c’est clair et précis. Le match se termine en beauté avec un quatrième but signé Griezmann sur une action magistrale. Une passe piqué magique de « la Pioche » pour Mbappé qui lance parfaitement Griezmann dans la profondeur avec un amour de talonnade. Le madrilène n’a plus qu’a lober le gardien islandais. Le match se termine sur un score de 4-0 avec 4 buteurs différents. L’attaque française est toujours aussi efficace. La défense a su garder le cap toute la rencontre et n’a encaissé aucun but grâce à des arrêts de grande classe de notre Hugo national. L’Islande n’a fait que courir derrière le ballon et n’a pu suivre le rythme des champions du monde. Le centenaire de la FFF est bien fêté par les joueurs en dehors et sur le terrain. Le maillot était inédit et exclusif pour cette rencontre dédiée à l’anniversaire de la fédération. Les Bleus peuvent retourner en club apaisés et pleins de confiance.

Des joueurs en pleine forme

Tous les bleus ont été au niveau sur ce match. Pavard a joué l’une de ses rencontres la plus complète, il a délivré un centre qui permet à Giroud de marquer. Le défenseur français a fait taire les critiques à son égard. Lloris, toujours performant en Équipe de France, le capitaine n’a encaissé aucun but sur ce match. Il empêche l’Islande de revenir dans le match à plusieurs reprises et permet à ses coéquipiers de rester concentrés. Un match convaincant et abouti pour notre dernier rempart. Olivier Giroud rentre dans l’histoire du football français avec son 35e but. Critiqué depuis des années, l’attaquant français répond toujours sur le terrain et une nouvelle fois, il envoie un message fort. Un but face à la Moldavie un nouveau contre l’Islande, il est toujours décisif en bleus et mérite de porter ce maillot. Sur ce match, la connexion Mbappé- Griezmann- Pogba saute aux yeux de tout le monde. Il y a certes ce but de Griezmann qui montre que ces trois-là s’entendent à merveille. Mais tout au long du match, on a senti qu’ils se cherchaient et que le jeu des Bleus passe toujours par eux. Mbappé s’est beaucoup montré durant la rencontre. Il a multiplié les appels dans le dos de la défense, il est venu chercher des ballons au cœur du jeu. Son style amène des pertes de balle logiques mais il est indispensable à cette équipe et l’a encore une fois prouvé. 1 but et 2 passes décisives, il est le grand artisan de cette victoire. Pogba, Griezmann et Kanté ont rendu une copie comme à leur habitude, très propre et sans bavure. La charnière centrale s’est montrée solide et appliquée dans ce qu’elle faisait. La paire Umtiti- Varane sort du lot et n’a pas de concurrence pour l’instant. Si Varane n’a pas une nouvelle fois marqué comme contre la Moldavie, Samuel Umtiti a, lui, de nouveau « cassé la démarche ».

Et ensuite ?

Après deux matchs aboutis de bout en bout par les joueurs, que peut attendre de plus le sélectionneur ? Son équipe est déjà leader du groupe H avec 6 points pris sur 6 possibles. Nos Bleus ont surtout marqué 8 buts en deux rencontres avec un jeu radicalement différent de celui durant la Coupe du Monde. Le bloc bas français n’est plus d’actualité, maintenant c’est désormais un jeu de possession, d’initiative et de vitesse et en regardant les matchs ça leur réussit à merveille. Ce groupe là a toujours la même envie de jouer ensemble et la joie se voit lorsqu’ils enfilent le maillot Bleu, ils sont fiers de le porter. Mais la qualification n’est pas encore acquise. Place à l’Andorre et la Turquie en juin prochain. Il faudra convaincre de nouveau et continuer sur cette lancée.

Bastien Rodrigues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *