Les pépites des sélections européennes

Les pépites des sélections européennes

Ils sont jeunes ! Pourtant, ce sont eux qui portent ou risque de porter leurs sélections dans les échéances à venir. Focus sur 10 noms du football européen qui font parler d’eux depuis le début de saison et à garder à l’œil dans les mois à venir.

Inconnus ou presque il y a encore quelques semaines, ils ont tous réalisé un début de saison en grande pompe. C’est donc logiquement que leurs sélections respectives leur ont ouvert les portes. Et alors que les qualifications pour l’Euro livrent déjà certaines tendances, ces joueurs pourraient profiter du championnat d’Europe des nations pour se mettre un peu plus sur le devant des projecteurs. Des petits prodiges comme Kai Havertz, Jadon Sancho ou Frenkie De Jong n’en font pas partie car ils sont considérés comme ayant déjà percé lors de la saison précédente. Amateurs de Football Manager, prenez des notes, ces footballeurs pourraient valoir quelques dizaines de millions d’euros dans quelques mois. 

Donyell Malen (Pays-Bas)

Il empile but sur but depuis le début de saison avec le PSV. Il a marqué la troisième réalisation des ‘Oranjes’ lors de la victoire 4-2 en Allemagne. Récemment, un intérêt du FC Barcelone a même déjà été formulé pour le jeune Batave de 20 ans. Donyell Malen s’est fait une place dans une attaque néerlandaise en reconstruction. Le talent de l’attaquant passé par Arsenal ne sera d’ailleurs pas de trop pour permettre aux Pays-Bas de retrouver les sommets du football européen. Propulsé titulaire contre la Biélorussie dimanche dernier, il pourrait l’être cet été si sa forme ne s’essouffle pas.

Roman Yaremchuk (Ukraine)

Il a 23 ans et n’est pas le plus connu de notre liste. Mais il est peut-être l’un des joueurs les mieux intégrés dans sa sélection. Avec l’Ukraine, le joueur de La Gantoise est largement premier d’un groupe de qualification composé de la Serbie et du Portugal. Contre les champions d’Europe en titre, Yaremchuk a d’ailleurs marqué sa quatrième réalisation en 11 rencontres disputées. Depuis la reprise de la Jupiler League, l’ailier pouvant évoluer en pointe a inscrit cinq buts en sept rencontres. Il sera de toute évidence de la partie à l’Euro, une compétition que les coéquipiers de Yarmolenko avaient abandonné à une triste quatrième place de leur poule en 2016.

Mason Mount / Fikayo Tomori / Tammy Abraham (Angleterre)

Il a été impossible de séparer la jeune triplette fantastique de Chelsea tant ils brillent ensemble. Tammy Abraham empile les buts. Mason Mount éclaire le jeu tout en apportant son aide offensivement. Pendant que Fikayo Tomori tient les fondations derrière. A eux trois, ils sont auteurs de 13 buts en Premiere League. S’ils ne se sont pas encore imposés en sélection, c’est que l’Angleterre dispose d’un effectif riche. Mais il est dores et déjà possible d’imaginer une place pour ces trois là dans le groupe des ‘Three Lions’ pour un moment s’ils continuent sur leur lancée. 

Nikola Vlasic (Croatie)

Il n’était pas facile pour les Croates de se remettre de leur finale de coupe du Monde, en témoigne leur campagne de qualification compliquée. Mais s’il est possible de mettre en avant un motif de satisfaction, celui-ci se situe probablement du côté de Nikola Vlasic. Le milieu de terrain offensif éclot du côté du CSKA Moscou et cela déteint sur son équipe nationale. Fin organisateur de jeu, il sait également mettre le ballon au fond des filets comme le montrent ses cinq buts en 12 matchs de championnat russe. A lui de démontrer qu’il peut définitivement s’imposer sur le devant de la scène après une expérience ratée du côté d’Everton.

Fabian Ruiz (Espagne)

Il était l’un des grands artisans de la victoire de l’Espagne lors de l’Euro U21 en juin dernier. Il continue sur sa lancée à Naples à tel point que le FC Barcelone et le Real Madrid se sont déjà positionnés sur lui. Du haut de ses trois sélections, il semble pourtant déjà faire partie des valeurs sûres de l’Espagne. Fabian Ruiz a une progression linéaire. Un fait qui pourrait l’emmener côtoyer les sommets dans peu de temps. Surtout avec une ‘Roja’ qui fera sans nul doute parmi des favoris à la victoire finale lors de l’Euro. L’infatigable milieu de 23 ans pourrait aussi s’illustrer en Ligue des Champions avec des Napolitains qui font partie des gros outsiders de la compétition.

Sebastian Szymanski (Pologne)

La Pologne est l’une des premières nations à s’être qualifiée pour le championnat d’Europe. Elle s’est par ailleurs trouvé un nouveau talent en la personne de Sebastian Szymanski. Celui qui a été récemment transféré au Dynamo Moscou dispose d’une redoutable qualité de passe qui peut s’avérer idéale pour servir des joueurs tels que Lewandowski, Piatek ou encore Milik. Il n’a pas encore confirmé tout son potentiel. Mais à 20 ans, cette saison pourrait être celle qui fera décoller le joyau polonais. 

Yari Verschaeren (Belgique)

Le joueur d’Anderlecht n’a passé que 33 minutes sur le terrain en deux sélections avec la Belgique. Cela lui a suffit pour marquer sa première réalisation internationale contre la modeste équipe de Saint-Marin. Si son club réalise de toute évidence un début de saison compliqué, il reste pourtant un des plus grands espoirs des ‘Diables Rouges’. Du haut de ses 18 ans, l’ailier a encore le temps de voir les choses venir tranquillement. Un temps qu’il faudra mettre à profit pour espérer déloger les frères Hazard, Mertens, Origi, ou encore Carrasco.

Ilzat Akhmetov (Russie)

Forts de leur quart de finale lors de la dernière coupe du Monde, la Russie continue sur le bon chemin en se qualifiant facilement pour la coupe d’Europe. Au passage, ils ont injecté du sang neuf. Parmi ces joueurs là se trouve Ilzat Akhmetov. D’origine ouïgoure, il a su se mettre en valeur au CSKA Moscou. Grand travailleur, il est un n°6 moderne qui pourrait s’imposer comme l’un des meilleurs à son poste dans les années à venir. Au sein d’une sélection russe vieillissante, il incarne la relève de son pays. A lui de s’imposer comme un élément essentiel aux côtés de Dzyuba, Cheryshev ou Golovin.

Jérémy Guiraud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *