Jack Grealish : le joyau de Villa Park

Jack Grealish : le joyau de Villa Park

Capitaine d’Aston Villa depuis maintenant 8 mois, le milieu offensif anglais affiche des statistiques intéressantes en ce début de saison de Premier League. Focus sur un joueur qui pourrait rapidement faire les beaux jours de la sélection anglaise. 

Brassard au bras, numéro 10 dans le dos, Jack Grealish foule tous les week-ends les pelouses de Premier League avec son club de coeur. Formé au club, ce milieu offensif technique a moultes fois fait rugir les travées de Villa Park la saison dernière, en inscrivant 6 buts et en délivrant 6 passes décisives lors de la saison régulière de Championship, la deuxième division anglaise. 

Grand artisan de la remontée de son club en Premier League, il a également délivré 2 passes décisives lors des play-offs d’accession à la première division, en fin de saison dernière. Courtisé par plusieurs clubs de l’élite anglaise, il a fait le choix de rester fidèle au club qui lui a offert l’opportunité d’évoluer au plus haut niveau. Affichant un niveau et une régularité impressionnants depuis le début de saison, Jack Grealish a néanmoins été laissé de côté par le sélectionneur anglais Gareth Southgate, et ce malgré ses récentes performances.

Un dribbleur né

La qualité technique du milieu offensif est indéniable. Avec une moyenne d’1,9 dribbles par match depuis le début de saison, le natif de Birmingham provoque beaucoup ses adversaires, comme en témoignent ses statistiques de fautes subies par match, qui s’élèvent à 4 par rencontre. 

Souvent positionné côté gauche depuis le début de saison dans un dispositif en 4-3-3, Grealish évolue en faux-pied, ce qui lui permet de rentrer vers l’intérieur une fois le ballon reçu sur l’aile. Ce style de jeu, que beaucoup d’ailiers affectionnent (Eden Hazard, Lionel Messi, Mohamed Salah, Sadio Mané…) permet de créer des espaces sur l’aile pour le latéral qui apporte un soutien offensif, ou tout simplement de créer des occasions franches de but, puisque le joueur s’ouvre l’espace vers le but en repiquant dans l’axe.

Un repositionnement gagnant

Interrogé sur son tout récent repositionnement, le joueur anglais ne tarde pas à exprimer son contentement pour son nouveau rôle. “Je sais ce que j’apporte à l’équipe, je sais ce que je fais chaque match. C’est pour ça que l’entraîneur m’a positionné plus haut. Je ne joue pas réellement comme un ailier gauche, mais plus comme un numéro 10 avancé” déclarait Jack à Aston Villa TV. 

Un repositionnement qui rime avec une nouvelle approche tactique mise en place par Dean Smith. “Le coach voulait que Anwar (El Ghazi), Ginny (John McGinn) et moi soyons plus proches de Wesley. Si on veut tirer le meilleur de Wes, il faut qu’on soit proches de lui, pour lui permettre de jouer en remise et faire jouer ses partenaires. C’est pour ça qu’il a été aussi efficace à Norwich. C’est de cette façon que nous avons essayé de jouer ces derniers temps, et ça fonctionne.” Un capitaine qui connaît parfaitement les qualités de ses coéquipiers, ça n’a pas de prix. Son repositionnement sur l’aile gauche coïncide avec le retour des bons résultats pour les joueurs de Villa. Le club n’a perdu que 3 matchs sur les 7 disputés depuis le repositionnement de Jack Grealish sur l’aile gauche, dont une défaite face à Manchester City, actuel tenant du titre en PL, une face au champion d’Europe Liverpool, et une contre les Wolves, qui disputent la Ligue Europa. Pas de quoi s’inquiéter donc pour le club, qui a connu beaucoup de bouleversements lors du dernier mercato.

Une ambition sans faille

Adulé par les supporters d’Aston Villa, le milieu offensif de 24 ans donne tout pour son équipe. Après un transfert avorté, à l’été 2018, vers Tottenham, le joueur avait donné une interview pour le Birmingham Mail, où il tenait ces propos : “C’est mon club. J’ai toujours rêvé de jouer pour eux depuis que je suis gamin. (…) Tout ce dont je rêve, c’est de retrouver la Premier League, avec ce club.”
Voilà qui est maintenant chose faite, et désormais le capitaine des Villans a les yeux rivés vers la sélection anglaise. “Depuis que je joue en Premier League, je sens que mes performances s’améliorent match après match. Tout ce que je veux, c’est jouer avec la sélection Anglaise, et marquer autant de buts et délivrer autant de passes décisives que possible.” Le lion n’est donc jamais rassasié…

Hugo Kucharski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *