Rugby

FDM Rugby #30

📻 Retrouvez le podcast rugby de la semaine ! 🔥
 
🏉 Pendant une heure, retour sur l’actualité du monde de l’ovalie avec Arthur, Kenny, Romaric et Thibaud 🏆
 
🎙Au programme ce soir
▶️ retour rapide sur les résultats du week-end en Top 14 et Pro D2
▶️ les matchs de la semaine de la Coupe du Monde avec les exploits de l’Uruguay et du Japon
▶️ focus sur le XV de France : 3 matchs en 10 jours, l’imbroglio autour du pilier remplaçant, l’ouragan Mitag qui pourrait annuler le match contre les USA
 
🏆 Et pour terminer, un quiz sur les débuts de cette Coupe du Monde au Japon
 
📻 L’émission est à retrouver ce lundi soir de 19H à 20H sur Good Morning Toulouse (www.radiogmt.com)

FDM Rugby #29

La Feuille de Match Rugby fait sa rentrée avec un #podcast un peu plus long et un format chamboulé pour l’occasion avec une première partie Retour sur les 4 premières journées du Top 14 et une seconde consacrée à la Coupe du Monde #RWC2019

Au programme :
– Nos tops et flops du Top 14
– Quiz sur les Stats du Meilleur Championnat du Monde
– Tour d’horizon des matchs des premiers matchs de poule de la RWC 2019
– Focus sur le choc Nouvelle-Zélande / Afrique du Sud et le match du XV de France face aux Pumas Argentins

On vous retrouve Samedi Matin au V and B Toulouse Reflets Compans, dès 9h15, pour suivre ensemble une belle matinée de Rugby !

LOU Rugby : Enfin la saison pour devenir grand ?

Après une première victoire sans contestation contre le Stade Français, le LOU Rugby doit maintenant confirmer ses objectifs. Une finale de Top 14 serait la suite logique de cette équipe après avoir perdu en demi-finale contre l’ASM Clermont-Auvergne la saison dernière. 

L’effectif du LOU Rugby a repris l’entraînement autour du 16 juillet avant de jouer deux matchs de préparation et qui plus est, deux derbys. L’équipe de Pierre Mignoni a remporté ses deux matchs de présaison contre Grenoble et prend sa revanche sur Clermont. La confiance est de mise en début de saison pour Lyon mais le calendrier s’annonce chargé malgré la réception de 6 matchs sur les 10 premiers de ce championnat de France. En plus de ce Top 14, le Lou Rugby jouera la Champions Cup et l’effectif a quelque peu changé pendant l’intersaison. 

Un effectif au complet ?

L’intersaison du LOU Rugby n’a pas été de tout repos avec de nombreux changements. L’effectif de la saison dernière est amputé de 12 joueurs sur le départ alors que 10 joueurs débarquent sous les couleurs rouges et noires. 

Du côté des départs, c’est l’expérience qui semble partir avec des joueurs comme Beauxis et Deon Fourie mais également des joueurs qui rendent le tablier de joueur professionnels comme Lacombe, Armitage et Menini. Avec ces nombreux départs, les dirigeants du LOU Rugby ont dû s’attacher les services de jeunes joueurs de talents. 

Des joueurs de grands talents ont débarqué dès le début de l’été avec Clément Laporte, Josua Tuisova et Demba Bamba. La surprise vient de l’arrivée de Mathieu Bastareaud comme joker Coupe du Monde. Avant de partir du côté des États-Unis et tenter un nouveau challenge, Bastarocket fait escale à Lyon pour jouer sous les mêmes couleurs mais à un nouveau poste. Souvent voulu à ce poste de troisième-ligne mais jamais essayé dans le passé, Pierre Mignoni a réalisé le souhait de nombreux amateurs de rugby: “Voir Mathieu Bastareaud jouer en troisième-ligne”.

Départs: 

Albertus Buckle (Retraite), Alexandre Menini (Retraite), Richard Choirat (Pas conservé), Virgil Lacombe (Retraite), François Van Der Merwe (Retraite), Manuel Carizza (Retraite), Delon Armitage (Retraite), Deon Fourie (Grenoble), Charl Mcleod (Pas conservé), Quentin Delord (Brive), Lionel Beauxis (Oyonnax), Adrien Séguret (Prêté, Mont-de-Marsan)

Arrivées: 

Xavier Chiocci (Toulon), Demba Bamba (Brive), Vivien Devisme (Brive), Badri Alkhazashvili (Aix), Kilian Geraci (Grenoble), Tanginoa Halaifonua (Retour prêt, Massy), Patricio Fernandez (Clermont), Mathieu Bastareaud (Toulon, Joker coupe du monde), Josua Tuisova (Toulon), Clément Laporte (Agen)

Le début de saison du LOU Rugby ne sera pas facile avec un calendrier chargé mais l’équipe va devoir jouer sans trois joueurs importants pour cette saison. Félix Lambey et Demba Bamba préparent la Coupe du Monde avec le XV de France et font partie des 31 qui pourraient partir vers le Japon. Et la recrue Josua Tuisova fait partie du groupe de 31 pour les Fidji et partira au Japon au mois de septembre et ratera le début de saison avec son nouveau club. Lyon est l’un des clubs les moins touchés par cette Coupe du Monde.

Un calendrier favorable ?

Sur les 10 premières rencontres de Top 14, le LOU Rugby va recevoir 6 matchs mais pas des moindres. La première au Matmut Stadium fut une grande réussite avec une large victoire contre le Stade Français sur le score de 43 à 9. Un match plein de toute l’équipe et de bonne augure pour la suite mais dès le prochain match, il faudra accueillir le champion de France en titre à domicile. Le Stade Toulousain n’a pas gagné son premier match mais ne viendra pas pour faire un non-match et perdre une nouvelle fois. Le LOU Rugby est prévenu et va devoir s’employer pour gagner une deuxième fois. Ensuite, il va y avoir le déplacement à Toulon, au Racing et à Clermont. 

En Champions Cup, Le LOU Rugby n’est pas tombé dans une poule facile puisque l’équipe de Pierre Mignoni va devoir affronter le Leinster, Northampton et Trévise. La Coupe d’Europe n’est pas l’objectif premier du club mais pour monter en grade, les rouges et noirs ne pourront pas faire de non-match dans cette compétition.

Rendez-vous dimanche pour le deuxième match du LOU Rugby version 2019/2020 contre le Stade Toulousain. 

Bastien Rodrigues

LOU Rugby : Enfin la saison pour devenir grand ?

Conférence de presse du tournoi de rugby à 7 à Colomiers : ce qu’il faut retenir

Vendredi soir à l’hôtel de ville de Colomiers, les principaux acteurs du tournoi de qualification olympique se sont exprimés lors de la conférence de presse d’avant tournoi. Peu après, les 12 nations étaient présentes pour la traditionnelle photo des capitaines. La Feuille de Match était sur place.

 

Debouts, Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers et Alain Doucet, président la Ligue Occitanie

La maire de Colomiers, Karine Traval-Michelet, était présente.

Pour Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers, elle voue un véritable “coup de cœur” pour l’équipe de France à 7.

Alain Doucet, président de la Ligue Occitanie, a souligné que “l’Occitanie est une terre de rugby. Un sport majeur, notamment à Colomiers”. Pour lui, la Ligue affiche “une volonté de faire une grande fête du rugby à 7”. Ce tournoi est pour le président de la Ligue d’Occitanie “une source de progrès et d’épanouissement pour les prochaines générations”.

Jérôme Marty, représentant de l’association sportive Rugby Europe estime que “le site de Colomiers est un choix évident”. Le “rugby à 7 en Europe a une densité incroyable” affirme-t-il. “36 équipes européennes participent à ces qualifications pour seulement une seule chance”.

Le côté sportif

Jérôme Daret, sélectionneur du VII français, "dans la peau d'un challenger" avant ce tournoi.

A droite, Jérôme Daret, sélectionneur du VII français en discussion avec la FDM

Sollicités par La Feuille de Match, le manager ainsi que le sélectionneur de l’équipe de France de rugby à 7, Christophe Reigt et Jérôme Daret, sont revenus sur l’aspect sportif du tournoi. Pour Christophe Reigt, il y a “une très forte attente de victoire ce weekend”.

Concernant le site de Colomiers, Jérôme Daret estime que cela “rajoute de la bonne pression. Même, cela apporte beaucoup d’énergie et on a besoin de soutien”.

Quant au fait que l’équipe de France peut être considérée comme le favori de la compétition, les deux têtes pensantes du rugby à 7 français rétorquent que “l’Angleterre est le favori car il a le plus à perdre”. Au contraire de la France qui rentre dans la compétition “dans la peau d’un challenger qui a fort à gagner”.

Le sélectionneur du VII français déclare qu’il est “surpris du niveau du reste des équipes. De nombreuses équipes sans culture du XV se révèle à VII”.

 

Tom Mitchell et Billy Dardis, capitaines de l'Angleterre et de l'Irlande, affichent de grandes ambitions pour le Tournoi

Tom Mitchell et Billy Dardis, capitaines de l’Angleterre et de l’Irlande, affichent de grandes ambitions pour le tournoi

La photo des capitaines

Pour terminer la soirée d’avant tournoi, les 12 capitaines ont rejoint le parvis de l’hôtel de ville pour la traditionnelle photo. Jean-Pascal Barraque et Billy Dardis, capitaines respectifs de la France et de l’Irlande, se trouvaient au centre du cliché grâce à leur deux premières au classement du dernier tournoi européen: le Seven’s Grand Prix Series de Moscou du mois de juin. Ces deux équipes vont-elles terminer à la même place ? Réponse dimanche soir.

Conférence de presse du tournoi de rugby à 7 à Colomiers : ce qu’il faut retenir

Rugby à 7: Colomiers accueille le tournoi qualificatif européen pour les Jeux Olympiques de Tokyo

Le stade Michel Bendichou, l’antre de l’équipe de rugby de Colomiers, reçoit ce weekend le gratin du rugby à 7 européen. Pas moins de 12 nations vont s’affronter pour tenter de décrocher le précieux sésame : une qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020.

 

Objectif: Tokyo 2020

Suite à la saison de World Rugby Sevens Series 2018-2019, les quatre premières équipes de la compétition – dans l’ordre, Fidji, États-Unis, Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud –  obtiennent automatiquement leur billet pour les Jeux Olympiques. Le pays hôte, le Japon, est directement qualifié. Sur les 12 places attribuées pour les JO, 5 places restent encore à prendre. En effet, l’organisation du tournoi de qualification en Amérique du Nord et du Sud, a déjà permis de distribuer deux billets supplémentaires, respectivement au Canada et à l’Argentine. Les 5 places restantes sont divisées en quatre composantes continentales que sont l’Europe, l’Océanie, l’Afrique, l’Asie et ainsi que d’un tournoi de repêchage pour participer à la plus grande des compétitions sportives.

 

Compétition Date Lieu Places Qualifiés
Pays organisateur 7 septembre 2013 1 Drapeau : Japon Japon
World Rugby Sevens Series 2018-2019 9 juin 2019 Multiple 4 Drapeau : Fidji Fidji
Drapeau : États-Unis États-Unis
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud
Tournoi de qualification sud-américain 2019 30 juin 2019 Drapeau : Chili Santiago 1 Drapeau : Argentine Argentine
Championnat d’Amérique du Nord 2019 7 juillet 2019 Drapeau : îles Caïmans George Town 1 Drapeau : Canada Canada
Tournoi de qualification européen 2019 14 juillet 2019 Drapeau : France Colomiers 1
Championnat d’Océanie 2019 9 novembre 2019 Drapeau : Fidji Suva 1
Championnat d’Afrique 2019 10 novembre 2019 Drapeau : Afrique du Sud Johannesbourg 1
Tournoi de qualification asiatique 2019 24 novembre 2019 Drapeau : Corée du Sud Incheon 1
Tournoi de repêchage 2020 Juin 2020 1
Total 12

 

Un seul qualifié européen

Aucun représentant européen ne s’est directement qualifié pour les JO suite à la saison du World Rugby Sevens Series. L’équipe la plus proche, l’Angleterre avait échouée aux portes des qualifiés, terminant la saison à la cinquième place. À noter que les Red Roses représentent la Grande-Bretagne lors du tournoi de qualification de Colomiers. Du côté des autres nations européennes présentes sur le circuit du Sevens Series, quatre font partie du classement du top 20 mondial: France (7ème), Espagne (12ème), Irlande (16ème) et le Portugal (20ème).

Pour le continent européen, le tournoi de Colomiers permet d’envoyer une équipe qualifiée pour les JO de Tokyo. Cette année, 9 des 12 équipes se sont qualifiées à l’issue de la première étape des Seven’s Grand Prix Series se déroulant à Moscou en juin 2019. Les trois autres équipes sont parvenues à se qualifier à travers des compétitions de divisions inférieures. Il s’agit de la Lituanie et de l’Ukraine – toutes deux finalistes du Trophy, en deuxième division et de la Hongrie, vainqueur de la Conférence en troisième et dernière division.

 

Le tournoi de repêchage 

Au tournoi de Colomiers, seul le premier accédera aux JO de Tokyo. En revanche, le deuxième et le troisième de la compétition pourront également décrocher leur billet pour les JO, en passant par à un tournoi de repêchage mondial. Les deux premiers de chaque continent se rendent à ce tournoi, soit 12 équipes au total. À l’issue de ce tournoi organisé au mois de juin 2020, la douzième et dernière place pour les JO sera alors attribuée.

https://twitter.com/WorldRugby_FR/status/1112686640189849600

Rugby à 7: Colomiers accueille le tournoi qualificatif européen pour les Jeux Olympiques de Tokyo