Le Gegenpress de Jürgen Klopp

Le Gegenpress de Jürgen Klopp

Mis en place par Jürgen Klopp, l’actuel coach de Liverpool, le “Gegenpressing”, ou “contre-pressing” en français, est une tactique qui a déjà fait ses preuves au niveau mondial. Décryptage.

Durant son règne au Borussia Dortmund, en 2009, et depuis cette époque, le Gegenpressing de Jürgen Klopp a pris une place de choix dans le coeur des tacticiens dans le monde du football. D’après le coach allemand, “le meilleur moment pour récupérer le ballon, c’est juste après l’avoir perdu.” Beaucoup d’équipes utilisent cet état d’esprit, basé sur un jeu assez offensif : le Manchester City de Pep Guardiola, le Bayern sous Jupp Heynckes, et évidemment le Liverpool FC de Jürgen Klopp. Ce que l’on retient de l’équipe du technicien allemand de 2017-2018, c’est que Liverpool avait une attaque de feu, avec un incroyable trio Sadio Mané – Mohamed Salah – Roberto Firmino.

Un jeu basé sur la contre-attaque

“L’adversaire a quitté le jeu des yeux pour effectuer un tacle ou une interception et vient de dépenser de l’énergie. Il cherche son orientation pour passer le ballon, et ces deux éléments le rendent vulnérable. C’est à ce moment là qu’il faut presser, et organiser une contre-attaque.” Ce sont les mots de Klopp, lorsqu’il explique son style de jeu si atypique. En effet, pour que le Gegenpress soit efficace, il faut que les joueurs soient très agressifs dès la perte de balle. C’est toute une philosophie pour le jeu sans ballon, chaque joueur doit faire l’effort d’aller chercher les adversaires, car si le bloc ne monte pas de façon homogène, cela va créer des espaces et des failles, qui sont dès lors exploitables pour l’adversaire. Chaque erreur dans le pressing se paye cash.

Les contre-attaques doivent donc être éclairs et très rapides. La défense doit être fiable et très solide, car toutes les lignes sont alors placées très hautes sur le terrain. Prenons exemple sur le Liverpool de cette saison. Virgil Van Dijk, actuellement qualifié par beaucoup d’être “le meilleur défenseur du monde”, a apporté beaucoup de sérénité dans la défense des Reds. Toujours propre dans les relances, dur au duel, il permet à ses latéraux de jouer plus libérés et de se projeter. Ces projections offensives de Trent Alexander-Arnold et Andrew Robertson permettent au bloc de Liverpool de monter, et les latéraux peuvent apporter offensivement, par leurs centres et leur présence dans la surface ou sur les ailes.

Les milieux de terrain ont du coffre, ce qui leur permet de multiplier les efforts, tant offensifs que défensifs. Ils sont également justes techniquement, et les transitions rapides sont effectuées avec brio. Des joueurs comme Fabinho, Wijnaldum, Henderson, Keïta ou encore Milner sont alors parfaits.Les attaquants à utiliser dans ce genre de dispositifs sont alors des joueurs rapides, efficaces devant le but. Salah, Mané et Firmino répondent parfaitement à ces critères, et cela leur a permis de terminer deuxième meilleure attaque de Premier League, avec 84 buts marqués. Cette saison, les Reds ont la deuxième meilleure attaque du championnat, toujours derrière le Manchester City de Pep Guardiola, qui utilise le même style de jeu. En revanche, Liverpool est actuellement la meilleure défense du championnat, avec seulement 18 buts encaissés. Une des meilleures défenses d’Europe.

L’équipe type de Jürgen Klopp avec les Reds cette saison : 

Mais alors, quelle est la différence entre le Gegenpressing de Jürgen Klopp, et le pressing habituel ? Déjà, il y a les phases de pressing. Basiquement, pour effectuer un pressing “normal”, il faut que les joueurs attaquent le porteur de balle juste après un but, dans une situation où l’équipe adverse est en difficulté, ou encore juste après la mi-temps. Le contre-pressing se veut plus agressif, les joueurs attaquent constamment le porteur de balle, et ce à plusieurs. Le but est d’étouffer complètement l’équipe adverse, les pousser à la faute technique, et par la suite se projeter très rapidement vers l’avant. Certains équipes effectuent un pressing sur l’adversaire afin de récupérer le ballon, pour ensuite le monopoliser et reprendre la possession. Les équipes effectuant le Gegenpressing se battent pour pouvoir ensuite jouer très rapidement vers l’avant. La possession ne les intéresse pas, ils veulent simplement arriver le plus rapidement possible devant le but adverse, et marquer beaucoup de buts. Les joueurs n’hésitent pas à encercler à plusieurs le joueur adversaire ayant le ballon, pour l’empêcher de relancer proprement le ballon.

Une tactique qui fonctionne

Grâce à cette tactique mise en place, les joueurs de Liverpool sont actuellement en tête de la Premier League, avec un match d’avance sur Manchester City. Jürgen Klopp, grand artisan de cette première place, mais aussi du regain de forme de Liverpool depuis la saison dernière, est considéré par beaucoup comme un des plus grands tacticiens du football moderne. Guardiola l’utilise actuellement du côté de Manchester City, avec beaucoup de succès, notamment la saison dernière et leur sacre de champion de Premier League. L’équipe nationale d’Allemagne a longtemps utilisé cette tactique, notamment pendant l’Euro 2016, sans forcément être couronnée de succès.

A l’origine de cette tactique utilisée par beaucoup d’équipes dans le football d’aujourd’hui, le technicien allemand est très respecté, autant dans son pays que dans le monde entier. Il a déjà rapporté le succès au Borussia Dortmund lors de son règne sur le banc des Borussen, avec 2 titres de champion et une finale de Ligue des Champions, et est en train de réaliser la même chose du côté de Liverpool, avec peut-être un premier titre depuis les années 90 en championnat pour les Reds, et une finale de Ligue des Champions la saison dernière. Cette saison est peut-être celle du sacre pour les Reds, 29 ans après en championnat… Et les Reds pourront dire merci à Klopp et son Gegenpress.

Le Gegenpressing expliqué en vidéo : 

Une explication plus détaillée sur cette vidéo : (attention, elle est en Anglais)

Hugo Kucharski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *