XV de France : Le bilan est bien terni, l’avenir éclairci

XV de France : Le bilan est bien terni, l’avenir éclairci

Éliminée en quart de finale de Coupe du Monde, l’Équipe de France de rugby tourne une nouvelle page de son histoire. Des cadres en retraite internationale, des jeunes au pouvoir … Il est temps de faire un petit bilan des Bleus. 

Même si personne ne voyait le XV de France réaliser une grande compétition au Japon, mais finalement, cette équipe rentre avec un goût amer et une incompréhension totale. Le quart de finale contre le Pays de Galles aurait dû se terminer d’une bien belle manière si les vieux démons de cette équipe n’étaient pas revenus. Le sélectionneur, Warren GATLAND, n’a pas manqué de revenir sur le niveau des français en conférence de presse et a avoué ne pas comprendre comment ils se retrouvaient en demi-finale après la prestation de l’équipe adverse. Ce match aurait dû se finir dans la joie pour le XV de France. Mais une nouvelle fois, des imprécisions surgissent et font perdre ce match largement à leur portée. Des essais laissés en route, des maladresses récurrentes, un carton rouge et des petits détails … Il faudra gommer ces choses-là à l’avenir pour passer dans une autre dimension. 

Le lourd héritage des préretraités

Tout ne se jouait pas sur un seul match, mais les anciens quittent le maillot frappé du coq sur un match qui a fait vibrer la France entière. Le capitaine courage, Guilhem GUIRADO raccroche les crampons après avoir porté 33 fois le capitanat de cette équipe. Souvent critiqué, décrié voire plus, Guilhem GUIRADO n’a jamais manqué un rendez-vous avec le XV de France. Il aura surtout essuyé les plâtres d’un problème bien plus que sportif, mais seuls les résultats comptent dans le sport de haut niveau, il en a payé le prix fort. Le capitaine aura livré une dernière prestation de haut niveau, remplacé comme un signe du destin, par son successeur à ce poste, Camille CHAT. GUIRADO ne quitte peut-être pas cette équipe par la grande porte, mais croit réellement en l’avenir de son XV de France. Son discours d’adieu fait frissonner, même les non-passionnés. Dans ces mots, l’ex-capitaine parle de sa fierté d’avoir porté ce maillot Bleu pendant une dizaine d’année. Il évoque également l’avenir pour les jeunes et touche au coeur ses partenaires. 

Un second joueur va raccrocher le maillot au vestiaire, Louis PICAMOLES prend sa retraite internationale. Après 82 sélections, c’est un grand nom de cette équipe de France qui arrête. Puis Sébastien VAHAAMAHINA a également annoncé sa retraite internationale … Finissant sur un carton rouge en quart de finale de Coupe du Monde à seulement 28 ans. Triste fin pour un joueur cadre de cette équipe.

L’avenir comme un diamant brut ?

Depuis de nombreuses années, rien ne va plus pour le XV de France malgré des courtes éclaircies retentissantes, cette équipe va mal. Mais ce quart de finale perdu contre le Pays de Galles donne finalement du baume au coeur des français. Ces derniers voient peut-être en l’avenir, le changement de situation, tant attendu. 

Certes, il y a beaucoup de choses à changer ou alors à modifier pour les Bleus après cette nouvelle compétition. Mais la génération, désormais au pouvoir, s’annonce belle. Rien n’enlève la qualité des joueurs qui ont joué sous le maillot bleu ces dernières années. Malgré tout, la génération emmenée par POIROT, DUPONT, MARCHAND and co a vraiment de l’avenir. Il faudra attendre les premiers rassemblements pour voir à l’oeuvre ces joueurs, mais sur le papier, il s’agit d’une bien belle promesse.

2023 : Seul véritable objectif

Une Coupe du Monde vient de se terminer pour le XV de France, mais la prochaine est déjà dans de nombreuses têtes. Bernard LAPORTE l’affirme devant toute l’équipe le lendemain du quart de finale perdu, “2023, Ça commence maintenant”. Quoi de mieux qu’un mondial à domicile pour écrire une page dans l’histoire. Les puristes, en parlent déjà comme le premier objectif de cette équipe France. 

Il faudra tout d’abord digérer cette nouvelle désillusion et tourner la page, avant d’en écrire une nouvelle. Fabien GALTHIÉ va désormais prendre en charge ce XV de France avec ses assistants et tenter de réussir, enfin ? 

Petit conseil du rédacteur :

Le groupe est plus important que les individualités, alors pourquoi pas prendre les mêmes joueurs à chaque rassemblement jusqu’en 2023 et construire une réelle équipe sur la durée.

Bastien Rodrigues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *