Revue hebdo du 11 mars 2019

Revue hebdo du 11 mars 2019

La perf de la semaine :

Pour la première fois depuis 5 mois, le Bayern est en tête de la Bundesliga, au lendemain d’une superbe victoire 6-0. Loin du sommet, les Bavarois étaient au purgatoire. En détruisant Wolfsbourg, pourtant 2e meilleure équipe à l’extérieur, Munich a ressuscité. Et de quelle manière. Trois passes dé de Franck Ribéry, un doublé de Robert Lewandowski, et le Bayern passe devant les Borussen à la différence de buts (+35 contre +33). La fin de saison s’annonce haletante…

Le but de la semaine :

Virevoltante, l’Ajax nous a régalé en éliminant le grand Real Madrid en huitièmes de finale de Ligue des Champions. Si les buts en mouvements sont somptueux, on ne pouvait pas s’empêcher de vous remontrer le coup franc magistral de Lasse Schöne.

La masterclass de la semaine :

Au coeur d’une période délicate (6 points pris en 10 matchs), le FC Séville peut compter sur un homme pour rester dans la course à l’Europe: l’ancien Toulousain Wissam Ben Yedder. Contre la Real Sociedad, un concurrent direct, il a inscrit un triplé en seulement treize minutes ! Au total, le français a inscrit 26 buts cette saison. De quoi pousser Deschamps à le rappeler en sélection ?

Le chiffre de la semaine :

C’est le chiffre de la possession de balle de Chelsea, ce dimanche, contre les Wolves de Nuno Espirito Santo. Un chiffre indécent, pas si loin de la possession parisienne contre Manchester (72%), et un résultat qui aurait pu y ressembler. Après l’ouverture du score de de Raul Jimenez à la 55e pour Wolverhampton, les Blues pensaient se faire hold-up un match où ils ont eu la main mise sur le ballon. Finalement, à force de pousser, Eden Hazard égalise dans le temps additionnel (90+2) et permet aux Blues d’accrocher un point précieux dans la course à la Ligue des Champions, eux qui comptent encore un match de retard en championnat.

La défaite de la semaine :

Le Fener va mal. A la lutte pour le maintien en Turkish Süperlig, les joueurs de Ersun Yanal ont concédé la défaite face à l’Istanbul Basaksehir, leader du championnat. Après l’ouverture du score du revenant Robinho (18e), le Fener pensait accrocher le nul grâce à un but de Roberto Soldado (73e). Mais finalement, c’est Stefano Napoleoni qui offre la victoire aux Stambouliotes à la 83e, permettant au leader du championnat de prendre 11 points d’avance au classement sur Galatasaray, deuxième. Le Fener, à cause de cette défaite, ne compte plus qu’un point d’avance sur le premier relégable, Götzepe.

La bonne série de la semaine :

Pendant que Gignac et les Tigres étaient freinés à Monterrey, le Club Leon enregistrait sa 6e victoire de suite en championnat (1-0 contre Labos BUAP) pour prendre la tête dans le tournoi de clôture. Il reste 7 matchs aux coéquipiers de Landon Donovan pour décrocher un premier titre depuis 2014.

La fin de série de la semaine :

Pour la première fois depuis 195 jours et une victoire 1-0 contre Nîmes, le TFC a gagné en championnat à domicile. La délivrance pour les Toulousains est venu d’un but de Yaya Sanogo en première mi-temps. Pas de quoi faire revenir les groupes de supporters avant la pause, d’autant que le match n’a pas toujours été passionnant. Le but de Sylla aurait pu détendre l’atmosphère, mais le latéral était signalé hors-jeu. Pour réduire la fracture entre le club et les fans, il faut continuer sur cette voie.

Le derby de la semaine :

Old Firm ? Derby d’Italia ? Non, les derbys sont partout, et les moins connus sont parfois les plus chauds. C’est le cas en Suède, avec le derby de Stockholm entre Hammarby et Djurgarden. Comme à Milan, les deux rivaux se partagent le même stade. Côté palmarès, large avantage aux « bleu et bleu marine ». Mais un derby est toujours incertain, et dans ce quart de finale de Coupe nationale, il a fallu attendre la séance de tirs au but pour voir gagner le tenant du titre Djurgarden.

Le sauveur de la semaine :

La Fiorentina a eu chaud. Dans un match qui leur aurait permis de recoller avec le haut du classement, face à la Lazio, la Viola avait mal démarré la rencontre, laissant Ciro Immobile ouvrir le score à la 23e. La Lazio avait l’occasion de revenir à égalité avec le Torino, l’Atalanta Bergame ou encore la Roma. Mais Luis Muriel n’a pas vu les choses sous cet angle. Sur le seul tir cadré de son équipe (en 13 tentatives dans la rencontre), l’international Colombien est venu égaliser à l’heure de jeu, et permet à la Fio de continuer à rêver d’Europe.

L'ancien de la semaine :

Il avait besoin de retrouver les terrains, et c’est désormais chose faite. Ali Ahamada, l’ancien portier toulousain, vient de signer un contrat avec Kongsvinger, en deuxième division norvégienne. Sans club depuis un an, c’est un nouveau départ pour le franco-comorien. On lui souhaite de marquer un nouveau but !

Xavier Regnier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *