2ème journée

Top 14 : Déjà des enseignements ?

Alors que les deux premières journées du Championnat de France ont été jouées, certains résultats donnent des informations sur la saison à venir. Avec le handicap des internationaux, des équipes françaises n’ont pas le rendement de la saison dernière. 

Lors de la première journée, les clubs jouant à domicile ont réussi le premier test de la saison mais deux rencontres font exception. Le RCT commence sa saison par une victoire sur la pelouse d’Agen et une victoire sans contestation. Mais le résultat le plus surprenant fut la défaite à domicile du Racing 92 version Laurent Traver seul. Le promu bayonnais a réussi l’exploit de s’imposer pour son retour dans l’élite chez l’un des grands clubs de notre championnat. Le tempo était donné dès cette première journée. 

La sensation Bayonnaise

Le début de saison de rugby français est marqué par une équipe qui remonte dans l’élite. L’Aviron Bayonnais enchaîne, après sa victoire sur la pelouse de la U Arena, le promu perd son deuxième match contre Clermont mais revient tout de même avec un point de bonus défensif pour le moins précieux. Il ne faut pas tirer de conclusion trop rapide pour une équipe promu mais les deux premiers matchs de Bayonne montre une détermination importante. Lors de sa défaite contre Clermont ce samedi, les joueurs de Yannick Bru ont marqué trois essais en première mi-temps pour virer en tête au retour aux vestiaires. Malgré le résultat final, les équipes de Top 14 ne doivent pas enterrer les ciels et blancs, ils ne lâcheront aucun match et aucun point. 

Le Stade Français enchaîne une deuxième défaite en deux rencontres mais ils sont passés à une pénalité de la gagne. L’équipe de la capitale se déplaçait sur la pelouse de La Rochelle dans un match chassé-croisé pour au final finir sur un coup de pied de Jules Plisson raté. Le jeune ouvreur français avait le ballon de la victoire pour son équipe mais son coup de pied passe loin des perches et La Rochelle peut souffler. Un match avec 7 essais et le point de bonus défensif pour les stadistes mais la saison s’annonce encore difficile pour le Stade Français. 

Dans cette deuxième journée du Top 14, deux clubs jouait déjà un match qui pourrait compter dans le course au maintien. Le promu Brive se déplaçait à Agen dans un match pas vraiment tout feu, tout flamme. Les deux images qui resteront de cette rencontre; l’apparition d’Alex Dunbar dans notre championnat avec Brive et le carton rouge reçu par Eneriko Buliruarua sur un choc en l’air avec un joueur agenais. Mais pour la première de la saison, les agenais étaient tout sourire au coup de sifflet final et laissent les brivistes sans point pour ce début de Championnat. 

Le MHR remporte son premier match de la saison contre une vaillante équipe de Pau. Une première mi-temps marquée par le carton rouge reçu par Youri Delhommel sur un jeu déloyal à l’encontre d’un joueur de la section paloise. Mais Montpellier a dominé ce premier acte avec le bonus offensif quasiment en poche. En seconde période, Montpellier va accroître son avance mais les joueurs du Béarn vont empêcher les héraultais de prendre le bonus offensif pendant un temps. Puisqu’au bout du compte, Benjamin Fall va permettre à son équipe de remporter le match avec le bonus sur un essai à la dernière minute. Une victoire qui soulage l’équipe de Xavier Garbajosa et qui augmente la série de victoire à domicile du MHR. 

Un Champion en titre dans la douleur

Le Champion de France en titre est dans la difficulté dans ce début de championnat. Handicapé par 12 joueurs en préparation pour la Coupe du Monde, le Stade Toulousain a perdu son deuxième match. Sur la pelouse du LOU, les joueurs d’Ugo Mola n’ont pas résisté à la pression des adversaires du jour dès le début de la rencontre. Les lyonnais ont pris le score dans ce match et n’ont jamais été rejoint à moins de 4 points. Dans ce choc tout en rouge et noir, le LOU a pu s’imposer dans la douleur mais repartir avec une deuxième victoire consécutive. Le Stade Toulousain a eu la possibilité de prendre les devants dans ce match à plusieurs reprises mais avec un manque de patience qui les a empêché de scorer. Le carton rouge reçu par Loann Goujon dans la deuxième mi-temps est logique lorsque les images de ce coup de sang sont visionnées. Un geste qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour le troisième-ligne français. 

Dans les deux derniers matchs de cette deuxième journée de Top 14, le Racing réussit sa première victoire sur sa pelouse. Dans un match compliqué face à Castres, les joueurs de la capitale ont tout de même su s’imposer et respirer un peu après la première journée cauchemar. 

Bordeaux en revanche enchaîne les victoires à domicile et cette fois-ci bonifiée. Contre une équipe du RCT qui n’a pas fait le poid dans cette rencontre, les girondins ont réussi un match plein pour repartir avec 5 points.

Il ne faut pas tirer de conclusions trop rapidement dans ce championnat surtout avec les nombreux absents dans certaines équipes. Mais ce classement après seulement deux journées peut donner des enseignements. 

Bastien Rodrigues

Top 14 : Déjà des enseignements ?

Colomiers sur sa lancée, Oyonnax cartonne : les résultats de la 2eme journée de PRO D2

La deuxième journée de PRO D2 a laissé moins de surprises que la première. Deux victoires à l’extérieur avec les succès de Grenoble et d’Aurillac. A noter le premier match nul de cette saison entre Montauban et un Soyaux-Angoulême décidément très solide à l’extérieur en ce début de championnat. 

Carcassonne et Grenoble ouvrait le bal jeudi dernier. Désireux de faire oublier la débâcle contre Colomiers, les Isérois ont su se reprendre. Un victoire tout en maîtrise au stade Albert Domec 19-26. La charnière grenobloise a grandement participé à ce succès avec un essai pour Lilian Saseras et 16 points de Selponi qui a su bien orienter le jeu. Un match que n’est pas près d’oublier Pablo Uberti. Auteur d’un essai juste avant la mi-temps sur une passe au pied de Saseras, le jeune centre de 21 ans s’est fait exclure en deuxième mi-temps à la suite d’une bagarre. Grenoble s’est donc relevé mais aura fort à faire à Provence Rugby ce vendredi. 

Provence Rugby est la belle surprise de ces deux première journées. Après Mont de Marsan, c’est Perpignan qui a subi la loi des Aixois. Malgré un début de match largement à l’avantage des visiteurs, Provence ne s’est pas enflammé. Avec 10 points après 12 minutes, les Sang et Or n’ont plus marqué le moindre point. Clément Darbo avec un 6/7 au pied a permis aux provençaux de s’envoler irrémédiablement au tableau d’affichage. Après Perpignan, l’autre pensionnaire de Top 14 l’année dernière va-t’il lui aussi subir la loi des Aixois, réponse ce vendredi à partir de 20h.

Un seul club comptabilise 10 points après deux journées et c’est Oyonnax. Avec deux réceptions pour démarrer, les oyonnaxiens n’ont pas louper le coche et c’est Nevers qui a subi la foudre de Charles Mathon 54-16. Avec 6 essais, Oyonnax n’a pas laissé d’espoir à des Nivernais trop indisciplinés ( 3 cartons jaunes) et encore sonnés de la première défaite. Mathieu Bélie, le demi d’ouverture a qualifié à Rugbyrama le début de saison de son équipe d’ “inquiétant”.  Oyonnax est premier, Nevers avant dernier.

Le dernier se nomme Valence-Romans. Avec un deuxième déplacement, les joueurs de la Drôme se sont montrés entreprenants mais pas encore au niveau. Face à Béziers, le promu s’incline 36 à 20. Aucun bonus dans ce match plaisant avec 6 essais et des cartons jaunes qui se sont avérés fatals à Valence. 

L’autre promu, Rouen, n’a jamais su trouver la solution face à Aurillac. Pour son premier match professionnel à domicile, les rouennais se sont inclinés 13-24 mais le trou était déjà fait à la mi-temps (6-21). La deuxième mi-temps a permis à Aurillac de ne pas tellement forcer son talent. Rouen, lui, est treizième avec toujours 0 point. 

Le quatrième et dernier club à 0 point, et c’est le plus surprenant, est Mont de Marsan. Après la claque reçue à domicile face à Provence Rugby, les montois n’ont rien pu faire contre des Columérins en forme 29-16. A 16 partout à la 55eme, les montois se sont complètement sabordés avec deux cartons jaunes coup sur coup. La sanction fut immédiate avec deux pénalités et un essai du centre Fabien Perrin. 

Mais l’image de ce match restera le premier essai columérin marqué par Vici. Déjà auteur d’un doublé la semaine dernière, le jeune fidjien a signé un exploit personnel. Lancé dans la défense, il s’est dépêtré de 5 plaquages montois pour inscrire un essai tout en puissance (voir ci-dessous). Colomiers aura un premier déplacement dimanche et pas des moindre, à Perpignan. Mont de Marsan recevra Carcassonne.

Il aura fallu attendre juste deux journées pour voir le premier match nul de la saison et il fallait être à Sapiac. Montauban et Soyaux Angoulême ont partagé les points 19-19. Après un gros début de match et l’essai du jeune Simon Augry, les montalbanais ont relâcher la pression, sans doute trop relâcher. Car certes devant au score à la mi-temps (16-10), les Tarn et Garonnais ont perdu la bataille de la seconde période qui s’est joué entre les deux buteurs Mathieu Ugalde et Jérôme Bosviel. Un pénalité à la dernière minute a permis aux charentais de revenir avec deux points de ce déplacement mais surtout 7 points au classement après deux matchs à l’extérieur. Les montalbanais ont, eux, semblé jouer par intermittence et ont jouer à se faire peur. Premier avertissement sans frais. 

 

On est là aussi passé pas loin d’un match nul mais Biarritz s’est imposé contre Vannes 18-17 à Aguiléra. Après un début de match manqué et l’essai de Bly pour les vannetais, Biarritz s’est repris tard dans le match, après l’heure de jeu, avec deux essais signés Ruffenach et Nicoué. Face à des basques bien heureux, Vannes pourra s’en vouloir de ne ramener qu’un seul point de ce déplacement tant le coup semblait bon à jouer.

Kenny Ramoussin

Colomiers sur sa lancée, Oyonnax cartonne : les résultats de la 2eme journée de PRO D2