XV de France : Fabien Galthié, un nouveau départ

XV de France : Fabien Galthié, un nouveau départ

Annoncé comme successeur de Jacques Brunel à la tête du XV de France en Avril dernier, Fabien Galthié a désormais pris les rênes de la maison bleue. Entre reconstruction et désir de résultat rapide, le mandat de l’ancien numéro 9 risque d’être mouvementé. Avec en ligne de mire, la coupe du monde 2023. 

Le coup de sifflet final du quart de finale perdu face au Pays de Galles a clos le parcours de l’équipe de France en coupe du monde mais a ouvert une nouveau chapitre de l’histoire du XV tricolore. Exit Jacques Brunel à la tête de la sélection, c’est désormais Fabien Galthié qui récupère les clés du camion. Une transition toute en douceur entre les deux hommes puisque le néo-sélectionneur a passé la coupe du monde dans un rôle officiel de consultant avec les joueurs. Officieusement, personne n’est en mesure de réellement déterminer qui était le véritable “patron” du vestiaire. N’en reste pas moins que le nouveau sélectionneur a pu avoir le temps de jauger le groupe et commencer ses premiers chantiers. 

C’est que le premier gros casse tête qui attend Galthié tient au renouvellement d’un effectif qui commence à être vieillissant. Exit déjà les Guirado et Vahaamina qui ont déjà annoncé leurs retraites. Les Médard, Huget ou encore Lopez ont passé la barre de la trentaine et derrière c’est tout un groupe champion du monde U20 qui commence à toquer massivement aux portes de la sélection nationale. Lui qui a annoncé vouloir ramener la France dans le Top 3 mondial, il va devoir faire un certain nombres de choix et gérer parfaitement la transition.

“Ce n’est pas un gestionnaire d’humains”

C’est justement la gestion humaine de Fabien Galthié qui fait grincer des dents certains de ses anciens joueurs, qu’il avait sous ses ordres en club. Raphaël Poulain, ancien ailier du Stade Français, raconte une discussion musclée entre les deux hommes où il estime que le nouveau sélectionneur “ne vaut rien humainement”. Un cas qui n’est pas isolé, son ancien président à Toulon, Mourad Boudjellal, bien que louant ses capacités d’analyse, avouait que “ ce n’est pas un gestionnaire d’humains.”

Il n’empêche que si Fabien Galthié est aujourd’hui à ce poste, c’est avant tout pour ses capacités à analyser les matchs et amener son équipe vers la victoire. Stade Français, Toulon ou Montpellier, le nouveau sélectionneur a pu circuler dans les plus grands clubs français, ramenant un bouclier de Brennus avec les parisiens en 2007. Un parcours d’entraîneur mais également de joueur qui rend l’homme crédible dans un vestiaire et laisse penser que ses ambitions, aujourd’hui peut-être démesurés, pourraient se transformer en objectif abordable dans quelques saisons.

Un mandat désormais officiellement lancé

Si cela fait plusieurs mois que l’on sait que Fabien Galthié deviendra le nouveau sélectionneur du XV de France, il ne manquait, pour lancer son mandat, plus que dévoiler officiellement le staff qui l’accompagne. C’est désormais choses faites puisque c’est chez lui, dans le Lot, qu’il a annoncé dévoilé l’ensemble de son équipe d’encadrement :

  • Raphaël Ibanez : Manager général 
  • Shaun Edwards : En charge de la défense 
  •  Laurent Labit : En charge de l’attaque
  • William Servat : En charge des mêlées
  • Karim Ghezal : En charge des touches 
  •  Nicolas Buffat : En charge de l’analyse 
  • Thibaut Giroud : Préparateur physique

Des noms connus qui rappellent bien évidemment quelques belles heures de la maison bleue. En espérant que toute cette expérience permettra au XV de France de briller d’ici la coupe du monde 2023.

Axel Mahrouga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *