Miami s'impose de justesse face au Jazz d'Utah

Hier soir se déroulait le match Utah Jazz- Miami Heat, un match sous haute tension à l'American Airlines Arena et plutôt serré du début à la fin où le money-time sera décisif, et où le manque d'expérience au sein de l'effectif d'Utah se fera ressentir.


 

Après une entame de match plutôt calme avec un écart maximum dans le 1er quart-temps de 7 petits points, Utah fera son retour en collant un 8-0 au Heat pour finir sur un score de 27-22 en faveur de Miami. Miami débute fort le 2ème quart-temps et scotche un 7-0 à un Utah en manque de rythme. Ils conserveront alors cet avantage et finiront même par creuser le plus gros écart du match : 9 points d'écart. Seulement, c'était sans compter sur le génial rookie Donovan Mitchell qui du haut de son statut de petit nouveau a planté 27 points 3 passes décisives et 2 rebonds. Une fois de plus, il a tant bien que mal essayer de porter son équipe et de coller au score. Malheureusement, dans le 2ème quart-temps Utah ne mènera pas une seule seconde et les deux équipes rentreront au vestiaire sur un score de 49-47 en faveur du Heat.

 

Au retour des vestiaires, Utah revient a égalité et le match redevient serré! L'équipe de Quin Snyder parviendra même à placer un joli +5. Le troisième quart-temps se clôture alors par un 74-75 en faveur d'Utah. Le 4ème quart-temps sera synonyme d'arrêt cardiaque, de crise de sueur et de stratégie. A ce moment là on imagine déjà Utah gagner car ils mènent de +8. Mais c'était sans compter sur la ferveur du public de Miami qui remonte et revient à égalité dans le money-time. Les joueurs du Heat termineront sur une action hyper clutch de Josh Richardson grâce à un système tout aussi magistral ordonné par Spoelstra, ce qui va leur permettre de gagner ce match in extremis de 1 point seulement. 

 

On notera aussi que 6 joueurs du Heat sont à plus de 12 points et l'excellente défense de Hassan Whiteside qui a permis de maintenir le Heat dans ce match et de dominer l'adversaire du soir dans la raquette, notamment en l'absence du pivot français Rudy Gobert, toujours blessé.

 

Le Heat s'impose donc après avoir été mené durant 95% du dernier quart-temps. L'équipe floridienne est toujours 5e à l'Est alors que Utah, qui concède une troisième défaite d'affilée, est 10e à l'Ouest!

Adam El Kastani