Eric Bledsoe transféré à Milwaukee!

Alors qu'on attendait ce transfert depuis quelques temps, il a finalement eu lieu aux alentours de 16h30 ce mardi 7 novembre. Les Bucks étaient l’une des équipes les plus intéressées par Eric Bledsoe et le meneur va bel et bien prendre la direction du Wisconsin. Il va ainsi épauler Giannis Antetokounmpo pour permettre à Milwaukee de franchir un cap. 


Embed from Getty Images

Indésirable à Phoenix, Bledsoe n'a plus joué depuis qu'il a tweeté son fameux «I don't wanna be here» le 22 octobre dernier. Il a eu beau tenter d'expliquer qu'il parlait d'un rendez-vous chez le coiffeur, la direction des Suns ne l'a jamais cru et la NBA lui a même infligé une amende de 10.000 dollars. L'arrière de 27 ans sort tout de même de sa meilleure saison avec 21,1 points, 6,3 passes décisives et 4,8 rebonds de moyenne par match.

De son côté, Monroe, 27 ans également, joue de moins en moins aux Bucks, sans même parler de la blessure à un mollet qui l'immobilise actuellement. Intérieur à l'ancienne, technique et peu athlétique, faible défenseur, il s'est contenté l'an dernier d'un rôle de sixième homme, présentant ses stats les plus basses depuis sa saison rookie (11,7 points à 53%, 6,6 rebonds en 22 minutes).

Pour chaque équipe, les réactions sont différentes :

  • En difficulté depuis quelques matchs, les Bucks accueillent un joueur hyper talentueux, capable de soulager  Antetokounmpo dans la création, mais aussi d’alimenter la marque derrière le Grec. Si la greffe d’Eric Bledsoe prend à Milwaukee, la franchise se placera comme sérieux prétendant dans la Conférence Est. Surtout, les Bucks ont réussi à conserver Malcolm Brogdon, Khris Middleton et le noyau dur de leur groupe puisque le club va envoyer Greg Monroe et un premier choix de Draft 2018 protégé aux Suns dans l’échange. Une bonne affaire pour Milwaukee, qui récupère ainsi un joueur capable de soulager le « Greek Freak » offensivement, sans se séparer d’éléments essentiels. Si des rotations devront être modifiées par Jason Kidd pour intégrer le meneur à sa rotation, il n’y a pas de quoi s’inquiéter puisque les Bucks devraient rapidement s'ajuster collectivement.
  • Du côté des Suns, il faut encore voir de quel pick il s’agira, et comment celui-ci se traduira. Mettre un terme à l’épisode Bledsoe était important, mais regretter dans quelques mois avec une contrepartie jugée trop faible serait dommage. 

Eric Bledsoe part donc à Milwaukee pour former une sacrée paire avec Giannis Antetokounmpo, le tout sous les commandes de Jason Kidd. Une belle destination pour lui, en attendant de voir ce que son intégration donnera dans une équipe visant clairement les belles hauteurs de la Conférence Est.

Charly