Quatre raisons de regarder la finale de Coupe de la Ligue

Quatre raisons de regarder la finale de Coupe de la Ligue

Le Racing Club de Strasbourg et l’En Avant Guingamp se retrouvent en finale de la Coupe de la Ligue, samedi 30 mars 2019. Quatre bonnes raisons de regarder cette affiche inédite.

Le stade Pierre Mauroy accueille la finale de la Coupe de la Ligue 2019. (Crédit : Creative Commons)

Une finale de coupe nationale sans le Paris Saint-Germain, ça existe encore. Contre toute attente, Strasbourg et Guingamp ont réussi à se hisser jusqu’en finale de la compétition la moins sexy de France : la Coupe de la Ligue. Sur le papier, l’opposition n’est pas forcément très alléchante, on vous l’accorde. Pourtant, il existe plusieurs bonnes raisons de regarder le match. La preuve par 4.

Si les deux équipes sont là, ce n’est pas par hasard

En Ligue 1, ce n’est pas la joie pour le Guingamp de Jocelyn Gourvennec. Actuellement classé au 18e rang, les Bretons vont devoir compter sur un miracle pour sortir de la zone de relégation. Ils sont à 7 points de la 17e place occupée confortablement par Amiens. Pour se sauver, il faudra au minimum conserver cette 18e place et remporter le barrage face au troisième de Ligue 2. En somme, une affaire qui ne se révèle pas si simple.

En face, les Alsaciens de Thierry Laurey pointent, pour l’instant, à une surprenante 10e place au classement de Ligue 1. Malgré tout, les Strasbourgeois traversent une passe difficile. Ils n’ont plus gagné depuis 7 matches. Pour voir Strasbourg s’imposer, toutes compétitions confondues, il faut remonter à un match face à Bordeaux. Un succès 3 buts à 2… en demi-finale de la Coupe de la Ligue.

Strasbourg et Guingamp ne sont donc pas les deux équipes les plus performantes de France. Pourtant, pour en arriver là, elles ont su éliminer les « gros ». On l’a dit, pour se hisser en finale, Strasbourg a vaincu les Girondins de Bordeaux. Mais avant ça, les coéquipiers de Kenny Lala ont battu le LOSC (2-0), l’Olympique de Marseille aux tirs au but (1-1, 4-2 aux TAB) et l’Olympique Lyonnais sur le score de 2-1.

Guingamp n’a pas à rougir du parcours strasbourgeois. L’équipe de Nolan Roux a remporté ses confrontations avec Angers, Nice et Monaco aux tirs au but. Son unique succès dans le jeu, deux buts à un, a lieu en quart de finale face à l’ogre parisien. Rien que ça.

Un ticket européen à la clé

Parfois mise de côté par les clubs, la Coupe de la Ligue n’en reste pas moins un trophée avec un enjeu majeur. En plus de pouvoir ajouter une ligne à son palmarès, elle offre un ticket pour la Ligue Europa. Si Strasbourg ou Guingamp ne se qualifient pas pour une Coupe d’Europe via le championnat (ce qui risque fortement d’arriver, sauf peut-être pour Strasbourg), le gagnant de la Coupe de la Ligue 2019 disputera le deuxième tour de qualification de la Ligue Europa.

Pour voir la réaction de Thierry Laurey en conférence d’après-match

Quel que soit le résultat, il faudra absolument voir la conférence de presse d’après-match du coach strasbourgeois. Il faut dire que Thierry Laurey est un adepte de la punchline. S’il décide de pousser un coup de gueule, cela peut vite devenir culte. Un peu comme après la rencontre entre Strasbourg et le Paris Saint-Germain en Coupe de France (2-0 pour le PSG).

Parce que les supporters des deux équipes peuvent nous écrire une chanson extraordinaire

Les supporters du Racing et de l’EAG sont de véritables mélomanes. En Alsace, des amoureux du Racing n’ont pas hésité à remixer le tube de Vegedream, « Ramenez la coupe à la maison ». On vous laisse juger de la qualité.

Là encore, les Bretons n’ont pas à rougir. De véritables phénomènes de la chanson française peuplent les travées de Roudourou. En témoigne Laurent Chandemerle. Encore une fois, on vous laisse juger…

Du talent sur le terrain et dans les tribunes donc… Coup d’envoi au Stade Pierre Mauroy de Lille, samedi 30 mars, à 21 heures.

Thibaut Calatayud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *