Bastien

Une Ligue des Champions surréaliste

Après une édition déjà folle, les demi-finales de Ligue des Champions avaient tout pour faire vibrer les amateurs de football. Liverpool a créé un exploit historique au match retour pour aller en finale. Et Tottenham s’est qualifié au terme d’un match complètement dingue. Revenons sur ces demi-finales d’anthologie !

La double confrontation entre Liverpool et le FC Barcelone a été sensationnelle. Avec un match aller où le score ne reflète pas du tout le match. Le FC Barcelone s’est imposé 3-0 sur sa pelouse du Camp Nou. Mais Liverpool ne méritait pas une telle correction. Les Reds ont manqué complètement d’efficacité pendant cette rencontre. Ils auraient pu créer un exploit ou en tout cas se laisser un espoir pour le match retour mais il n’en est rien. Messi était dans sa maison et il l’a bien montré. Un doublé dans ce match et surtout son 600e match en carrière. Le match était déjà dans l’histoire. Mais en rajoutant un but de Luis Suarez sur une merveille de passe de Jordi Alba et deux buts de Messi, le match était définitivement dans l’histoire. Suarez marque un but sur un centre fort devant le but d’Alba qui passe dans le dos de Van Dijk. Et Suarez surgit pour planter le premier but. Puis en seconde période, Messi marque son premier but sur une action casquette. Suarez frappe et touche la barre transversale et juste derrière Messi touche le ballon de la poitrine et n’a plus qu’à pousser le ballon dans les filets. Le troisième but du FC Barcelone se passe de commentaire. La classe et la patte gauche de légende de l’argentin ont parlé. Un coup-franc et une lucarne, la suite vous la connaissez lorsque Messi prend le ballon.

Les chances de qualification pour Liverpool étaient alors très minces et le FC Barcelone avait déjà un pied et demi en finale. Mais à Anfield tout peut se passer. Un espoir de qualification disparu une semaine plus tôt. Et un exploit retentissant de Liverpool, une qualification historique. Le FC Barcelone, absent de cette rencontre, n’a fait que subir et a fini par tout perdre en 90 minutes. Une rencontre complètement folle de la part des Reds alors que personne ne pensait à un exploit possible de cette équipe. Et en l’absence de Firmino et Salah les chances de Liverpool se sont amincies encore un peu plus. Les Reds marquent dès la 7e minute par Origi, qui remplaçait Firmino. Salah a été remplacé par Shaqiri sur ce match. Et l’exploit était alors en marche. Et c’est depuis les tribunes que les deux stars offensives ont assisté à un exploit historique. Puisque Liverpool va s’imposer 4-0 sur cette rencontre avec un doublé d’Origi et un doublé de Wijnaldum. Les deux joueurs n’étaient pas présents lors du match aller et sont décisifs pour une qualification en finale. Et que dire du but de la qualification de Liverpool. Un corner rapidement joué par Alexander-Arnold pour Origi, alors que tous les joueurs du FC Barcelone n’étaient pas prêts. Et Origi crucifie les catalans et envoie son équipe vers une finale de Ligue des Champions. Une rencontre surréaliste pour tous les amateurs de football, un spectacle ahurissant et un scénario complètement fou. Liverpool se qualifie pour une finale à Madrid alors que personne n’aurait parié sur eux après le match aller.

Tottenham au bout du suspens

Et que dire de cette confrontation entre l’Ajax d’Amsterdam et Tottenham. Le match aller a donné place à une mi-temps de domination de la part de chaque équipe. Avec les absents, Tottenham a subi pendant toute la première mi-temps. Et l’Ajax concrétise avec un but de Van de Beek dès la 15e minute de jeu. La suite de ce match n’est que manque d’efficacité, de réalisme et de concrétisation. Mais la deuxième période de ce match est entièrement dominée par Tottenham. Pourtant le score final est de la plus petite des marges, 1-0. Le but à l’extérieur permet à l’Ajax de croire en son rêve de finale. Le match retour se jouait à la Johan Cruyff ArenA d’Amsterdam. Et ce match semblait déjà jouait à la fin de la première période. Matthijs de Ligt lance la rencontre d’un coup de tête dès la 3e minute de jeu. Le capitaine néerlandais montre la voie à son équipe. Et c’est Hakim Ziyech qui suit son capitaine avec une frappe qui conclut une superbe action collective. 2-0 après 45 minutes de jeu et cette demi-finale retour était lancé. La domination de l’Ajax est presque totale et le jeu est toujours aussi séduisant. Mais la suite va être de nouveau du surréaliste. Lucas Mourra marque un doublé en 6 minutes. Et la rencontre est totalement relancée. Alors qu’on joue les arrêts de jeu et que la 90e minute de jeu est passée, Lucas Mourra marque son troisième but et envoie Tottenham en finale. Les amateurs de football sont sans voix après une telle rencontre. Que dire après ça ! Comment expliquer ce qui s’est passé ? Ça ne s’explique pas mais la Ligue des Champions 2019 vient d’amener des émotions juste incroyable et indescriptible.

Les facteurs X

Ces demi-finales ne manquent pas de facteurs X mais essayons d’expliquer certains faits. Le premier a enterré deux équipes pendant les demi-finales retour. Les absents de Liverpool et de Tottenham donnaient encore plus de poids à la qualification du FC Barcelone et de l’Ajax d’Amsterdam. Du côté de Liverpool, Firmino a été absent de la totalité de la double confrontation à cause d’une blessure. Et pour le match retour, Les Reds ont été privés de Salah à cause d’un K.O terrible pendant le match de championnat précédent. Les absences des stars offensives donnaient Barcelone large vainqueur de cette demi-finale.

Mais du côté de Tottenham, les stars offensives étaient elles aussi absentes. Kane, blessé n’a pas pu participer à une seule des deux rencontres. Tout comme Son qui a été privé de la demi-finale aller à domicile. Mais aussi Serge Aurier, blessé de longue date, il ne pouvait pas participer à cette double confrontation. Les absences de stars doivent malgré tout être compensés par des remplaçants.

Pour Liverpool, Origi et Shaqiri ont remplacé Firmino et Salah. Et Wijnaldum est rentré en cours de match pour pallier la blessure de Robertson. Alors que pour Tottenham Lucas Moura prend la place de Kane et le retour de Son a été déterminant. Et ces simples remplaçants sont de nouveaux facteurs X. Origi a marqué un doublé, tout comme Wijnaldum. Ces deux joueurs remplaçants ont donné satisfaction à Jürgen Klopp et c’est eux qui ont envoyé Liverpool en finale.

Tottenham a pu compter sur le retour de Son au match retour et à un Lucas Moura des grandes heures. Le brésilien marque un triplé sur le match retour et c’est lui qui envoie les Spurs en finale avec un but à la 96e minute. Le dernier facteur d’un tel succès c’est le public de Liverpool. À Anfield, les supporters ne se sont pas trompés de moment et ont montré à quel point ils étaient derrière leur équipe. Et comme qualifier la communion entre supporters et joueurs, une fois que la qualification a été actée. Un « You’ll never walk alone » comme il n’a jamais été entendu dans un stade.

Un niveau incroyable

Sur les deux doubles confrontations, le niveau de football a été incroyable. Les quatre équipes se sont livrés des batailles de très très très haut niveau. Du jamais vu à ce stade de la compétition. Et surtout une différence de scénario de tout instant parce que lorsqu’une équipe semblait à deux doigts de se qualifier, c’est l’adversaire qui reprenait le dessus. Et puis l’intensité des rencontres ne se mesure pas. Les 44 joueurs au total se sont donnés corps et âmes pour une place en finale. Et les statistiques des rencontres le prouvent. Les kms parcourus par chacune des équipes ne se sont jamais vus dans des rencontres avec un tel en jeu qu’une finale de Ligue des Champions. La reine des compétitions européennes a livré un niveau extraordinaire depuis les phases qualificatives. Et ce niveau n’a fait que s’agrandir tout au long de l’épreuve.

Les deux équipes qui vont s’affronter en finale l’ont mérité. Mais cette année, il y eu une équipe qui a fait vibrer le monde entier depuis les phases qualificatives. L’Ajax d’Amsterdam a joué 18 rencontres de Ligue des Champions depuis juillet 2018. Certes, il y a eu des matchs de la phases qualificatives mais l’épopée de ce jeune effectif les a menés jusqu’en demi-finale. Alors la tristesse est grande quand Tottenham se qualifie en finale à leur place. Mais les jeunes pépites de l’Ajax vont prendre des chemins différents et c’est sûrement la dernière fois qu’ils vont jouer tous ensemble sous le même maillot. Ils auront tous l’occasion de jouer une finale de Ligue des Champions. Les joueurs qui ont animé toute la compétition. Contrairement au FC Barcelone, qui lui a tout perdu mais sans se battre. Une absence de joueurs d’un tel niveau se paye cash et l’équipe est éliminée de la compétition et perd tout sur un seul match.

Voir cette publication sur Instagram

Les Remonatada cette saison en Ligue des Champions. 😳

Une publication partagée par Actu Foot (@actufoot_) le

La rencontre en finale se joue entre deux clubs anglais. Liverpool contre Tottenham dans un stade de la capitale espagnole. Le Wanda Metropolitano va accueillir ces deux équipes qui se connaissent parfaitement bien. Les Spurs et les Reds s’affrontent chaque année pour la Premier League. Mais cette fois-ci tout est différent. L’enjeu change, le stade change, la compétition change, Bref tout change ! sur une finale de Ligue des Champions tout peut se passer même entre ces deux équipes. Et puis avec une édition 2019 à couper le souffle, pourquoi pas finir tout ça en beauté par une finale d’anthologie ?

Bastien Rodrigues

Une Ligue des Champions surréaliste

Les Reds au sommet

Ce club fait depuis longtemps partie de l’histoire du football anglais et européen. Mais depuis deux saisons, ils sont à un niveau très haut. Finaliste de la Ligue des champions et 4e de la Premier League, Liverpool se classe parmi les meilleures équipes de l’an passé. Cette nouvelle saison fait office de record et de sensation, et ce malgré la lourde défaite d’hier soir face au Barça en Ligue des Champions. Faisons un point et voyons comment ils en sont arrivés là.

Depuis le début de la saison 2015, l’équipe est entraînée par l’allemand et réputé Jürgen Klopp. Depuis 2012, Liverpool n’a connu aucun titre et aucun vrai résultat mais depuis l’arrivée du nouvel entraîneur, c’est comme si la donne avait changé. Un jeu plus flamboyant, un effectif renouvelé et des joueurs qui s’épanouissent entre jeunes et plus anciens, c’est ça le nouveau Liverpool. Toujours dans les places qualificatives pour la Ligue des Champions sous l’ère Klopp, les Reds font figure de favoris dans leur championnat. La saison dernière il termine 4e de Premier League mais le résultat le plus marquant est celui de finaliste en Champions League contre le Real de Madrid. Un parcours monumental et surtout qui a fait vibrer non seulement le club mais aussi la ville, voire même l’Europe entière. Mais cette équipe n’est pas redescendu de son nuage en 2018/2019, au contraire ils sont encore plus impressionnants. Depuis 36 rencontres dans le championnat d’Angleterre, les coéquipiers de Salah n’ont subi qu’une seule défaite contre 28 victoires et 7 matchs nuls. C’est une performance stratosphérique pour un club dans les grands championnats en Europe. La défaite concédée est celle sur la pelouse de Manchester City, sinon ils sont invaincus, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Et les statistiques ne s’arrêtent pas là, seulement 20 buts encaissés depuis le début de saison en championnat contre 84 buts marqués. Et pourtant, ils ne sont même pas sûr d’être champion cette saison car Manchester City est toujours en course pour le titre, ils sont d’ailleurs premiers à l’heure actuelle. En compétition européenne, Liverpool n’affiche pas des statistiques aussi mirobolantes mais elles ne sont tout de même pas moches. En 10 rencontres, le club a connu 3 fois la défaites pour 6 victoires et 1 match nul avec 9 buts encaissés et le double de buts marqués. Tous les résultats obtenus sont le fruit d’un gros travail et d’un manager qui a un effectif de grand talent.

Des stars à chaque étage

L’effectif de Liverpool cette saison est pléthorique mais tout de même avec des titulaires indiscutables et des remplaçants qui ne font pas seulement office de second choix. Le dernier rempart de cette équipe est brésilien et figure parmi les meilleurs gardiens du moment. Alisson Becker est arrivé au club à l’été 2018, il a tout simplement été titulaire de tous les matchs de son club depuis le début de la saison, que ce soit en championnat comme en Ligue des champions. Devant lui, la ligne de quatre défenseurs est aussi compétitive. Les latéraux sont rapides et surtout très bons dans le repli défensif comme ce que l’on attend des latéraux modernes. Pour ce qui est de la charnière, Matip fait le plus souvent la paire avec Van Dijk. Ce dernier vient d’être élu meilleur joueur de Premier League et succède à Salah. Mais il n’a pas reçu ce titre par hasard : sur la saison 2018/2019, il n’a jamais été dribblé par un joueur. Rien que ça. Au milieu de terrain, Fabinho est utilisé comme sentinelle devant la défense comme le veut son poste de formation ; il est important dans la récupération de balle et même dans la relance vers l’attaque. Pour l’entourer, Naby Keïta et Wijnaldum font office de milieu plus offensifs, surtout le néerlandais. Et le trio d’attaque qu’on ne présente plus désormais aux vues des performances qu’ils font. À eux-trois c’est 43 buts en championnat, soit plus de la moitié de ceux de leur équipe, Sadio Mané et Mohamed Salah sont le duo de meilleurs buteurs avec respectivement 20 et 21 buts au compteur. En Ligue des Champions, ils sont tous les trois à 4 buts. Et que dire du nombre de passes décisives toutes compétitions confondues, 8 pour Firmino, 13 pour Salah et 5 pour Mané. Ils ont des statistiques plus qu’au-dessus de la moyenne pour une saison. Jürgen Klopp fait tout de même tourner son effectif avec des joueurs sur le banc qui sont de grands talents, comme Shaqiri avec 28 rencontres disputés, Lovren avec 17 matchs ou encore James Milner avec 40 matchs.

Et pour la fin de saison

Liverpool est toujours en course pour ces deux objectifs, gagner le titre de champion d’Angleterre et gagner la Ligue des Champions. À un point de Man City en championnat, les Reds comptent bien rafler le titre dans les dernières journées, un match à l’extérieur et un à domicile pour les deux équipes, tout reste à faire. En UCL, l’équipe anglaise souhaite rallier la finale mais pour cela il faudrait rivaliser avec le grand Barcelone qui ne lâchera rien dans cette demi-finale.

Pour suivre la fin de saison de Liverpool, il reste trois matchs décisifs.

Bastien Rodrigues

Les Reds au sommet

Le temps des Demi-Finales

Ce soir débutent les confrontations aller-retour de Ligue des champions pour le compte des demi-finales. Deux rencontres similaires mais en même temps opposés. Tottenham affronte l’Ajax d’Amsterdam et le finaliste de l’an passé, Liverpool, va défier le grand Barcelone. Faisons un point sur ces doubles confrontations et un point pronostics.

Une confrontation surprise

Le monde du football n’attendait pas une telle confrontation en demi-finale de Ligue des champions. En début de saison, les deux équipes n’était dans les petits papiers de personnes mais au fur et à mesure que l’année est passée la légitimité et le mérite de ces deux formations a été prouvée plus que largement. Une formation néerlandaise qui ne cesse d’étonner le monde entier. Éliminant le titre tenant du titre en huitième et ensuite l’un des favoris en quart, les jeunes prodiges se sont fait une place jusqu’en demi-finale de la plus grande compétition européenne. Une formation remplie de talents, dont tous les plus gros clubs batailles pour les avoir la saison prochaine. Andre Onana, gardien de but et grand artisan des qualifications. En défense, l’un des meilleurs au monde actuellement associé à un expérimenté en grande forme. La paire De Light-Blind fait peur aux attaquants. Au milieu de terrain, tous les ballons passent dans les pieds du prodige De Jong et en attaque les flèches Ziyech et Tadic finissent le travail quand ce n’est pas Dolberg ou Van de Beek. Une équipe solide en défense mais surtout excellente à la création au milieu de terrain avec une attaque éclair. Et en face que dire de cette équipe de Tottenham. Une montée en puissance tout au long de la saison en LDC. Alors que pas la meilleure dans son championnat d’Angleterre, elle change de visage et se transcende sur la scène européenne. Mais pour le match aller de nombreux blessés sont à déplorer ce qui pour le coup n’avantage guère le club surtout quand il s’agit de joueur clés. Offensivement les Spurs seront privés de Kane et Son, les deux meilleurs buteurs du club et de Sissoko au milieu de terrain qui reste sur des performances XXL face à Manchester City au tour précédent.

Une rencontre au sommet

Pour la seconde confrontation qui aura lieu ce mercredi, la surprise n’est pas au rendez-vous malgré une attente de Barcelone de quatre ans pour revenir à ce stade de la compétition. Les catalans viennent tout juste d’être officiellement champion d’Espagne et sont donc actuellement sur un petit nuage. Mais la Ligue des Champions est une compétition à part des autres et tout est différent. Le Barça jouera son match aller à domicile avec le public pour pousser derrière ses joueurs. En LDC, l’équipe est invaincue depuis le début et impressionne avec les performances réalisées. Des joueurs de classe mondiale de retour au top niveau, comme Messi qui n’en finit plus de marquer la saison de son empreinte. Mais aussi, un grand gardien comme Ter Stegen, qui figure parmi les tous meilleurs au monde. Et puis à tous les niveaux du terrain, on pourrait citer des joueurs tellement l’effectif est pléthorique. Après avoir éliminé Lyon et Manchester United, les blaugranas s’attaque au finaliste de l’an passé. Un Liverpool revanchard cette saison après une terrible finale l’an passé face au Real Madrid. Et dans les matchs ça se sent, des joueurs qui se connaissent parfaitement bien et un effectif fourni avec des stars mondiales. Un trio d’attaque qui fonctionne à plein régime mais aussi une défense de fer avec le meilleur joueur de Premier League en la personne de Virgil Van Dijk. Cette équipe à tout pour inquiéter la forteresse catalane mais le match est à double tranchant. Soit il va être cadenassé par les deux défenses et la qualification se jouera sur des détails et un score serré, soit deux rencontres totalement ouvertes avec des buts de partout et des gros scores mais toujours serrés.

Pronostics des lecteurs

Tom

Voilà l’affiche de cette première demi-finale de Ligue des Champions 2019, une affiche inattendue qui promet un grand spectacle. Une équipe de l’Ajax qui compte bien poursuivre son parcours impressionnant cette année, avec les éliminations de la Juventus et du Réal Madrid. Des jeunes pleins d’ambitions collectives et individuelles qui comptent, bien sur, continuer leurs excellents résultats. Avec cette équipe en pleine forme ils ont tout pour réussir !!! Du côté de Tottenham le parcours est également impressionnant avec l’élimination de Dortmund puis de Manchester City. Mais,cette fois ci, Tottenham sera privé de 3 gros piliers de l’équipe !! Sissoko, Son et Kane ne seront pas de la partie … L’absence de Sissoko fera un vide dans le milieu de terrain de Tottenham … Son et Kane ne seront pas là pour apporter leur technique, leur vision du jeu et leur jeu de tête …Tottenham joue à domicile en effet, mais je vois l’Ajax supérieur sur ce match … score exact : 0-1 ou 1-2 Une équipe de l’Ajax, qui suivant le score du match aller, aura plus au moins de boulot pour se qualifier en finale mais qui aura toujours envie de bien faire devant ses supporters. Si l’équipe ne connaît pas de blessure sur ce premier match aller, ainsi que les prochains matchs à venir en championnat, il se peut que ce soit toujours un match très serré pour le match retour !! Tottenham de son côté devrait normalement récupérer Sissoko ainsi que Son et peut être Kane ! C’est alors une nouvelle équipe de Tottenham que l’on verra. Score final 1-1 Qualification de l’Ajax

Voilà encore une magnifique affiche pour ces demi-finales de LDC !!! 2 équipes avec des effectifs exceptionnels, que ce soit l’attaque et la défense impressionnante de Liverpool, que tout le style de jeu du Barca ! Au Camp-Nou l’équipe anglaise aura très certainement du mal à s’imposer … L’équipe espagnole en revanche elle, sait qu’elle veut le titre cette année !! Avec son équipe au complet et avec un Messi comme moteur de cette équipe, le barcelone ne peut que s’imposer !! Score exact : 2-0 ou 3-1 Liverpool est imprenable à domicile en ligue des champions et le barca n’est pas exceptionnel à l’extérieur avec la défaite face en MU en quart et en 1/8 de finale le nul contre L’OL … Malgré tout si le barca fait un bon résultat au match aller il aura juste a tenir cette équipe de liverpool et notamment l’attaque pour se qualifier !! Liverpool sera là pour se qualifier et tout donner chez eux !!! J’ai bien peur que ça ne suffise pas pour faire tomber le barca !! En revanche si le barca fait un match aller moyen tout restera possible pour les Anglais !!! Score exact : 1-0 ou 1-1 Qualification de Barcelone

Antoine Loupias

Un match aller avec pleins d’absents du côté anglais et l’Ajax depuis le début de saison a une grosse moyenne de buts à l’extérieur. Le match s’annonce serrer avec des buts à la fin. Tottenham surpris par les adversaires et surtout à cause des absents. 2-2 sur la pelouse des Spurs.

Au retour, l’Ajax ne doit pas perdre pour se qualifier sauf s’ils prennent plus de deux buts. Mais à domicile ils vont jouer très solide comme à leur habitude. Tottenham va mettre un but d’entrée et pousser tout le match pour la qualification. Force offensive très forte du côté néerlandais avec une moyenne de plus de 3 buts par match cette saison, 2-1 pour l’Ajax à domicile. Qualification de l’Ajax 

Le match aller au Camp Nou sera à l’avantage du Barça mais c’est ouvert car c’est deux équipes qui jouent bien en attaque. Barcelone a une bonne défense cette saison et à l’aller ils vont s’imposer par un score qui peut laisser de l’espoir à Liverpool. Champion d’Espagne depuis Samedi, Barcelone veut rester sur sa lancée de gagner des titres. 3-1 à domicile et un match bien maîtrisés mais une chance tout de même pour le retour à Liverpool.

Un retour où il faut un 2-0 pour se qualifier du côté des Reds. De l’expérience, des deux côtés mais beaucoup moins du côté de Liverpool malgré la finale de l’an passé. Victoire par un but d’écart pour Liverpool ou un match nul avec un match très fermé. 2-1 Liverpool sur sa pelouse. Qualification du Barça 

 

Matthieu Regen

A l’aller, Tottenham va avoir du mal à concrétiser avec les absences de joueurs clés comme Kane et Son, sachant que Sissoko est également absent alors qu’il réalise de gros efforts défensifs. Ils vont donc avoir du mal à résister aux attaques de l’Ajax. Avec le très bon jeu de passe de cette équipe qui reste impressionnant avec ou sans la possession. Attaque rapide et efficace, les joueurs de l’Ajax ne tournent pas beaucoup donc possiblement de la fatigue. Du coup le match nul est fort probable avec une grosse résistance et un très bon Lloris voire un résultat de l’Ajax qui ne serait pas une surprise. Il peut tout se passer en Ligue des Champions donc 2-1 ou 3-1 pour l’Ajax. Victoire de l’Ajax avec un gros public qui va pousser derrière leur formation, un appui du 12e homme déterminant pour ce club qui va permettre la victoire. Qualification de l’Ajax 

A l’aller, deux gros clubs et des monstres en LDC avec le gros retour du Barça, match soit très fermé avec une neutralisation des deux équipes soit un match avec beaucoup de buts mais tout de même serré au score. Une très belle rencontre malgré que ça soit à double tranchant, victoire du Barça avec un score serré 2-1 pour les catalans à domicile. Une match retour pour Liverpool car je pense vraiment qu’ils peuvent faire quelque chose dans cette confrontation et je parie sur cette surprise de leur part. Sachant que le Barça est invaincu à domicile et en LDC donc la victoire du Barça est probable mais surprise de Liverpool. Les Reds sont capable de le faire et le Barça peut se voir trop beau. Qualification de Liverpool. 

Bastien Rodrigues

Le temps des Demi-Finales

Le retour du grand FCB

Alors que depuis plusieurs saisons, le FC Barcelone ne fait plus rêver, a perdu son niveau alléchant et n’obtient plus de titres majeurs. Cette saison est celle du renouveau, de nouveaux joueurs aux allures d’anciennes légendes, un Messi de retour au meilleur niveau et des résultats clinquants. Revenons sur les causes des nouvelles bonnes performances des blaugranas.

L’équipe est actuellement première du championnat d’Espagne avec 9 points d’avance sur l’Atletico de Madrid et 13 sur le Real de Madrid. Souveraine dans son pays avec 23 victoires contre seulement 8 matchs nuls et 2 défaites en 33 matchs, il ne manque plus que l’officialisation du titre pour clôturer ce travail. Les joueurs d’Ernesto Valverde restent sur 11 matchs sans défaites toutes compétitions confondues. En plus de ne pas être concurrencé en championnat, le Barça se balade en Champions League. Un billet en demi-finale en poche et un parcours sans défaite montre que cette équipe est de retour au plus haut niveau. Une poule plutôt facile mais avec des rencontres qu’il fallait remporter. Contre le PSV Eindhoven, l’Inter de Milan et Tottenham, Barcelone est sorti premier de son groupe et a pu jouer son huitième de finale. Contre Lyon, le club catalan a déroulé au match retour en inscrivant 5 buts sur sa pelouse du Camp Nou avant de malmener Manchester United, 4-0 sur les deux matchs. Liverpool se dresse maintenant face à eux pour une demi-finale qui s’annonce alléchante avant même le début de la double confrontation. Cette saison est synonyme de finale, une perdue contre Girona en Supercoupe de Catalogne sur le plus petit score possible et une à venir contre Valence pour la Coupe du Roi.

Un XI indiscutable

Barcelone a toujours basé sa réussite sur des joueurs phares à tous les postes. Des noms retentissants dans le monde entier comme Xavi, Pujol, Iniesta, Ronaldinho ou encore Eto’o. Et une fois n’est pas coutume, le FCB continue sur cette voie. Comme dernier rempart, Ter Stegen est l’un des meilleurs du monde actuellement. Avec des arrêts de grande classe et souvent spectaculaires, il est indiscutable à son équipe et surtout aux bons résultats. Du côté des latéraux, l’indéboulonnable Jordi Alba est toujours là et toujours aussi performant. Quant à l’autre côté Sergi Roberto reste le titulaire mais un jeune portugais pointe le bout de son nez, Semedo obtient de plus en plus de temps de jeu. La charnière centrale a débuté naturellement avec Umtiti et Piqué. Mais après quelques semaines de compétition, le Champion du Monde français a été contraint de se faire opérer de son genou, ce qui l’a éloigné des terrains jusqu’à récemment. Et pendant ce temps-là, Clément Lenglet a joué sa carte à fond et il est même devenu indiscutable et le chouchou des fans. Des performances dignes des grands, au côté du défenseur espagnol le jeune français a su élever son niveau et se montrer à la porte de l’équipe de France. Au milieu de terrain, Busquets et Rakitic restent dans le XI de départ depuis le début de saison malgré l’éclosion de petites pépites cette saison. Aux côtés des deux grandes têtes de ce club, Arthur vient se mettre au milieu et a su se rendre indiscutable. Le prodige brésilien a évolué toute la saison et a su élever son niveau pour devenir un grand du Barça. Et le trident offensif… comment le décrire. Du côté gauche, Coutinho est souvent préféré à Dembélé. L’ailier français, souvent blessé, n’a pas pu beaucoup s’exprimer cette saison, laissant le brésilien sur le terrain malgré une crise entre le joueur et le club. Suarez est le numéro 9 indiscutable de cette équipe et le reste encore cette saison malgré des statistiques en dessous des dernièrs exercices, il n’en reste pas moins important. Et pour finir, devons-nous véritablement parler de l’électron libre de cette équipe, le métronome, le magicien ?

Un Messi de gala

Le FC Barcelone marche plus que bien cette saison. Et la performance de Lionel Messi y est pour quelque chose. L’un des plus grands joueurs de l’histoire du football est revenu à son meilleur niveau comme le montre ses statistiques stratosphériques. En Liga Santander, il est tout simplement meilleur buteur et meilleur passeur avec 33 réalisations et 15 offrandes à ses partenaires. « La Pulga » reste tout simplement au-dessus du lot et aucun joueur ne rivalise avec lui. Mais il ne réalise pas ces performances uniquement en championnat. En Ligue des Champions, il est le meilleur buteur avec 10 buts inscrits en 8 matchs joués. Aucune explication ne peut conclure sur l’état de forme de cette légende vivante. Lorsque nous le voyons jouer, il met tout simplement des étoiles dans les yeux et des frissons sur le corps. Avec 45 buts et 22 passes décisives au total en 43 matchs, Messi surclasse tout le monde et se montre sur un terrain comme s’il avait de nouveau 20 ans. Laissé libre sur le terrain par son coach, il a tous les droits pour donner son maximum pour son équipe de toujours. La seule chose à faire c’est profiter tant qu’il est encore sur les terrains et rester émerveillés en le voyant jouer.

La fin de saison du Barça sera-t-il couronnée de plusieurs titres et surtout d’une nouvelle Ligue des champions ? La suite à partir du 1e mai.

Bastien Rodrigues

Le retour du grand FCB

RAF pour l’histoire

Rodez Aveyron Football a vu le jour en 1929. Et quoi de mieux qu’une accession en Ligue 2 pour fêter les 90 bougies du club ? Après une saison qui rentre dans l’histoire de la National, le club aveyronnais termine son exercice en beauté même si le titre n’est pas encore officiellement acquis. Revenons sur cette saison du RAF.

Alors que dans l’élite, un club domine tous les autres depuis plusieurs années,  en dessous, chaque année est différente. Mais cette saison, le RAF a décidé de prendre la troisième division du football français à sa main et en faire son terrain favori. Dans ce championnat, le nom de certaines équipes sont connus du grand public comme Quevilly, le Red Star ou encore Le Mans. Mais lorsque nous parlons du Rodez Aveyron Football ça ne dit pas grand choses au public… et pourtant c’est une équipe à suivre.

Une saison tonitruante

Laurent Peyrelade, coach du RAF, peut être fier du travail accompli par ses joueurs tout au long de la saison. Si l’équipe était descendue en CFA il y a quelques années, c’est cette fois-ci en Ligue 2 que l’effectif Ruthénois va évoluer. Une saison 2018/ 2019 qui va rester dans l’histoire de la National. Un bilan presque inespéré par les Ruthénois, mais qui fait office de deuxième meilleure performance derrière l’équipe de Bastia de la saison 2011/ 2012. Avec 21 succès en 31 rencontres, les hommes de Peyrelade ont glané 69 points pour s’adjuger une place en Ligue 2.  Mais ce ne sont pas les seuls chiffres qui marquent, le RFA est la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat avec 47 buts marqués contre 19 encaissés. Au moment de la rencontre sur le terrain de Bourg-en-Bresse, les joueurs aveyronnais ne sont ni champions de National ni assurés de la montée en tout cas pas officiellement et mathématiquement. Mais une nouvelle victoire à l’extérieur sur le score de 2-0 envoie directement le club dans la division au-dessus. Une joie à la hauteur de l’événement et surtout une grande première pour ce club. Le championnat n’est tout de même pas fini et si Chambly rejoint Les Sangs et Or en Ligue 2, le titre n’est pas encore Rhuténois cette saison, il faudra encore attendre. Mais il leur temps les bras, surtout que l’équipe reste sur une série de 9 victoires et 1 match nul sur les 10 derniers matchs. Alors qu’il ne reste que 3 matchs avant la fin de saison, les supporters attendent de voir leurs joueurs soulever le trophée.

Une défense en proue de saison

Alors que depuis sa création en 1929 par Philippe Rosenfeld, le RAF jouait dans les divisions basses du football français, lors de la saison dernière ils surprennent. Tout juste promu en National, ils jouent le coup à fond et la montée en Ligue 2 tend les bras au club. Mais avec un certain manque d’expérience, le club chute et termine 4e du championnat. Cette saison c’est la révélation et la consécration. Laurent Peyrelade a basé son équipe sur une défense de fer et les statistiques le montrent : seulement 19 buts encaissés en 31 matchs. De ce fait, malgré une équipe qui tourne beaucoup, il y a des permutations à tous les postes et des joueurs qui ne sont jamais les mêmes à démarrer les rencontres. Alors certes, les Ruthénois sont la meilleure attaque cette saison avec Florian David à pour le moment 12 réalisations. Mais la défense reste tout de même le point culminant de la saison. Le capitain Poujol explique bien que “ La star c’est l’équipe”.

L’objectif premier désormais c’est le titre qui tend les bras à toute cette ville.

Avec un budget de seulement 2,2 M€ cette saison, le RAF ne fait pas office de favori en Ligue 2 pour la saison prochaine même s’ils pourront compter sur l’appui de certains clubs pour avoir un stade aux normes. Mais il ne faut pas enterrer cette équipe. Si elle joue avec le coeur et les tripes, les joueurs sont capables de grandes choses.

Pour écouter notre interview d’un joueur du RAF, ça se passe dans l’émission ci-dessous : 

Bastien Rodrigues

RAF pour l’histoire