D.Wade de retour au Miami Heat!


Oui Dwyane, “This is your house”.
C’est l’une, si ce n’est LA plus grosse des nouvelles suite à cette trade deadline pour certains. Flash est de retour en Floride, et la Heat Nation est littéralement en feu depuis jeudi soir. Revenons en détails sur cette Wojbomb qui s’est abattue ce jeudi, à 19h06, heure Française.

Commençons par le début, c’est à dire l’échange en lui-même ainsi que son contexte.
Dwyane Wade a donc été envoyé à Miami par les Cleveland Cavaliers contre un second tour de draft protégé de 2024.
Les Cavs sont actuellement dans une phase très compliquée. Malgré la victoire au buzzer face aux Timberwolves, LeBron et sa clique sont 3eme de l’Est, et pas du tout à l’abri de tomber plus bas si les choses ne vont pas mieux. Ajoutez à cela un manque de cohésion au sein de l’effectif, Isaiah Thomas qui s’intègre mal et Tyronn Lue le nez dans son Sudoku, on peut dire que c’était compliqué. Dwyane Wade, quand à lui, malgré son bon début de saison en tant que 6eme homme, n’était pas non plus enjoué par la tournure des choses dans l’Ohio. Ayant de plus annoncé son envie de prendre sa retraite à Miami, le management des Cavs lui a, en quelque sorte, fait un cadeau.
Autre point important à souligner dans le contexte de ce trade, l’enterrement d’Henry Thomas, ancien agent de Wade, mort il y a peu. C’est lors de cet événement attristant pour la franchise du Heat et pour l’arrière que ce dernier et Pat Riley se sont retrouvés. Fin du conflit entre les deux gros égos, une réconciliation avec comme point d’orgue, un retour à la maison officialisé quelques semaines plus tard.

Voyons maintenant l’impact de ce trade sur le Heat et ce à quoi on peut s’attendre sur le terrain.
Miami est actuellement 7eme à l’Est, encore assez proche du top 4, et semble être en mesure d’accrocher un spot pour les Playoffs sans grande difficulté. Dion Waiters absent pour la saison, l’arrivée de Wade est bien évidemment bénéfique pour l’effectif d’Erik Spoelstra. Le coach dispose à nouveau du mentor parfait pour les jeunes tels que Josh Richardson, Tyler Johnson, Justise Winslow, Rodney McGruder et Bam Adebayo qui pourront continuer d’apprendre. Du côté de Goran Dragic et Hassan Whiteside, piliers actuels de l’équipe, le premier est heureux de retrouver son capitaine, et le second a hâte de recevoir à nouveau des alley-oops.
Une question se pose cependant. Ou intégrer la légende de Sud-Plage ? On peut l’imaginer débuter le match de ce soir face aux Milwaukee Bucks, Wade ayant exprimé son envie de jouer tout de suite. Il faut cependant voir sur le moyen-terme, les semaines et mois à venir, car le poste d’arrière reste assez blindé, même sans Waiters. Josh Richardson peut tout à fait débuter les matchs, apportant shoot et défense aux côté de Goran Dragic. Tyler Johnson peut proposer un rôle de second créateur, toujours aux côté du Slovène. Et, même si Wade sort du banc, ce qui semble être la meilleure solution, il faudra également trouver du temps de jeu pour Wayne Ellington, qui s’est montré précieux à maintes reprises pour son équipe. C’est donc à Erik Spoelstra qu’il reviendra de faire les bons choix. Monsieur voudra probablement tester certaines rotations, on peut en tout cas lui faire confiance pour que le Heat reprenne sa marche en avant.
Pat Riley récupère ainsi pour quasiment rien son arrière fétiche, alors que ce dernier est payé au minimum. Coup de génie ou opportunisme légendaire ? Surement un mélange des deux. Le parrain gominé, habituellement sage en Février, s’est permis de choquer la planète NBA en ramenant le héros local chez lui.


Une simple annonce, et le peuple cria de joie. D-Wade est à nouveau un joueur du Miami Heat, pour notre plus grand plaisir. Les maillots Vice floqués du numéro 3 sont déjà très attendus, et on espère voir Flash dès ce soir porter ce qui était, est, et sera à tout jamais le seul, le véritable maillot de Dwyane Wade.
Welcome Home !

Valentin T.