Robert Lewandowski : départ canon

Robert Lewandowski : départ canon

Avec déjà 11 buts inscrits après seulement 7 journées de Bundesliga, Robert Lewandowski est parti sur des bases tonitruantes. Celui qui se dresse déjà comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du championnat allemand compte bien montrer à l’Europe qu’il est tout à fait légitime de le considérer comme le meilleur numéro 9 au monde actuellement. 

Une machine à points pour le Bayern

Alors que le mois d’octobre n’est pas encore fini, le Bayern Munich doit déjà une fière chandelle à Robert Lewandowski, inarrêtable en ce début de saison. C’est simple : le Polonais a marqué lors de chacune des sept rencontres de Bundesliga qui se sont déroulées, une statistique effrayante. Surtout, il s’est montré décisif pour permettre à son équipe de glaner de précieux points lors de rencontres serrées face à Paderborn (3-2), Leipzig (1-1), et s’est offert un triplé face à Schalke 04 (3-0).

Sans sa star offensive, le Rekordmeister serait sans aucun doute bien en peine, le club de Bavière n’occupant actuellement même pas la première place du championnat, confisquée par le Borussia Mönchengladbach.

Et ce statut d’homme décisif, Lewandowski ne l’adopte pas exclusivement en Bundesliga, bien au contraire. En Ligue des Champions, l’ancien joueur du Borussia Dortmund fait également les beaux jours du Bayern, qui occupe seul la tête d’un groupe composé de Tottenham, de l’Olympiakos et de l’Etoile Rouge de Belgrade. Buteur lors des deux rencontres européennes disputées par son club, l’attaquant Polonais a notamment inscrit un doublé lors du récital face à Tottenham (7-2), deux buts qui illustrent à merveille la finition chirurgicale du joueur âgé de 31 ans.

Un numéro 9 complet, au cœur du jeu

Bien que la qualité majeure de Robert Lewandowski soit son efficacité devant le but, lui qui totalise plus de 60 buts sous le maillot de sa sélection nationale, il serait réducteur de le présenter uniquement comme tel.

En effet, le buteur polonais incarne le numéro 9 moderne et complet, que chaque écurie européenne aimerait avoir dans son effectif. Un joueur doté d’une redoutable finition, mais également d’un certain sens du placement et d’une bonne technique dans son jeu de passes afin de pouvoir participer au jeu de sa formation, et ne pas uniquement patienter dans la surface adverse. Des qualités que présente Robert Lewandowski, très impressionnant balle au pied, comme en témoigne son lob ingénieux devant Vertonghen lors du large succès acquis par les Bavarois contre Tottenham, un geste qui avait d’ailleurs été à l’origine du but munichois inscrit quelques secondes plus tard par… Lewandowski lui-même.

Surtout, et il ne s’en cache pas, la star polonaise aime participer au jeu, d’où ses nombreux décrochages en match qui permettent notamment à Niko Kovac, coach du Bayern, d’exploiter sa bonne conservation du ballon. 

L’actuel meilleur buteur de Bundesliga est également redoutable sur coup de pied arrêtés. C’est lui qui tire les penaltys en sélection et en club, où les fins tireurs ne manquent pourtant pas (Coutinho, Alaba…). Il aime également se charger des coups francs directs, situés à proximité de la surface de réparation adverse, où il adopte la technique de la « feuille morte ». 

Un ensemble de capacités qui font sans doute du Polonais le numéro 9 le plus complet à l’heure actuelle, alors que seul Karim Benzema, qui réalise lui aussi un très bon début de saison avec le Real Madrid, semble pouvoir remettre en cause cette hiérarchie. 

Pourtant, la star du Bayern semble souffrir d’un certain manque de reconnaissance, plusieurs observateurs pointant du doigt le niveau de la Bundesliga, qu’ils considèrent plus faible que celui des autres championnats européens. D’autres estiment également que le joueur s’efface lors des grands matchs de Ligue des Champions, lui reprochant de ne pas être suffisamment décisif à compter des demi-finales de la compétition.

Parti pour une saison historique ?

Alors qu’il totalise déjà 11 réalisations en Bundesliga après seulement 7 journées, Robert Lewandowski semble bien parti pour décrocher une nouvelle fois le titre de meilleur buteur du championnat, une récompense qu’il a déjà remportée à 4 reprises dans sa carrière, et dont il est d’ailleurs le double tenant du titre. Mais les ambitions de l’ancien joueur du Borussia Dortmund ne s’arrêtent pas là, puisqu’il pourrait en effet battre quelques records supplémentaires cette saison.

En effet, et à condition qu’il continue sur ce rythme impressionnant, Lewandowski pourrait se rapprocher du record du nombre de buts inscrits sur une saison de Bundesliga, détenu jusque-là par Gerd Müller (40 buts).

Il ne devrait également pas avoir trop de mal à se hisser sur le podium des meilleurs buteurs de l’histoire du championnat allemand, puisqu’il n’est actuellement qu’à sept buts du troisième, qui n’est autre que Jupp Heynckes, légendaire entraîneur du Bayern, qui a d’ailleurs eu pendant une saison le Polonais sous ses ordres.

Une chasse aux records qu’il ne pourra mener seul, lui qui aura plus que jamais besoin de l’aide de ses coéquipiers. Si l’arrivée de Coutinho en provenance de Barcelone est une bonne nouvelle pour lui, quand on connaît les qualités de passeur du milieu offensif brésilien, Lewandowski devra toutefois composer avec la soif de buts d’autres joueurs comme Serge Gnabry, dont le quadruplé inscrit face à Tottenham semble avoir donné des ailes. Les talents de dribbleur de Kingsley Coman seront également bienvenus, même si les deux joueurs sont toujours en quête de complémentarité sur le terrain, et doivent encore beaucoup progresser dans leurs capacités respectives à se trouver.

Un autre facteur pas anodin à prendre en compte est le repositionnement de plus en plus régulier de Joshua Kimmich au milieu de terrain, un poste où il est moins en mesure d’exercer ses fonctions de passeur décisif en série, comme ce fut le cas la saison passée, lorsqu’il évoluait au poste de latéral droit. Une fonction que peine à remplir Benjamin Pavard lorsqu’il évolue à ce poste, la faute à une moins bonne contribution offensive.

 

Globalement, tous les voyants semblent au vert pour que Robert Lewandowski réalise une saison mémorable sur le plan individuel, mais il ne faudra toutefois pas que cette quête pénalise le Bayern Munich, qui espère bien mener la lutte sur tous les tableaux jusqu’à la fin de la saison.

Paul Stefani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *