RAF pour l’histoire

RAF pour l’histoire

Rodez Aveyron Football a vu le jour en 1929. Et quoi de mieux qu’une accession en Ligue 2 pour fêter les 90 bougies du club ? Après une saison qui rentre dans l’histoire de la National, le club aveyronnais termine son exercice en beauté même si le titre n’est pas encore officiellement acquis. Revenons sur cette saison du RAF.

Alors que dans l’élite, un club domine tous les autres depuis plusieurs années,  en dessous, chaque année est différente. Mais cette saison, le RAF a décidé de prendre la troisième division du football français à sa main et en faire son terrain favori. Dans ce championnat, le nom de certaines équipes sont connus du grand public comme Quevilly, le Red Star ou encore Le Mans. Mais lorsque nous parlons du Rodez Aveyron Football ça ne dit pas grand choses au public… et pourtant c’est une équipe à suivre.

Une saison tonitruante

Laurent Peyrelade, coach du RAF, peut être fier du travail accompli par ses joueurs tout au long de la saison. Si l’équipe était descendue en CFA il y a quelques années, c’est cette fois-ci en Ligue 2 que l’effectif Ruthénois va évoluer. Une saison 2018/ 2019 qui va rester dans l’histoire de la National. Un bilan presque inespéré par les Ruthénois, mais qui fait office de deuxième meilleure performance derrière l’équipe de Bastia de la saison 2011/ 2012. Avec 21 succès en 31 rencontres, les hommes de Peyrelade ont glané 69 points pour s’adjuger une place en Ligue 2.  Mais ce ne sont pas les seuls chiffres qui marquent, le RFA est la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat avec 47 buts marqués contre 19 encaissés. Au moment de la rencontre sur le terrain de Bourg-en-Bresse, les joueurs aveyronnais ne sont ni champions de National ni assurés de la montée en tout cas pas officiellement et mathématiquement. Mais une nouvelle victoire à l’extérieur sur le score de 2-0 envoie directement le club dans la division au-dessus. Une joie à la hauteur de l’événement et surtout une grande première pour ce club. Le championnat n’est tout de même pas fini et si Chambly rejoint Les Sangs et Or en Ligue 2, le titre n’est pas encore Rhuténois cette saison, il faudra encore attendre. Mais il leur temps les bras, surtout que l’équipe reste sur une série de 9 victoires et 1 match nul sur les 10 derniers matchs. Alors qu’il ne reste que 3 matchs avant la fin de saison, les supporters attendent de voir leurs joueurs soulever le trophée.

Une défense en proue de saison

Alors que depuis sa création en 1929 par Philippe Rosenfeld, le RAF jouait dans les divisions basses du football français, lors de la saison dernière ils surprennent. Tout juste promu en National, ils jouent le coup à fond et la montée en Ligue 2 tend les bras au club. Mais avec un certain manque d’expérience, le club chute et termine 4e du championnat. Cette saison c’est la révélation et la consécration. Laurent Peyrelade a basé son équipe sur une défense de fer et les statistiques le montrent : seulement 19 buts encaissés en 31 matchs. De ce fait, malgré une équipe qui tourne beaucoup, il y a des permutations à tous les postes et des joueurs qui ne sont jamais les mêmes à démarrer les rencontres. Alors certes, les Ruthénois sont la meilleure attaque cette saison avec Florian David à pour le moment 12 réalisations. Mais la défense reste tout de même le point culminant de la saison. Le capitain Poujol explique bien que “ La star c’est l’équipe”.

L’objectif premier désormais c’est le titre qui tend les bras à toute cette ville.

Avec un budget de seulement 2,2 M€ cette saison, le RAF ne fait pas office de favori en Ligue 2 pour la saison prochaine même s’ils pourront compter sur l’appui de certains clubs pour avoir un stade aux normes. Mais il ne faut pas enterrer cette équipe. Si elle joue avec le coeur et les tripes, les joueurs sont capables de grandes choses.

Pour écouter notre interview d’un joueur du RAF, ça se passe dans l’émission ci-dessous : 

Bastien Rodrigues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *