Londres en force en Ligue Europa

Londres en force en Ligue Europa

Hier soir avaient lieu les quarts de finale retour de la Ligue Europa. Arsenal, victorieux contre le Napoli, affrontera Valence, qui s’est tranquillement défait de Villarreal. L’autre demi finale opposera Chelsea, vainqueur du Slavia Prague, face à Francfort, qui a réalisé le seul renversement de situation de la soirée face au Benfica. Retour sur tous les matchs de la soirée.

Arsenal domine encore un Naples sans solution.

Décidément, on aura absolument pas reconnu le Napoli d’Ancelotti. Solide dauphin de la Juve en championnat et enthousiasmant en phase de poule de Champions League, les italiens ont encore été inoffensifs face au Gunners. Pire, les anglais se sont imposés au San Paolo sur le score de 1-0 après avoir déjà gagné 2-0 à l’aller. C’est le frenchie Alexandre Lacazette qui a marqué l’unique but du match à la 35e minute sur un coup franc direct, faute qu’il avait lui même provoquée. D’une frappe limpide du pied droit, le français a scotché Meret sur sa ligne, trahi par un petit pas sur le mauvais côté au moment de la frappe.

La reste de la partie ne fut que possession en faveur du Napoli mais les italiens ont encore une fois été imprécis (20 tirs pour seulement 2 cadrés) à l’image d’un José Callejon qui a loupé presque tout ce qu’il a entreprit. Les Gunners, eux, se sont juste contentés de défendre et de repousser les nombreuses attaques napolitaines. Seule ombre au tableau, la sortie sur blessure juste avant le but d’Aaron Ramsey, touché à la cuisse gauche. Malgré cela, les Gunners continuent leur aventure dans une fin de saison palpitante entre le championnat et donc cette coupe d’Europe. 

Valence coule le sous marin jaune sous le déluge

Sous les trombes d’eau de Mestalla, les coéquipiers de Kévin Gameiro ont assuré leur qualification. Une victoire 2-0 après avoir déjà gagné 3-1 à Villarreal. Latorre a marqué le premier but au bout de 12 minutes de jeu sur un énorme travail de Gonçalo Guedes, avec une récupération de balle ultra haute et un petit lob astucieux pour le jeune espagnol. En face, le sous marin jaune n’a pas trouvé la solution, se contentant de tirer sans grande conviction. Valence a même marqué une deuxième fois par Dani Parejo, chanceux, profitant d’un contre adverse sur un coup franc plein axe. Malgré un fin de match qui avait tout d’une attaque/défense, les valencians ont tenu jusqu’au bout pour assurer leur qualification. Seul point noir avec la suspension du français Francis Coquelin, averti d’un carton jaune, et qui ne foulera donc pas la pelouse de l’Emirates. Valence s’offre donc un beau cadeau pour le centenaire du club. Villarreal, quant à lui, va devoir se concentrer sur le championnat et surtout le maintien en Liga. En effet, les jaunes ont seulement 2 points d’avance sur le premier relégable, Valladolid.

Chelsea s’est fait peur, Giroud encore marqueur

Pour voir du spectacle dans cette soirée, il fallait regarder ce match. Au terme d’un match fou, Chelsea s’est imposé 4-3 à Stamford Bridge ( 0-1 à l’aller pour les anglais). Et pourtant… Tout laissait à croire à une balade des Blues. Ces dernier menaient déjà 4-1 après seulement 28 minutes. Pedro après 4 minutes de jeu ouvrait le score. S’en suivait un but malchanceux de la tête contre son camp du défenseur Simon Deli à la 9e minute. Giroud y allait lui aussi de son but à la 17e sur un service de Pedro, son 10e but en Ligue Europa en 11 matchs. Le français est d’ailleurs le meilleur buteur de la compétition avec Wissam Ben Yedder, déjà sorti de la compétition avec le FC Séville par… le Slavia Prague. Les tchèques ont d’ailleurs réduit le score par Soucek à la 26e mais une minute plus tard, Pedro encore lui marquait un quatrième but.

Mais si conquérant en première mi-temps, les joueurs de Sarri ont connu un trou d’air en deuxième période. Petr Sevcik a même marqué un doublé en 3 minutes (51e, 54e), laissant craindre le pire pour les Blues. Avec une fin de match chaude mais sans buts, les londoniens se sont tout de même assurés une qualification, accompagnant donc Arsenal en demi finale. Pourquoi pas un duel 100% anglais.

Francfort renversant avec un hors jeu oublié

Pour cela, Chelsea devra se défaire de Francfort. Et la tâche ne sera pas simple, le Benfica peut en attester. Malgré une victoire 4-2 à domicile pour les portugais, ces derniers ont trébuché en Allemagne 2-0, pile ce qu’il fallait pour être éliminé. Kostic avait ouvert le score à la 36e minute en récupérant une frappe de Gacinovic sur le poteau. Un but qui n’aurait certainement pas été accordé avec la VAR. Non utilisé en Ligue Europa sauf pour la finale, cette dernière aurait souligné la position de hors-jeu de Kostic, 1 mètre minimum. Décision amère pour le Benfica et pour son entraîneur Bruno Lage, fou de rage et qui a donc dû suivre le reste du match en tribune… au milieu des supporters allemands, offrant une image cocasse. Malgré sa jeune pépite João Félix, le Benfica n’a jamais pu trouver la solution, concédant un deuxième but de Sebastian Rode, ancien joueur du Bayern Munich. De quoi rendre fou la Commerzbank Arena et ses 50000 supporters. Malgré le poteau de Salvio en fin de match, les lisboètes laisse donc passer leur chance de qualification. Francfort, qui figurait avec Marseille dans sa poule, est lui le premier club allemand depuis Hambourg en 2010, à figurer en demi finale de ligue Europa.

Les demi-finales auront lieu le 2 et le 9 mai prochain avant la finale à Bakou (Azerbaïdjan) le 29 mai. Deux duels inédits depuis près de 10 ans, les dernières confrontations étant des matchs amicaux. Deux duels qui pourrait accoucher d’un derby londonien en finale. 

Kenny Ramoussin 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *