Preview Playoffs 2018

Cleveland cavaliers - boston celtics

Est-ce que vous sentez cette odeur alléchante ? La pression qui monte, la hype qui ne cesse de grandir ?
C’EST L’HEURE DES PLAYOFFS !
Et qui dit Playoffs, dit forcément previews ! Tout au long de ces deux mois de compétition, pour chacune des séries, du premier tour aux finales NBA, on vous propose une preview disséquant les différentes affiches !
On passe aux choses sérieuses avec la Finale de conférence à l’Est : Cavaliers vs Celtics !

La match-up : Remake de la Finale de Conférence 2017

Embed from Getty Images


Oh la belle affiche… LeBron et les siens retrouvent les Celtics dans cette Finale de Conférence qui s’annonce très intense.

On se souvient en août dernier du trade envoyant Kyrie aux Celtics contre Thomas, Crowder, Zizic et le tour de draft de Brooklyn… alors que les deux équipes s’affrontaient trois mois plus tôt en Finales de Conférence ! Malheureusement, nous n’auront pas la chance de voir Kyrie défier LeBron, ni IT et Jae prendre leur revanche suite au ménage effectué par Koby Altman à la trade deadline… Mais cette série va tout de même de tenir ses promesses !

Les deux équipes ont eu un parcours assez similaire durant ces playoffs.

D’abord côté Celtics, avec ce premier tour en sept matchs face aux Bucks emmenés par Antetokounmpo. Un Tatum qui confirme sa régulière, Horford en mode papa, et Rozier qui donne le biberon à Bledsoe.
Au second tour ils remportent la série 4-1 face aux Sixers, score qui ne reflète pas vraiment la série, Boston gagnant en moyenne avec six points d’écart.

Côté Cavaliers, il a fallu batailler contre une superbe équipe d’Indiana. Dommage pour eux, même à 33 ans LeBron peut toujours porter une équipe seul sur son dos.
Au second tour, et avec un collectif retrouvé, les Cavs n’ont fait qu’une bouchée des LeBronto Raptors, avec tout de même deux blowouts dans ce sweep.

Remake de la Finale de Conférence 2017, LeBron va-t-il asseoir sa domination ou les Celtics vont-ils enfin faire chuter le Roi ?

Le focus : Les cerveaux du game ; jeunesse et expérience

LeBron James et Al Horford sont tous les deux des joueurs expérimentés, et très intelligents. En l’absence de Kyrie et Hayward, Al est le franchise player de ces jeunes Celtics, leur mentor.
Bien évidemment, ces deux joueurs ont un style tout à fait opposé, mais pourtant se ressemblent plus qu’on ne le croit. Ils ont tout deux un QI basket au dessus de la moyenne, et malgré leurs styles opposés, ils sont tous les deux capables de créer, pénétrer, tirer de loin.
Mais au dessus de tout cela, ils rendent leurs coéquipiers meilleurs. Ce sont des coachs sur le terrain, qui jouent très juste, en attaque comme en défense.
Il faut bien sûr voir tout cela au delà des stats, Horford n’étant « qu’à » 17 pts, 8 rbds et 3 passes. Mais ce duel se joue dans la gestion des coéquipiers, du rythme, la pose d’écrans, les changements en défense, et autres aspects tactiques du jeu.

 

 

Aussi, deux générations s’opposent dans cette série. La jeunesse et l’insouciance des Celtics, l’expérience et la sérénité des Cavs. Pourtant, il ne faut pas prendre les jeunes de Boston à la légère. On a l’impression que Tatum joue depuis dix ans en NBA, Jaylen Brown a déjà énormément progressé, et Rozier a prouvé qu’il pouvait devenir un très bon meneur en NBA. Leur point commun ? Un certain Brad Stevens, génie du coaching, et de l’adaptation. Contrairement à cela, Tyronn Lue nous a déjà montré ses limites, et heureusement qu’il a dans son équipe le meilleur joueur au monde.


A un tel niveau de la compétition, des jeunes bien coachés peuvent-ils battre une équipe expérimentée mal coachée ?

 

 

Embed from Getty Images

Avantage : Cavaliers


Parce que l’expérience est toujours ce qu’il y a de mieux quand on veut aller au titre, je donne un avantage aux Cavaliers. Et puis ils ont LeBron James.

Le facteur X : Le duel des meneurs

George Hill face à Terry Rozier. On en revient encore à l’expérience face à la jeunesse, mais ce duel peut être déterminant dans la série.
D’un côté on a un meneur d’expérience, capable de diriger l’attaque, de scorer de n’importe quel endroit du terrain, et de défendre correctement sur la plupart des meneurs de la Ligue.
De l’autre, on a un jeune meneur fougueux, qui explose complètement ses stats dans ces playoffs en l’absence de Kyrie Irving. Scary Terry a prouvé qu’il pouvait lui aussi marquer des points et diriger une attaque.



Hill a fait énormément de bien à Cleveland depuis sont retour de blessure, et ne compte pas s’arrêter là. Il n’a certes pas de stats incroyables, mais apporte un soutien au King avec une dizaine de points par match et le soulage surtout  dans la gestion de l’attaque de Cleveland. Hill joue toujours très juste, et c’est là dessus que Rozier va devoir s’adapter, lio qui a du défendre sur Redick au tour précédent, qui joue principalement à tourner autour des écrans pour se trouver en situation de catch and shoot. Bien évidemment, Terry est très confiant et on sait que rien ne lui fait peur dans cette Ligue.

 

Le pronostic : Victoire Cavaliers 4-2

Face à des Celtics encore trop jeunes et trop touchés par les blessures, les Cavaliers devraient retrouver les Finales NBA. En plus de tout cela, le TD Garden est un peu la deuxième maison de LeBron « Thanos » James. Même si les Celtics ne cessent de nous surprendre pendant ces playoffs, ce n’est pas encore leur année, et on compte quand même sur Stevens et sa bande pour aller embêter LeBron.

Rendez-vous dimanche soir à 21h30 pour le Game 1 de ces Finales de Conférence !

C’est terminé pour cette preview entre les Cavs et Celtics ! On espère que vous êtes tous prêts pour ces Finales de Conf, et n’hésitez pas à faire part de vos avis et vos pronostics tout au long de ces Playoffs !