Cleveland - Minnesota

LeBron James a offert mercredi le panier de la victoire aux Cavaliers de Cleveland, venus à bout des Minnesota Timberwolves lors des prolongations (140-138, a.p), relançant ainsi son équipe après plusieurs défaites cinglantes.


Le match :

Le match, diffusé à la télévision nationale, a forcément passionné plus d'un fan : un score très serré (jamais plus de 10 points d'écart), une pluie de trois points (40 au total, nouveau record NBA) et scénario avec un énorme suspense.

 

Malgré le trois sur trois à 3-points de J.R. Smith et un LeBron James directement agressif, c’est tout de même la franchise de Minnesota qui prend le meilleur départ. Profitant des largesses de la défense de Cleveland, Karl Anthony Towns marque deux des cinq tirs primés de son équipe dans les six premières minutes (23-21). Les entrées de Channing Frye, Derrick Rose, Jeff Green, et Cedi Osman permettent cependant aux Cavs de repasser devant et il faut toute l'expérience de Jamal Crawford pour maintenir les Wolves dans la partie malgré cinq pertes de balles (31-29).

 

Les deux défenses sont à la peine dans cette première mi-temps et laissent l’attaque adverse flirter avec les 60% de réussite aux tirs (45-45). Deux nouveaux tirs primés de J.R. Smith donnent brièvement sept longueurs d’avance aux Cavs mais K.A.T  s'attelle à relancer son équipe avant le retour aux vestiaires. Les Wolves infligent alors un 11-2 à Cleveland et virent en tête à la pause (66-64).

 

Au retour des vestiaires, une faute flagrante de Jeff Teague sur Jae Crowder lance un 8-0 des Cavs mais Jimmy Butler veille. Toujours parfait aux tirs, il ramène son équipe au score, avant de les faire passer devant (85-84). Pour répondre à Butler, James prend alors les choses en mains et fait lui aussi jouer son équipe. Il enchaine les caviars pour Smith, Thompson, et Green, et Cleveland reprend l’avantage avant le dernier quart temps (101-99).

 

Comme depuis le début du match, Butler et Towns retroussent alors leurs manches et infligent un 8-0  pour égaliser alors qu'il reste deux minutes à jouer (124-124). Alors que Towns et James échangent un tir primé chacun, c’est le King qui hérite de la balle de match. Avec Butler sur le dos, il se contente toutefois de prendre, et de manquer, un step back avec les orteils sur la ligne à 3-points. Prolongation (129-129) !

Les prolongations :

Il faut attendre un tir à mi-distance d’Andrew Wiggins, qui donne deux points d’avance à Minnesota à 90 secondes du buzzer, pour voir le premier panier de la prolongation qui n'est pas marqué par Jimmy Butler ou LeBron James (138-136). Après un stop défensif de chaque équipe, James se joue de Wiggins pour aller égaliser (138-138).

 

24 secondes à jouer... Cette fois c'est Butler qui a la balle de match. Un pick & roll force Osman à changer sur lui, et alors qu’il attaque le rookie pour aller au lay-up, LeBron James surgit en deuxième rideau pour lui coller un énorme contre et donner une ultime chance aux Cavs avec une petite seconde au chrono!

 

Pendant le temps mort, Tyronn Lue décide de s’inspirer du fameux tir victorieux de Christian Laettner lors du Final Four de 1992 . Avec Jeff Green à la remise en jeu, la balle trouve LeBron James sur la ligne des lancers francs défendu par Jimmy Butler. Beaucoup trop puissant pour le Wolf, le King se libère suffisamment pour prendre un tir et marquer au buzzer ! La Quickens Loans Arena a ensuite explosé de joie et tous les coéquipiers de James se sont jetés dans ses bras. Tous les soucis de Cleveland sont loin d’être résolus mais grâce au génie de James, ils se sont offerts un peu de répit. 

 

Notons qu'avec 40 paniers à trois points à 54% de réussite, les deux équipes ont même battu le record NBA du plus grand nombre de tirs primés marqués en un seul match! 


Côté Cleveland Cavaliers :

Après avoir gâché une avance de 21 points face au Magic d'Orlando la veille, le King relance  donc les Cavaliers qui restaient sur 2 défaites de suite. Auteur de son 9ème triple-double de la saison (37 points à 72%, 15 passes décisives, 10 rebonds), il donne la victoire aux siens sur son tir au buzzer, tout en devenant le meilleur rebondeur de l’histoire de sa franchise en dépassant les 5904 rebonds de Zydrunas Ilgauskas!

 

Derrière Lebron, c'est tout le cinq majeur qui s'y met. Jae Crowder marque 10 points alors que Tristan Thompson retrouve ses repères en plantant 17 points ainsi que 5 rebonds. À leurs côtés, J.R. Smith termine à 20 points (7/14) et Isaiah Thomas à 13 points à 4/8, 3 rebonds et 7 passes.

Cette victoire fait figure de bouffée d'oxygène pour les Cavaliers qui restaient sur seulement 6 victoires en 19 rencontres. Cleveland en est désormais à 7 victoires pour 13 défaites depuis Noël.

 

Les Cavaliers avaient d'autant plus à coeur de l'emporter qu'ils avaient été battus largement par les Minnesota Timberwolves (127-99) le 8 janvier dernier (https://www.lafeuilledematch.com/site-d-information-sportive-accueil/basket/minnesota-cleveland/). 


Côté Minnesota Timberwolves :

De son côté, Jimmy Butler s'est démené pour les Timberwolves en inscrivant 35 points à 67%, 6 passes et 5 rebonds. Comme à son habitude, il a fait preuve d'un grand talent et a tenté de poser un maximum de difficultés à Lebron James. La défense avait cependant l'air optionnelle sur ce match pour le petit protégé de Tom Thibodeau. A noter que l'ancien Bulls a passé 46 minutes sur le parquet (sur les 48 possibles).

 

Karl-Anthony Towns, en double-double, termine à 30 points avec un parfait 6/6 derrière la ligne (19 tirs à 3-points réussis pour les Wolves, 21 pour les Cavs). Il a également été très présent sous le panier avec un total de 10 rebonds. Vers la fin du match, il a même cru donner la victoire à son équipe avec un trois points plein de sang-froid.

 

Andrew Wiggins, qui avait besoin de 5 petits points, devient le 6ème plus jeune joueur de l'histoire de la NBA à atteindre la barre des 6 000 points. Le numéro 1 de la draft 2014, recruté à l'origine par les Cavaliers, réalise une bonne prestation avec 19 points  à plus de 50% de précision.

 

Enfin, Jeff Teague, en bon meneur, réalise lui aussi un double-double avec un total de 15 passes décisives et 14 points marqués. 


Cleveland, avec 31 victoires pour 22 défaites, conserve sa troisième place de la Conférence Est, tandis que Minnesota (34v/23d) pointe en quatrième position de la Conférence Ouest. 

Prochain match à Atlanta demain pour Cleveland, tandis que Minnesota sera du côté de Chicago.

Charly Salmont