XV de France : Une équipe pour gagner ?

XV de France : Une équipe pour gagner ?

Lundi soir, il était l’heure pour Jacques Brunel d’annoncer le groupe France des 31 joueurs qui partiront au Japon. Si deux joueurs avaient déjà un pied et demi en Top 14, les 35 autres ne savaient pas le sort qui leur serait réservé. 

Pour la première fois pour le rugby français, l’annonce des joueurs qui partiront au Japon pour la Coupe du Monde a été faite pendant le JT de 20h lundi soir. Les supporters français ont pu écouter Jacques Brunel annoncé le Groupe France. Les joueurs qui ne sont pas sélectionnés à l’issue de la préparation intensive de deux mois ont été prévenu en amont de cette annonce. Mais le groupe annonçait par le sélectionneur n’a pas entièrement satisfait les puristes de rugby et les réactions n’ont pas tardé à surgir. Dans ce groupe figure des cadres emblématiques de cette équipe qui finiront leur carrières internationales à la suite de cette compétition, des surprises attendues mais inespérée et des interrogations vives. 

Après la fin du match contre l’Italie, certains joueurs avaient déjà la tête à l’annonce de cette liste et aux répercussions que ça pourrait avoir.

Le groupe est constitué de 17 avants et de 14 trois-quarts. Tous les postes sont doublés et pour des postes clés, le staff du XV de France a décidé de triplé. 

Du côté des avants ?

Le staff du XV de France a décidé d’amener les trois talonneurs du groupe des 37 avec le capitaine de cette équipe, Guilhem Guirado et les deux jeunes Camille Chat et Peato Mauvaka. Pour Guirado, ce n’est pas une surprise, lui le capitaine depuis quatre ans et affiché comme le capitaine pour cette Coupe du Monde il fait donc parti du voyage. Pour Mauvaka et Chat, c’est l’avenir qui se prépare. 

Pour les piliers gauches, Jefferson Poirot a l’avantage pour débuter la compétition comme titulaire. Capitaine lors de deux matchs de préparations, le pilier de Bordeaux sera un élément important au Japon. Derrière lui, Cyril Baille a été préféré à Day Priso. Pourtant arrivé en remplacement dans ce groupe, le pilier toulousain partira pour la Coupe du Monde. Le choix de renvoyer Priso en club n’a pas été approuvé pour les supporters mais c’est un choix par rapport au poste de pilier droit. 

Du côté droit de la première ligne, Rabah Slimani pourrait être le titulaire avec Demba Bamba et Emerick Setiano en remplaçant. Même si le pilier clermontois est dans le collimateur des arbitres internationaux pour sa position en mêlée, il devrait commencer sur le terrain. Bamba n’a pas joué pendant la préparation à cause de sa blessure et il pourrait rester en tribune pendant cette compétition bien que son jeu soit le plus proche de ce qu’attend le staff des Bleus. Setiano apparaît dans cette liste comme une petite surprise inattendue au début de la préparation mais qui a su gagner sa place. 

 

En deuxième-ligne, Jacques Brunel a opté pour trois joueurs avec Vahaamahina, Gabrillagues et Le Roux. Le clermontois et le parisien n’ont pas été une surprise dans cette liste, ils figuraient parmis les joueurs déjà dans l’avion. Malgré sa suspension, Paul Gabrillagues peut partir au Japon grâce à la réduction de sa peine. La première grande surprise de cette liste est la présence de Bernard Le Roux. Blessé depuis de nombreuses semaines et pas encore à 100 % de ses moyens physiques, le staff du XV de France l’a tout de même sélectionné devant un joueur comme Félix Lambey. Un choix qui fait beaucoup débattre surtout que Le Roux n’a joué aucun match pro depuis la saison dernière et n’a pas participé comme les autres à la préparation pour cette Coupe du Monde. 

 

En troisième-ligne, ils sont six joueurs à partir vers le pays du Soleil Levant avec Picamoles, Iturria, Camara, Lauret, Alldritt et Ollivon. Sur cette ligne, les surprises sont présentes mais elles étaient attendues. La sélection de Picamoles et Iturria n’avait pas de doute auprès des supporters français et du staff du XV de France. Mais derrière ces deux-là, les places étaient chères et ils étaient 5 pour 4 places vers le Japon. Lauret était le mieux parti et il a su gagner sa place lors de la préparation et des deux matchs qu’il a disputé. Alldritt a impressionné tout son monde grâce à une performance XXL lors du premier match de préparation tout comme Charles Ollivon qui rentre dans la liste des 31 pour la Coupe du Monde alors qu’il n’était que réservistes. Il restait seulement une place dans le squad français et c’est Camara qui prend sa place alors que François Cros repart vers Toulouse. Un choix qui n’a pas été validé par tout le monde, Lauret et Camara n’avait pas les faveurs du coeur des français alors que le Champion de France toulousain n’avait que éloge sur éloge.

Du côté des arrières ?

Chez les trois-quarts, Jacques Brunel et son équipe n’a pas fait du nouveau avant une compétition comme la Coupe du Monde. Malgré le coup de gueule des supporters et des puristes de ce sport à propos du temps de jeu accordé à Belleau et Rattez, les deux joueurs vont rentrer dans leur club. Les deux jeunes joueurs français n’ont pas eu le temps de s’exprimer pendant les matchs de préparation contrairement à la promesse tenue par le sélectionneur français. 

 

Les demi-de-mêlée sont tous partants vers le Japon et ils sont trois. Avec Dupont comme titulaire indiscutable chez les Bleus, la pépite du Stade Toulousain a un avantage sur ses deux concurrents et les matchs de préparation l’ont prouvé. Derrière lui, Serin et Machenaud se joueront la place de remplaçant. 

 

Pour compléter la charnière du XV de France, ils sont deux à pouvoir couvrir le poste de demi d’ouverture. Camille Lopez semblait en avance pour être titulaire à la Coupe du Monde mais la performance de Romain Ntamack contre l’Italie a certainement rebattu les cartes à ce poste. Le jeu du jeune toulousain a semblé faire vibrer bon nombre de supporters. 

 

Au centre de l’attaque française, Jacques Brunel a décidé de sélectionner quatre joueurs de grands talents. Fofana, Guitoune, Fickou et Vakatawa prendront l’avion pour le Japon et vont être en concurrence pour le poste de titulaire au centre du XV de France. Fofana semble avoir une petit longueur d’avance pour être titulaire lors du premier match et à côté de lui Guitoune et Fickou sont les plus proches. Vakatawa est arrivé en remplacement de Doumayrou et n’a eu que quelques minutes pour s’exprimer. Il pourrait en revanche être un atout majeur comme impact player pour mettre le feu dans les fins de match. 

 

Le triangle arrière n’a rien de surprenant avec trois ailiers comme Raka, Penaud et Huget. Mais également deux joueurs avec le 15 dans le dos que sont Médard et Ramos. Penaud peut également couvrir le poste de centre si le besoin s’en faisait sentir mais le joueur clermontois est l’un des meilleurs français du moment et ne manquera pas d’être titulaire pour cette Coupe du Monde. À ses côtés Huget et Raka, vont être concurrent pour la deuxième aile, à moins que le sélectionneur prenne le paris de faire jouer Fickou sur l’aile. À l’arrière, Ramos et Médard se disputeront le poste mais le joueur titulaire dépendra de la charnière aligné par le XV de France et du rôle de buteur.

Comme prévu par le staff du XV de France, ils sont 6 joueurs à rentrer en club après deux mois de préparation intensive pour espérer partir vers une Coupe du Monde. Anthony Belleau et Vincent Rattez n’ont pas eu la chance de s’exprimer pour prétendre à une place dans l’avion. Romain Taofifenua n’a pas réussi à gagner sa place face aux trois autres deuxième-ligne. Tout comme François Cros qui n’a pas réussi à convaincre le sélectionneur, au grand regret des supporters français. Dany Priso et Félix Lambey font partis des grandes surprises et des joueurs qui vont rentrer en club dès cette semaine.

Bastien Rodrigues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *