Preview Playoffs 2018

PORTLAND TRAIL BALZERS - NEW ORLEANS PELICANS

Est-ce que vous sentez cette odeur alléchante ? La pression qui monte, la hype qui ne cesse de grandir ?
C’EST L’HEURE DES PLAYOFFS !
Et qui dit Playoffs, dit forcément previews ! Tout au long de ces deux mois de compétition, pour chacune des séries, du premier tour aux finales NBA, on vous propose une preview disséquant les différentes affiches !
Allez, on continue avec la série la plus ouverte de la conférence Ouest, voici les Blazers et les Pelicans, respectivement 3eme et 6eme de l’Ouest !


Le match-up : Encore plus ouvert que Rondo à 3 points…

Bonjour bonjour, je suis LA série indécise de cette conférence Ouest, voir même de ce premier tour. C’est clairement pas la saison régulière qui va nous aider à dégager quoique que ce soit, puisque Blazers et Pelicans se sont quittés sur un score de 2-2, gagnant chacun une fois à l’extérieur.

 

Commençons par Portland. Déjà, qui voyait cette équipe avec l’avantage du terrain au premier tour ? Pas grand monde, surtout quand le mécontentement de Damian Lillard s’est bien fait ressentir à la mi-saison. Les Blazers font parti des grosses surprises de cette saison. 7eme defensive rating de la NBA, un Damian Lillard en mode MVP, voilà ce qui a majoritairement permis aux Blazers de se hisser, avec 49 victoires, à la 3eme place de l’Ouest.

Venons en aux Pelicans. Les copains d’Anthony Davis étaient bien parti en début de saison, portés par un DeMarcus Cousins lui aussi en mode MVP, mais suite à la blessure de Boogie, c’est son coéquipier qui a tenu la baraque, ramenant les Pelicans en Playoffs.
C’est pour toi, DeMarcus !

Alors pour les attentes éventuelles, on peut déjà s’attendre, en se basant sur la saison, que les Blazers continueront d’appliquer leur jeu lent et continueront à défendre, là où les Pelicans devront faire mieux pour ne pas se retrouver noyés par le duo Lillard-McCollum. Ces mêmes Pels qui eux, devront jouer plus vite et ne pas laisser les Blazers se replacer.


Le focus : Mettre les stars en difficulté, déjà un problème en soi ?

Il est peut-être là, le point crucial de cette série. D’un côté, le duo Lillard-McCollum face à Jrue Holiday et Rajon Rondo. De l’autre, Anthony Davis contre Jusuf Nurkic, l’Oregon et la Bosnie. Voyons un peu laquelle de nos deux équipes est la mieux armée pour empêcher la ou les stars adverses de peser sur la série autant que nécessaire.

On va s’intéresser d’abord aux Blazers. En face d’eux se dresse le monstre au monosourcil, Anthony Davis. Que faire face à un joueur de calibre MVP quand votre meilleur intérieur s’appelle Jusuf Nurkic ? On peut se le demander. Isoler au maximum l’ailier fort semble être la solution pour Portland, qui peut tenter de laisser le monstre faire ses stats, mais empêcher quelconque production autour de lui. Il faudrait ainsi empêcher Jrue Holiday et Nikola Mirotic de scorer, et ce en coupant toutes les possibilités de passe pour Davis si celui-ci se retrouve en mauvaise position, ou bien pris par deux joueurs. En parlant de ça, quel joueur laisser seul ? Un certain N°9 ?
Dans tous les cas, il va falloir que Nurkic tienne le choc face au Béhémoth de NOLA, ce qui sera une mission difficile.

Maintenant les Pelicans. Le duo Damian Lillard - CJ McCollum se dresse en face de Rajon Rondo et Jrue Holiday, qui auront une double tâche compliquée. Bien sûr, notamment pour Holiday, il va falloir faire payer quiconque le défendra pour aider Davis, mais il va surtout falloir tenter de stopper les deux pyromanes de l’Oregon. Mission difficile, mais pas impossible, avec Rajon Rondo à côté, les Pels disposent de deux joueurs capables d’ennuyer le back-court des Blazers, à condition de rester discipliné et investi, n’est-ce pas Rajon ?
Agent Rondo, agent Holiday, votre mission, si vous l’acceptez, sera de limiter le duo de braqueurs Damian et C.J à moins de 40 points.

Avantage : Pelicans.

Un argument pourrait être fait pour Portland, qui possède une défense globale de qualité. Cependant, comme dit plus haut, les titulaires aux postes 1 et 2 de New Orleans ont du répondant pour au moins tenter de ralentir le duo des Blazers, à condition d’être bien appliqués. N’oublions pas que le defensive rating des Pelicans est le 14eme de la ligue. Ce n’est pas incroyable, n’exagérons rien, mais en partant de ce constat, un step-up défensif peut permettre aux Pels de se donner une vraie chance.
La tâche est très compliquée, mais ces Pelicans n’ont rien à perdre et devront tout donner pour se donner une chance dans cette série, car, à part Anthony Davis, ils ne possèdent pas tellement d’avantages sur les Blazers.


Le facteur X : Nikola Mirotic, la clé de la réussite des Pelicans ?

Le Serbe désormais Espagnol, parti de Chicago à la mi-saison, s’est très bien adapté depuis son arrivée aux côtés d’Anthony Davis dans la raquette des Pelicans. 14.6 points de moyenne depuis son arrivée, 8.2 rebonds, des pourcentages au tir corrects. Niko va déjà bénéficié des espaces crées par Anthony Davis, en plus d’être une option très fiable sur pick & pop, ce qui devrait lui permettre d’obtenir des shoots ouverts. Shoots qu’il va falloir marqué, car New Orleans aura besoin d’un bon apport de l’ailier fort. Sur 30 matchs joués avec les Pelicans, Mirotic a terminé un tier de ces matchs à 20 points ou plus. Un bon signe pour celui qui pourrait avoir un rôle décisif dans la série ? Nous verrons !


Le pronostic : Victoire des Blazers 4-2.

La série est indécise, et bien qu’on ai mis en valeur les quelques qualités des Pelicans, ne faisons pas plus durer le suspens. Les Trail Blazers ont une plus grande expérience en Playoffs, un leader qui a déjà prouvé qu’il pouvait porter son équipe et lui faire gagner des matchs à partir de mi-Avril, notamment au buzzer. De plus, au-delà d’un Lillard qui espère être dans la continuité de sa très grande saison, C.J McCollum, bien que quelques peu irrégulier cette année, est également présent pour marquer sa vingtaine de pions. La dynamique globale étant en faveur du 3eme de l’Ouest, on va suivre la logique tout en estimant que l’outsider se défendra, d’ou les deux matchs pris par des Pelicans morts de faim.


C’est ainsi qu’on en termine avec ces previews du samedi ! On espère que vous êtes tous prêts pour ce premier tour, et n’hésitez pas à faire part de vos avis et vos pronostics tout au long de ces Playoffs !