Embed from Getty Images

Le 4-2-3-1

 

Ce système est en général très apprécié par les équipes qui veulent jouer en contre-attaque et avoir une grosse densité au milieu de terrain. Il est très important de maitriser les phases de transitions avec des joueurs qui se portent vite vers l'avant.

En regardant de plus près les milieux sont un élément essentiel de ce dispositif. Nous avons une doublette de milieux défensifs qui comme leur nom l'indique se trouveront devant la défense. Leur complémentarité sera très importante et ce duo doit se composer d'un milieu « sentinelle » qui viendra stabiliser l'équipe et d'un relayeur qui fera les efforts. Pour les trois devant, on retrouve deux joueurs latéraux qui auront la lourde tâche d'animer les couloirs, des joueurs techniques et rapides font l'affaire à ces postes. Enfin, le numéro 10 devra animer le milieu et diriger l'équipe pour la mener vers la victoire mais également épauler l'attaquant, qui lui se retrouve un peu seul devant. La défense, à quatre, avec des latéraux qui auront une tâche importante dans ce dispositif.


Les points forts

- Une grande solidité défensive avec une ligne de cinq milieux et quatre défenseurs.

 

- Un milieu de terrain qui pourra permettre d'avoir la possession du ballon, et en phase défensive, une récupération rapide.

 

- Quadrillage du terrain.

 

- Système qui privilégie les contre-attaques.

 

- Système qui permet de « garder un résultat ».

Les points faibles

- L'attaquant doit avoir une grosse palette, joueur pivot, technique, rapide, efficace, joueur dur à trouver.

 

- Système défensif.

 

- Système qui demande une grande rigueur tactique.



 

Pour conclure, ce système est très apprécié par les coachs un peu frileux, comme Didier Deschamps ou Pascal Dupraz. 

 

C.Hermet