Preview Playoffs 2018

OKLAHOMA CITY THUNDER - UTAH JAZZ

Est-ce que vous sentez cette odeur alléchante ? La pression qui monte, la hype qui ne cesse de grandir ?
C’EST L’HEURE DES PLAYOFFS !
Et qui dit Playoffs, dit forcément previews ! Tout au long de ces deux mois de compétition, pour chacune des séries, du premier tour aux finales NBA, on vous propose une preview disséquant les différentes affiches !

 

Passons désormais au duel entre le 4eme et le 5eme de l’Ouest entre l’Oklahoma City Thunder le Jazz d’Utah, une autre série qui s’annonce disputée entre deux équipes aux styles très différents.


Le match-up : Un collectif Herculéen s’oppose au Cerbère d’Oklahoma.

On attaque désormais la série la plus serrée de la conférence Ouest ! En saison régulière, le Thunder a remporté trois des quatre confrontations avec le Jazz. Le point à retenir, c’est que la seule victoire du Jazz a eu lieu lorsque le Thunder a été maintenant sous les 90 points. Une première clé de la série ?

Attardons nous d’abord sur le Thunder. La saison régulière a été assez compliquée pour les hommes de Billy Donovan. Les intégrations de Paul George et Carmelo Anthony ont pris du temps, résultat, une 4eme place à l’Ouest, mais un bilan de “seulement” 48 victoires. Quand un Westbrook soliste en gagne 47 la saison précédente, c’est légèrement décevant, mais ce n’était pas là ou on attendait OKC, bien évidemment.

Venons en à Utah. Le Jazz est l’une des énormes surprises de la saison. Terminant 5eme de l’Ouest au buzzer, personne ne s’attendait à voir la troupe de Quin Snyder aussi haut au classement suite au départ de Gordon Hayward. Mais grâce aux ajustements du coach et à l’explosion de Donovan Mitchell pour sa première saison en NBA, voilà un Jazz qui arrive en Playoffs avec des certitudes, et rien à perdre, contrairement à leurs adversaires.

A quoi s’attendre ? Préparez vous à un assaut de forteresse sur bien plus que 4 matchs. Les deux équipes sont en mesure de défendre très très fort, le Thunder grâce à ses qualités physiques et athlétiques inégalées en NBA, le Jazz grâce au tacticien Quin Snyder et la discipline de son effectif.
Tiens donc, on dirait presque une version West Coast de Celtics-Bucks, l’infirmerie vide cette fois.


Le focus : Le temps des ajustements est arrivé pour Billy Donovan !

Nous avons déjà pu vanter les qualités de coaching de Quin Snyder dans cette preview et nous allons continuer, mais on va aussi s’attarder sur Billy Donovan, qui n’a pas beaucoup impressionné depuis son arrivée sur le banc du Thunder.
Lequel de ces deux coachs possède le plus de cartes cachées dans sa manche ? C’est ce qu’on va voir dans ce focus axé tactique !

Ce cher Billy Donovan. Décevant globalement depuis son arrivée à OKC, l’ancien de Florida nous a tout de même montré ses talents de tacticien en demi-finale de conférence face aux Spurs en 2016. Cette saison, le coach dispose de nombreuses armes pour s’adapter à son adversaire, et il lui faudra les utiliser à bon escient pour tenir tête à son homologue, qui n’hésitera pas à tenter des coups tactiques pour prendre l’ascendant. Quelles armes sont à disposition de Donovan ? Le MVP en titre Russell Westbrook bien sûr, Paul George, Steven Adams, Patrick Patterson, Alex Abrines, Jerami Grant, Terrence Ferguson, en voilà des solutions ! La plus grosse interrogation concerne cependant Carmelo Anthony, mais ça, on va en parler plus tard.
Donovan possède une armée de compétiteurs, de combattants, nous l’avons vu cette saison lorsque le Thunder a battu Cleveland, Houston et Golden State en saison régulière, les joueurs sont motivés par les gros enjeux, et ça tombe bien, l’enjeu ici est de taille. Aucun doute que Westbrook et compagnie arriveront prêts, c’est désormais à Billy d’arriver avec un plan de jeu concret et des prévisions d’ajustements, car l’un des plus attendus du côté d’OKC est bel et bien le coach.

Penchons nous maintenant sur l’homme d’en face, Quin Snyder, un autre McGyver du coaching. Pas de Gordon Hayward, de Rodney Hood et de George Hill ? Pas de problème, le duo Rubio-Mitchell fait largement le boulot. Snyder avait déjà installé une philosophie défensive très solide que son collectif exécute à la perfection depuis maintenant quelques saisons, avec Rudy Gobert en point d’ancrage, mais il a aussi transformé le Jazz en une équipe offensive dangereuse. Le mouvement de balle est léché, les systèmes sont très bien exécutés, et la fougue de Donovan Mitchell ajoute l’ingrédient explosif qui manquait parfois au Jazz jusqu’à maintenant.
Pour revenir à la défense, Snyder aura un gros travail tactique, car en face, il y a Westbrook, George et Anthony à contenir, une mission qui sera très compliquée, mais ce n’est pas ce qui va effrayer le Jazz et son gourou, qui n’ont de toute façon pas grand chose à perdre.

Avantage : Jazz.

Les certitudes sont du côté de Quin Snyder et du Jazz. Ricky Rubio et Jae Crowder se sont parfaitement fondus dans l’effectif, comme s’ils étaient là depuis 3 ans. Le collectif n’a pour ainsi dire aucune faille. Tout ça en grande partie grâce à un coach qui a donc installé sa philosophie, qui s’ajuste très bien, et surtout, qui sait utiliser ses joueurs au meilleur de leurs capacités.
Sans remettre en cause les qualités de son homologue, mais contrairement à lui qui doit encore prouver, Snyder a l’avantage des certitudes sur des aspects clés.


Le facteur X : Carmelo Anthony, la wild card du Thunder.

Ce bon vieux Melo, celui qui peut faire passer OKC d’une équipe destinée à échouer en demi-finale à un potentiel contender sérieux lors de ces Playoffs. Vous l’avez lu ici en premier. Il aura beaucoup fait parler de lui l’été dernier, et sa saison discrète n’est mine de rien pas passée inaperçue du côté d’OKC. Pire saison au scoring de l’ailier qui n’était jamais descendu sous les 20 points de moyenne en carrière, mais en tant que troisième option, ce n’est pas surprenant. Ce qui l’est plus, c’est que monsieur ne semble pas avoir peser autant qu'espéré malgré toutes ses qualités offensives. Carmelo sera donc très attendu pour son retour en Playoffs, car son équipe aura énormément besoin de lui.
Il serait peut-être intelligent d’envisager, que ce soit son initiative ou celle de son coach, de sortir du banc pour permettre au Thunder d’avoir un atout offensif de poids dans la second unit à tout instant, chose qui a tendance à manquer, obligeant soit Paul George, soit Russell Westbrook à quasiment toujours prendre le rôle de leader auprès des remplaçants.
Allez Billy, réunis nous le duo Felton-Anthony en sortie de banc, aux bons souvenirs de New-York !


Le pronostic : Victoire d’OKC 4-3.

Malgré les doutes, les incertitudes, c’est bien le Thunder qui est en meilleure position pour passer ce premier tour. La série sera difficile pour les hommes de Billy Donovan, qui feront face à une opposition farouche, mais les Playoffs sont le rendez-vous des grands joueurs, et le Thunder en possède trois. Le groupe n’a certes passé qu’une saison ensemble, mais l’expérience totale des joueur offre un avantage de taille au 4eme de l’Ouest.
Lancement des hostilités dès ce soir pour le match 1 à la Chesapeake Energy Arena !


Et voilà pour cette preview à la couleur verte ! On espère que vous êtes tous prêts pour ce premier tour, et n’hésitez pas à faire part de vos avis et vos pronostics tout au long de ces Playoffs !