Revue hebdo du 22 avril 2019

Revue hebdo du 22 avril 2019

Chaque semaine, la rédaction de la Feuille de Match vous emmène faire un tour du monde le temps d’un article en sélectionnant quelques faits marquants. Objectif découverte, tout en assumant une certaine subjectivité.

Le championnat de la semaine :

Un match fou à Valenciennes (5-6 contre Béziers, record de buts en un match de deuxième division sous la poule unique), le naufrage des Merlus contre Troyes, Lens qui reprend la quatrième place, le but de Fontaine, Nancy qui sort de la zone rouge… On se fait une revue hebdo spéciale Ligue 2 ?

Le promu de la semaine :

Une victoire 3-0 contre Concarneau et voilà un nouveau club promu en Ligue 2. 30 ans après sa fondation, le FC Chambly Oise va devenir un club professionnel. Le grand saut pour ce club familial (le président et l’entraîneur sont les frères Luzi, leur père était le président fondateur),qui a connu 12 montées sans jamais être relégué. Depuis 5 ans en National, Chambly s’était distingué la saison dernière en atteignant le dernier carré de la Coupe de France.

L’express de la semaine :

Entré en jeu à la 71e minute, à la place de Naby Keita, l’ancien monégasque Fabinho n’aura passé que… 4 minutes sur le terrain. Sur un de ces premiers duels, il a été victime d’un choc tête contre tête avec Zohore. Après avoir repris le jeu, il a finalement été remplacé par Milner, qui a marqué le but du 2-0.

Le champion de la semaine :

Invaincu cette saison, le PAOK n’a pas craqué à domicile pour remporter son premier titre de champion de Grèce depuis 34 ans, balayant Levadiakos 5-0. Le capitaine Vieirinha, pourtant blessé au genou, est même entré en fin de match pour se mêler à la fête. Il reste un déplacement à Giannina aux hommes de Ledescu pour écrire un des plus pages du football grec.

La bagarre de la semaine :

Le match s’annonçait chaud entre deux candidats à la Ligue des Champions. Bouillant en tribune, il fut brûlant sur le terrain. Entre jeu dangereux, fautes de main et contestation, les sévillans se sont tirés une balle dans le pied en première période, récoltant six cartons jaunes et un rouge. Getafe n’en demandait pas tant. Deux penaltys convertis, un troisième but  en seconde mi-temps et les madrilènes reprennent la quatrième place avant d’aller affronter le Real.

L’ancien de la semaine :

C’est ce qu’on appelle une intégration réussie. A Orlando depuis deux mois, l’ex-mancunien Nani est déjà l’un des joueurs-clés de l’équipe de james O’Connor. Contre Vancouver ce week-end, il a été une menace constante, apportant le déséquilibre dans une défense canadienne bien regroupée, et a marqué le but de la victoire en fin de match. Une manière de signifier, pour le vainqueur de l’Euro 2016, qu’il n’est pas venu en Floride pour les vacances.

Le carton de la semaine :

On pouvait craindre de s’ennuyer devant ce duel de mal-classés en Allemagne. C’était sans compter le niveau abyssal de Pavard et consorts : Stuttgart, barragiste, a encaissé six buts contre Augsbourg, seulement deux places au-dessus. Le VfB est la pire défense de la Bundesliga, tandis que son bourreau du jour, 10e meilleure attaque, est presque sauvé.

Xavier Regnier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *