Les Reds au sommet

Les Reds au sommet

Ce club fait depuis longtemps partie de l’histoire du football anglais et européen. Mais depuis deux saisons, ils sont à un niveau très haut. Finaliste de la Ligue des champions et 4e de la Premier League, Liverpool se classe parmi les meilleures équipes de l’an passé. Cette nouvelle saison fait office de record et de sensation, et ce malgré la lourde défaite d’hier soir face au Barça en Ligue des Champions. Faisons un point et voyons comment ils en sont arrivés là.

Depuis le début de la saison 2015, l’équipe est entraînée par l’allemand et réputé Jürgen Klopp. Depuis 2012, Liverpool n’a connu aucun titre et aucun vrai résultat mais depuis l’arrivée du nouvel entraîneur, c’est comme si la donne avait changé. Un jeu plus flamboyant, un effectif renouvelé et des joueurs qui s’épanouissent entre jeunes et plus anciens, c’est ça le nouveau Liverpool. Toujours dans les places qualificatives pour la Ligue des Champions sous l’ère Klopp, les Reds font figure de favoris dans leur championnat. La saison dernière il termine 4e de Premier League mais le résultat le plus marquant est celui de finaliste en Champions League contre le Real de Madrid. Un parcours monumental et surtout qui a fait vibrer non seulement le club mais aussi la ville, voire même l’Europe entière. Mais cette équipe n’est pas redescendu de son nuage en 2018/2019, au contraire ils sont encore plus impressionnants. Depuis 36 rencontres dans le championnat d’Angleterre, les coéquipiers de Salah n’ont subi qu’une seule défaite contre 28 victoires et 7 matchs nuls. C’est une performance stratosphérique pour un club dans les grands championnats en Europe. La défaite concédée est celle sur la pelouse de Manchester City, sinon ils sont invaincus, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Et les statistiques ne s’arrêtent pas là, seulement 20 buts encaissés depuis le début de saison en championnat contre 84 buts marqués. Et pourtant, ils ne sont même pas sûr d’être champion cette saison car Manchester City est toujours en course pour le titre, ils sont d’ailleurs premiers à l’heure actuelle. En compétition européenne, Liverpool n’affiche pas des statistiques aussi mirobolantes mais elles ne sont tout de même pas moches. En 10 rencontres, le club a connu 3 fois la défaites pour 6 victoires et 1 match nul avec 9 buts encaissés et le double de buts marqués. Tous les résultats obtenus sont le fruit d’un gros travail et d’un manager qui a un effectif de grand talent.

Des stars à chaque étage

L’effectif de Liverpool cette saison est pléthorique mais tout de même avec des titulaires indiscutables et des remplaçants qui ne font pas seulement office de second choix. Le dernier rempart de cette équipe est brésilien et figure parmi les meilleurs gardiens du moment. Alisson Becker est arrivé au club à l’été 2018, il a tout simplement été titulaire de tous les matchs de son club depuis le début de la saison, que ce soit en championnat comme en Ligue des champions. Devant lui, la ligne de quatre défenseurs est aussi compétitive. Les latéraux sont rapides et surtout très bons dans le repli défensif comme ce que l’on attend des latéraux modernes. Pour ce qui est de la charnière, Matip fait le plus souvent la paire avec Van Dijk. Ce dernier vient d’être élu meilleur joueur de Premier League et succède à Salah. Mais il n’a pas reçu ce titre par hasard : sur la saison 2018/2019, il n’a jamais été dribblé par un joueur. Rien que ça. Au milieu de terrain, Fabinho est utilisé comme sentinelle devant la défense comme le veut son poste de formation ; il est important dans la récupération de balle et même dans la relance vers l’attaque. Pour l’entourer, Naby Keïta et Wijnaldum font office de milieu plus offensifs, surtout le néerlandais. Et le trio d’attaque qu’on ne présente plus désormais aux vues des performances qu’ils font. À eux-trois c’est 43 buts en championnat, soit plus de la moitié de ceux de leur équipe, Sadio Mané et Mohamed Salah sont le duo de meilleurs buteurs avec respectivement 20 et 21 buts au compteur. En Ligue des Champions, ils sont tous les trois à 4 buts. Et que dire du nombre de passes décisives toutes compétitions confondues, 8 pour Firmino, 13 pour Salah et 5 pour Mané. Ils ont des statistiques plus qu’au-dessus de la moyenne pour une saison. Jürgen Klopp fait tout de même tourner son effectif avec des joueurs sur le banc qui sont de grands talents, comme Shaqiri avec 28 rencontres disputés, Lovren avec 17 matchs ou encore James Milner avec 40 matchs.

Et pour la fin de saison

Liverpool est toujours en course pour ces deux objectifs, gagner le titre de champion d’Angleterre et gagner la Ligue des Champions. À un point de Man City en championnat, les Reds comptent bien rafler le titre dans les dernières journées, un match à l’extérieur et un à domicile pour les deux équipes, tout reste à faire. En UCL, l’équipe anglaise souhaite rallier la finale mais pour cela il faudrait rivaliser avec le grand Barcelone qui ne lâchera rien dans cette demi-finale.

Pour suivre la fin de saison de Liverpool, il reste trois matchs décisifs.

Bastien Rodrigues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *