Preview Playoffs 2018

CLEVELAND CAVALIERS - INDIANA PACERS

Est-ce que vous sentez cette odeur alléchante ? La pression qui monte, la hype qui ne cesse de grandir ?
C’EST L’HEURE DES PLAYOFFS !
Et qui dit Playoffs, dit forcément previews ! Tout au long de ces deux mois de compétition, pour chacune des séries, du premier tour aux finales NBA, on vous propose une preview disséquant les différentes affiches !
On s’occupe aujourd’hui du duel entre les Cavs et les Pacers, remake du premier tour des playoffs 2017 !


Le match-up : LeBron va-t-il enfin perdre un match du premier tour ?

En saison régulière, les Pacers ont dominé les Cavs 3-1. Attention à ne pas prendre la confiance trop vite côté Indiana, parce que LeBron en playoffs, on commence à le connaître, et ça ne rigole pas.

Côté Cavaliers, la saison fut assez compliquée avec des hauts et des bas. Début de saison compliqué sans IT avec des défaites contre les Hawks ou le Magic, puis une série de 19 victoires consécutives. Mais avec Lue au coaching, une équipe de vieux briscards, et l’intégration mitigée de Thomas, ça ne pouvait pas aller aussi loin que prévu. On retiendra bien sûr la trade deadline complètement folle des Cavs avec six départs pour quatre arrivées.

 

Finalement, Cleveland aura encore pu compter sur LeBron James, auteur de sa meilleure saison en carrière (encore ?) pour amener son équipe à un bilan de 50 victoires pour 32 défaites.

 

Passons aux Pacers, l’équipe surprise de cette saison. Avec le départ de Paul George et arrivée de Oladipo et Sabonis durant l’été, personne ne voyait Indiana rejouer les playoffs, et encore moins Oladipo à ce niveau, All Star et très certainement le MIP 2018. Un collectif qui tourne bien, les jeunes qui font leur taff, et on se retrouve à deux victoires de l’avantage du terrain. Mention à Sabonis, petit coup de cœur de cette belle équipe.

 

Avec un Oladipo enfin au niveau auquel on l’attendait, Indiana est l’équipe surprise de l’Est, qui fini sur un bilan de 48 victoires pour 34 défaites.

 

Les Pacers pourront-ils mettre fin au règne du King sur la conférence Est ? Il faudra s’attendre à une série encore monstrueuse de LeBron James, mais Oladipo et sa bande ne se laisseront pas faire et auront l’occasion de créer la surprise, surtout avec la terrible défense des Cavs.


Le focus : la bataille des bancs

Korver, Clarkson, Hood, Nance Jr, Smith côté Cavs ; Joseph, Sabonis, Jefferson et Stephenson côté Pacers. De la jeunesse et de l’expérience des deux côtés, la bataille risque d’être rude.

 

On sait que lorsque LeBron sort du terrain, Cleveland est un peu perdu. Pourtant, le talent offensif du banc est indéniable. On a déjà vu Clarkson et Hood faire des cartons plus tôt dans la saison, Korver ne peut pas être laissé seul. De plus, on n’est jamais à l’abri du JR Smith game. A voir comment Lue va gérer ses rotations, mais ça peut être tout ou rien.

 

 

De leur côté, les Pacers possèdent un peu moins de talent brut, mais leur banc reste très efficace. Joseph l’avait déjà montré à Toronto et le prouve encore à Indiana, c’est un meneur back-up très sérieux, qui sait gérer le tempo. Sabonis est très jeune mais il a montré qu’on pouvait compter sur lui en régulière. L’expérience de Big Al est un plus, et l’électron libre Stephenson peut avoir un gros impact grâce à son intensité.

Avantage : Pacers

Léger avantage Pacers, car un peu plus de cohésion. Ils ont certes moins de talent, mais sont ensemble depuis le début de saison, contrairement aux Cavs, qui n’ont pas joué sur la continuité.


Les facteurs X : Tristan Thompson et Myles Turner

Myles Turner est encore jeune mais il est bourré de talent. Jeu au poste, shoot extérieur, défense, il peut être partout. Un peu moins en vue que l’année dernière à cause de blessures, Myles va devoir step-up pour seconder Oladipo. Le secteur intérieur des Cavs étant assez faible, le jeune Pacer aura la place pour batailler au rebond et rentrer des shoots.

Tiens, un autre pivot en facteur X, cette fois chez les Cavs. Tristan va encore probablement sortir du banc, et Cleveland aura besoin de son énergie. On l’a vu pendant les finales 2016, Thompson peut faire la différence sur des rebonds offensifs, mais aussi sur des détails qu’on ne voit pas dans les stats, comme les écrans pour LeBron ou libérer un shooteur. Si Tristan se donne à 100%, il peut tourner en 10-10 sur la série, facile.


Le pronostic : Victoire Cavaliers 4-2

Non, pas de sweep au premier tour pour BronBron, ça suffit. Les Pacers avaient déjà pris 4-0 l’année dernière, dans des matchs ultra serrés, mais pas cette année. Ils ne gagneront pas la série, parce que c’est LeBron James en face, mais ils peuvent surprendre, surtout qu’ils n’ont pas de pression. Oladipo va devoir assumer son nouveau statut de All-Star. Ce sera aussi la fin de la domination de LeBron James, qui n’a pas perdu un match du premier tour depuis 2012 (4-1 vs New York).

 

Rendez-vous ce soir 21h30 pour le Game 1, en direct de la Q Arena !


C’est terminé pour cette preview entre les Cavs et Pacers ! On espère que vous êtes tous prêts pour ce premier tour, et n’hésitez pas à faire part de vos avis et vos pronostics tout au long de ces Playoffs !