RETRO SAISON : BUNDESLIGA


La saison 2017/2018 de Bundesliga, riche en rebondissements, s’est terminée le 12 mai 2018. Retour sur une saison qui aura très certainement marqué l’histoire du football Allemand, avec beaucoup de surprises.

Le Champion : un Bayern Munich puissance 6

Au terme d’une saison de Bundesliga riche en émotions, le Bayern Munich s’est imposé encore une fois comme le leader incontesté de la Bundesliga. 84 points au compteur, seulement 4 défaites en championnat cette saison, les bavarois sont irrésistibles en cet exercice 2017/2018. Robert Lewandowski de nouveau meilleur buteur du championnat, un Thomas Müller de nouveau décisif pour son équipe, le retour en grande forme de Franck Ribéry, mais aussi l’émergence de nouveaux cadres de l’effectif comme Joshua Kimmich ou Nicklas Süle (qui a profité des multiples blessures des arrières centraux bavarois cette saison).
Maîtres de leur saison, les bavarois se sont retrouvés leaders de cette Bundesliga dès la 10e journée, et ont maintenu le cap pour aller chercher leur 6e titre consécutif en Bundesliga. Malgré tout, le club a connu un début de saison tumultueux. Carlo Ancelotti limogé après la défaite en Ligue des Champions face au PSG (3-0 au parc en septembre 2017), c’est Jupp Heynckes qui reprend en main cette équipe en plein doute, alors que le Borussia dominait le championnat à cette époque, avec un Aubameyang étincelant. Heynckes a réussi à remobiliser les troupes, et à faire encore une saison remarquable avec le Bayern, qui l’aura amené en demi-finale de Ligue des Champions face au Real Madrid, ainsi qu’en finale de coupe d’Allemagne face à Francfort. Le club peut grandement remercier ce grand homme, qui prend finalement sa retraite définitive au terme de cette saison qu’il juge « réussie malgré quelques déceptions ».


La Bonne Surprise : Schalke 04 de retour au sommet
Personne, après la saison dernière de Bundesliga, ne voyait Schalke 04 retourner sur le devant de la scène en Allemagne. Tout le monde se trompait. Deuxième de Bundesliga cette saison, 64 points, les joueurs de Gelsenkirchen retrouvent la Ligue des Champions. Avec 18 victoires en 34 matches, les joueurs de Schalke retrouvent le sommet, après une saison réussie.
Dans un dispositif tactique de plus en plus répandu mais souvent peu maîtrisé (3 défenseurs centraux), certains joueurs sont devenus de vrais cadres, notamment Daniel Caligiuri au poste de piston droit, ou encore des joueurs comme Benjamin Stambouli qui s’est totalement relancé au poste de défenseur central, ou encore Amine Harit, révélé au plus haut niveau européen. Certains joueurs comme Max Meyer ou encore Leon Goretzka ont confirmé après des saisons convaincantes, au point d’attirer les plus grandes écuries d’Europe (Goretzka a dors et déjà signé au Bayern, Meyer attire le PSG, Arsenal ou encore le Bayern de Munich).
Mais le grand homme des cette saison c’est le manager de cette équipe : Domenico Tedesco. Le manager allemand de 32 ans a fait un énorme travail cette saison avec une équipe qui avait beaucoup déçu la saison dernière (seulement une dixième place en Bundesliga, pas de compétition européenne). Il a redressé une équipe en plein doute, avec un travail tactique concluant et quelques repositionnements (Stambouli en défense centrale, Caligiuri en piston droit, Amine Harit au poste
d’attaquant de pointe) ainsi que des révélations de nouveaux talents (Thilo Kehrer en défense
centrale).


La grosse déception : le Dinosaure de la Bundesliga s’est éteint
Depuis la création de la Bundesliga en 1963, un seul club avait réussi à disputer toutes les saisons de
ce prestigieux championnat allemand : le Hambourg SV. 55 ans plus tard, c’est dans les larmes que le
« Dinosaure » de la Bundesliga s’est éteint.
Au terme d’une saison très moyenne, qui se termine avec un bilan de 8 victoires, 7 nuls et 19 défaites
en 34 matches, les joueurs d’Hambourg se placent à la 17e et avant-dernière place de ce
championnat. Ils ont pourtant pu y croire jusqu’au bout, leur relégation se jouant jusqu’à la dernière
journée, et ce malgré la victoire 2-1 face à Gladbach.
Cette relégation a également entraîné des incidents lors du dernier match. Très déçus par la saison
de leur club, les supporters du HSV ont lancé des fumigènes sur la pelouse, obligeant les forces de
l’ordre à intervenir et à stopper le match pendant 15 minutes, alors qu’on était dans le temps
additionnel.
Néanmoins, cette descente leur pendait au nez depuis quelques saisons. En effet, les Dinosaures
jouent avec le feu depuis quelques années, évitant très souvent la descente lors de la dernière
journée, comme ce fut le cas il y a deux saisons, ou encore en disputant les barrages face au 3e de la
deuxième division Allemande. Cette fois, le club a été directement relégué, sans avoir à passer de
barrage, et c’est toute l’Allemagne qui se sentait mal avec la descente du seul club à avoir disputé
toutes les saisons de Bundesliga.


Le Bilan
Une saison 2017/2018 de Bundesliga riche en émotions et en rebondissements, avec la descente de
clubs emblématiques tels que le FC Cologne ou encore Hambourg. Quelques surprises, comme le
retour au premier plan de Schalke 04 ou encore une des pires saisons de Wolfsbourg, 16e et barragiste.
Dans la course à l’Europe, Francfort s’est accroché jusqu’au bout avec une très belle saison de l’équipe
de Kovacs, mais finalement c’est Hoffenheim qui accroche la 3e place au détriment du Borussia
Dortmund, 4e, et de Leverkusen et Leipzig, respectivement 5e et 6e. Stuttgart, avec une fin de saison
en coup de canon, a finalement doublé l’Eintracht et se positionne 7e.

 

Hugo Kucharski