Pologne : reproduire la belle performance de 2016

Pologne : reproduire la belle performance de 2016

C’était l’une des belles surprises de l’Euro 2016. Il y a cinq ans, la Pologne était sortie invaincue de la phase de groupes, battant l’Irlande du Nord et l’Ukraine et arrachant le nul contre l’Allemagne. Les Blancs et Rouges avaient ensuite éliminé la Suisse, en huitième, avant de s’incliner aux tirs au but face aux futurs champions d’Europe portugais. Résultat : cinq matchs et pas une défaite dans le temps réglementaire. Un bel exploit ! 

Mais sauront-ils le réitérer ? Première de son groupe lors des éliminatoires, les coéquipiers de Robert Lewandowski semblent s’être remis de leur revers en poule du Mondial 2018. Opposés à la Slovaquie, à l’Espagne puis à la Suède, ils devront donner corps et âme pour espérer finir dans le duo de tête de leur groupe. Une bonne entrée en matière, face aux Slovaques, lundi 14 juin, est indispensable !

 

  • Le phocéen Milik forfait

Triste nouvelle pour Arkadiusz Milik et ses supporters marseillais. L’attaquant de l’OM s’était blessé au genou lors du tout dernier match de la saison de Ligue 1, face à Metz. Nommé dans la liste initiale de la sélection polonaise, il avait rejoint le camp d’entraînement dans l’espoir de se rétablir rapidement. Après plusieurs semaines, les tests se sont révélés négatifs pour Milik, qui ne sera pas guéri d’ici le 11 juin. Le joueur de 27 ans doit donc déclarer forfait et regardera l’Euro depuis son canapé.

 

  • Joueurs à suivre ? 

Parler de l’équipe de foot de Pologne sans parler de Robert Lewandowski… c’est quasiment mission impossible. Légende vivante de la sélection nationale, l’attaquant du Bayern Munich est le joueur le plus capé mais également le meilleur réalisateur de l’histoire du pays. A 32 ans, le numéro 9 vient de battre le record du nombre de buts inscrits en une saison de Bundesliga… soit 41 ! Tirailleur à surveiller de près. 

Lui aussi est une légende, mais dans le club concurrent. Łukasz Piszczek vient de mettre un terme à sa longue histoire d’amour avec le Borussia Dortmund. Après 11 ans et 381 matchs, le joueur de 36 ans tire sa révérence. La saison prochaine, il rejoindra ses amis en quatrième division de football polonais. Le latéral droit jouera donc ses derniers moments dans l’élite lors de cet Euro 2020…  

 

  • Effectif ? 

Gardiens : Fabianski (West Ham, ANG), Skorupski (Bologne, ITA), Szczesny (Juventus, ITA).

Défenseurs : Bednarek (Southampton, ANG), Bereszynski (Sampdoria, ITA), Dawidowicz (Hellas Vérone, ITA), Glik (Benevento, ITA), Helik (Barnsley, D2 ANG), Kedziora (Dynamo Kiev, UKR), Piatkowski (Rakow Czestochowa), Puchacz (Lech Poznan), Rybus (Lokomotiv Moscou, RUS).

Milieux : Frankowski (Chicago Fire, MLS), Jozwiak (Derby County, D2 ANG), Klich (Leeds, ANG), Kozlowski (Pogon Szczecin), Krychowiak (Lokomotiv Moscou, RUS), Linetty (Torino, ITA), Moder (Brighton, ANG), Placheta (Norwich, D2 ANG), Zielinski (Naples, ITA).

Attaquants : Kownacki (Düsseldorf, D2 ALL), Lewandowski (Bayern, ALL), Swiderski (PAOK Salonique, GRE), Swierczok (Piast Gliwice).

 

  • Calendrier ? 

Lundi 14 juin à 18h, à Saint-Pétersbourg (Russie) : Pologne – Slovaquie (beIN SPORTS)

Samedi 19 juin à 21h, à Séville (Espagne) : Espagne – Pologne (beIN SPORTS)

Mercredi 23 juin à 18h, à Saint-Pétersbourg (Russie) : Suède – Pologne (beIN SPORTS) 

 

Emmanuel Clévenot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *