Bilan du championnat après douze journées


Le Paris Saint-Germain est en tête devant l’AS Monaco, le FC Metz en train d’être décroché. A un tiers de la saison, la Ligue 1 Conforama donne ses premiers enseignements.

 

Les cadors


Tout d’abord en haut du classement, on retrouve des habitués avec un PSG intraitable qui compte déjà 10 victoires et seulement 2 matchs nuls. Le premier contre Montpellier et le second lors d’un classico que le club de la capitale a failli perdre. (Voir l’article,  « Paris a eu chaud ») Ensuite l’’AS Monaco se retrouve à 4 points du leader. Le club de la principauté souvent critiqué en ce début de saison, compte 2 points d’avance sur la saison 2016-2017 à la même journée et seulement 2 buts marqués en moins. Alors, oui la campagne européenne est très mal partie et le jeu n’est peut-être pas au rendez-vous, mais n’oublions pas les pertes conséquentes à l’intersaison. En effet ils ont perdu vingt et un joueurs, dont les importants: Bernardo Silva, Benjamin Mendy (Manchester City), Kylian Mbappé (PSG), Bakayoko (Chelsea) etc..

 

Derrière, les deux Olympiques répondent présents. Ils arrivent à jongler entre le championnat et l’Europa League et restent dans le rétroviseur des monégasques.

 

Cependant la première surprise de ce tiers de championnat nous vient des Nantais, menés par Claudio Ranieri. Le jeu produit ne procure pas énormément de plaisir aux amoureux de football (14éme attaque de L1) mais nous étions déjà habitués avec S. Conceiçao ou R. Girard. Seulement cette année les résultats sont là avec une belle 5ème place et surtout 5 points d’avance sur les stéphanois.

 


Le ventre mou


Les 13 suivants se tiennent en seulement 9 points. En regardant de plus près, des clubs comme Saint-Etienne, Bordeaux et Rennes déçoivent que ce soit dans le jeu pratiqué ou dans les résultats obtenus. Les verts étaient troisièmes jusqu’à la 9eme journée et commencent petit à petit à rentrer dans les rangs. Les bordelais, qui ont voulu mettre des bâtons dans les roues de leur buteur Malcom, viennent d’enchainer cinq matchs sans victoire.  Tandis qu’en début de saison ils ont connu une élimination prématurée face au modeste club de Vidéotron. Les belles surprises de ce ventre mou, cher à notre ligue 1, sont Caen qui pointent à la 7ème place ainsi que l’ESTAC. Les troyens habitués à l’ascenseur engrangent un maximum de points, dans la course au maintien. Après nous retrouvons, Guingamp, Toulouse et Angers, habitués au ventre mou avec un premier tiers de saison, sans grande vague.

 


La course au maintien


Enfin dans le bas de tableau le FC Metz, avec seulement 3 points ferme la marche. A  la  surprise générale des suiveurs de la ligue 1 Conforoma, l’OGC Nice et le LOSC se situent dans les bas fonds du classement. Les niçois n’arrivent pas à confirmer leur belle saison 2016-2017. Un mercato, moins bien mené, une préparation compliquée avec les tours de qualifications pour la C1, un banc qui ne permet pas d’enchainer les matchs et surtout des cadres qui ne répondent pas présent. Ce sont les ingrédients qui mettent les aiglons à une pâle 15ème place. Tandis que les dogues, entrainaient par Marcelo Bielsa, coach Argentin connu et reconnu de notre championnat n’y arrivent pas. En effet il a beau être adulé par de nombreuses personnes, les résultats manquent. Seulement neuf points pris lors des douze premières journées, à noter qu’ils ont un match de retard face a leurs voisins amiénois.

 


Les trois matchs de ce début de saison


·         EA Guingamp 0 – 3 Paris Saint-Germain


2ème journée

 

Dimanche 13 août 2017 - Stade Municipal du Roudourou

 

18 378 spectateurs

 

 

 

            Toutes les caméras étaient présentes et pointés sur le premier match de Neymar en Ligue 1. Après un été très mouvementé, le joueur le plus cher du monde foule la pelouse du Roudourou. Après un tout petit temps d’adaptation, le brésilien a clairement réussi son baptême du feu en ayant délivré une passe décisive à la 62eme et marque son premier but à la 82ème minutes. Le premier but d’une longue série.

 

·         Amiens SC – Lille OSC


 

 

8eme journée

 

Samedi 30 septembre 2017 – Stade de la Licorne

 

Le 30 septembre 2017, le club du Nord se déplace à Amiens. Après 15 minutes de jeu les lillois marquent un but par Ballo Touré. Le défenseur se dirige vers ses supporters, lorsque la barrière cède sous le poids du parcage. Ce drame fera vingt six  blessés dont quatre graves. Les forces de l’ordre et les stadiers interviennent et le match sera arrêté. De nombreuses questions subsistent concernant l’état du stade, quand on sait que Luzenac a été interdit de ligue 2 pour moins que ça…

 


·         AS Saint-Etienne 0 – 5 Olympique Lyonnais


12eme journée

 

Dimanche 05 novembre 2017 - Stade Geoffroy-Guichard

 

38 993 spectateurs

 

Le match attendu par toute une région, le vrai derby de notre championnat. Le match qui peut permettre aux stéphanois de recoller au wagon de tête. Finalement, ce match n’a pas été le derby tant attendu avec des gones bien au-dessus de leur adversaire du soir. Score final 5-0 pour le club de J-M Aulas et une invasion du terrain des supporters stéphanois, suite à la célébration de Fékir. Tout est à jeter pour les verts et à garder pour les lyonnais. (Voir l’article, « la Correction ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Florian Ribeiro