Christmas Day : Philadelphie se relance à New York


Philadelphie a retrouvé la victoire en allant battre New York (105-98), lundi en ouverture du "Christmas Day", traditionnelle journée NBA de Noël marquée par le remake des trois dernières finales entre Golden State et Cleveland plus tard dans la soirée.

Le match :

Une salle mythique, deux prétendants aux playoffs, un affrontement entre deux des plus prometteurs intérieurs de la Ligue… Ce duel entre les New York Knicks de Kristaps Porzingis et les Philadelphie 76ers de Joel Embiid au Madison Square Garden avait tout de l’apéritif parfait pour lancer ce Christmas Day. Dans un match accroché où l'écart entre les deux équipes a rarement dépassé les dix points, les 76ers ont profité de l'adresse de J. J. Redick, d'un Joel Embiid retrouvé et d'une meilleure gestion dans le dernier quart pour s'imposer (105-98) et briser une vilaine série de cinq matches sans victoire. 

 

Dans un Madison Square Garden complet, la performance massive dans la raquette du pivot turc Enes Kanter n’a pas suffi aux Knicks, qui ont perdu trop de ballons en fin de rencontre pour empêcher les partenaires de Joel Embiid de l’emporter, eux qui restaient sur cinq défaites consécutives. La prestation monstrueuse du Turc avec 31 points n’aura donc pas suffi puisque ce sont bien les Sixers, en tête pendant la majeure partie du match, qui ont eu le dernier mot. Joel Embiid et ses coéquipiers stoppent ainsi l’hémorragie grâce à ce succès.

 

Les Sixers renouent enfin avec la victoire, alors que les Knicks peuvent avoir des regrets.


Côté Philadelphie :

Cinq, ça suffit. Battus lors de leurs cinq derniers matches, et neuf de leurs dix derniers, les Sixers ont su se relancer face à une équipe New-Yorkaise un peu fébrile.

 

Joel Embiid (25 points, 16 rebonds, 3 contres) réalise une très bonne prestation malgré des douleurs au dos apparentes. Espérons pour lui que cette blessure ne le prive pas de trop de matchs cette saison... Le vétéran JJ Reddick a bien tenu son rang avec une très bonne adresse(24 points à 6/10). Ben Simmons réalise lui un match assez discret avec 8 points, 8 rebonds et 3 passes. A noter que le français Timothé Luwawu-Cabarrot est resté sur le banc. 


Côté New-York :

Opposés à une équipe à l’arrêt ou presque depuis début décembre (deux victoires en douze rencontres), les Knicks disposaient d’une occasion en or de prendre provisoirement la huitième place à l’Est. Mais les joueurs de la franchise new-yorkaise n’ont jamais réellement su entrer dans une partie qui s’est déroulée sur un faux rythme du début à la fin. 

 

Malgré ses 22 points, Kristaps Porzingis a eu une influence limitée dans le jeu, contrairement à son coéquipier turc Enes Kanter qui réalise une prestation de haut vol (33 points, 22 rebonds). Courtney Lee réalise également une bonne performance en inscrivant 20 points. Côté français, le rookie Frank Ntilikina a eu droit à 26 minutes de jeu, pour 4 points, 2 rebonds et 3 passes, tandis que son compatriote Joakim Noah n’a pas joué



Le programme des matchs de ce lundi (heure française) : 

  • New York-Philadelphie (18h)
  • Golden State-Cleveland (21h)
  • Boston-Washington (23h30)
  • Oklahoma City-Houston (2h)
  • L.A. Lakers-Minnesota (4h30)