Embed from Getty Images

Retour sur une élimination historique...

Au lendemain de l’élimination de l’Italie par la Suède, retour sur ce barrage, un des plus attendus pour la qualification à la coupe du monde 2018.

 

17 Octobre 2017 les tirages des matchs de barrage ont désigné l’Italie de Buffon pour affronter la Suède de Toivonen les 11 et 14 Novembre prochains. Sur le papier, les transalpins sont favoris après avoir terminé deuxième de leur groupe derrière l'intouchable Espagne. Mais ils restent sur une série de résultats décevants. En face, la Suède, deuxième du groupe A derrière la France, est une équipe solide et qui révèle parfois des surprises. Elle a ainsi battu les Bleus, en juin dernier à Stockholm (2-1) après une énorme erreur d'Hugo Lloris.


2ème de leurs groupe tout comme l’Italie, la Suède aborde ses matchs sans complexe et avec détermination. Cela va s’avérer payant puisque lors de la première rencontre la Suède s’impose 1-0: 4 minutes après son entrée, Johansson a offert à son équipe l’unique but victorieux du match, sur une frappe contrée, à la 61eme. L’Italie aura tout tenté dans ce match aller avec 64% de possessions et 10 tirs dont notamment une lourde frappe de Darmian qui a fait trembler les poteaux du “ Friends Arena” à Solna. Mais les Suédois se sont montrés globalement supérieurs dans les duels et la Squadra Azzura trop faible pour obtenir la qualification au Stade San Siro de Milan malgré le soutien de plus de 74000 tifosis. Jamais l’équipe nationale de la Péninsule n'a perdu un seul match à San Siro: sur 42 matches qu elle a disputée dans ce stade le bilan est éloquent : 31 victoires, 11 nuls et donc 0 défaite


Ce soir, il aurait fallu gagner pour se qualifier.

 

La Suède pouvait se contenter d'un nul ou d'une défaite par un but d'écart maximum si elle-même trouvait l'ouverture (2-1, 3-2, 4-3, 5-4...). Mais certains doutes pesaient sur la capacité de cette équipe Italienne à éliminer les Suédois car selon un récent sondage de la Gazetta Del Sport 75% des Italiens en plein doute voyaient le pays éliminé ce qui serait un drame national. Surtout après l’annonce de Buffon qui a déclaré que la coupe du monde sera sa dernière compétition. Le coach de cette équipe est remis en question notamment par ses choix tactiques 3-5-2, 4-2-4, 3-4-3, mais qui en attaque ? Le sélectionneur italien est en panique et ne sait plus quoi faire pour trouver la bonne solution. Il ne fait même pas jouer son meilleur joueur, Insigne. Un début de match poussif des italiens notamment sur une action où les Suédois auraient dû bénéficier d'un penalty et Barzagli aurait dû être exclu suite à une main dans la surface. Les Italiens auront toutefois dominé cette première période avec 75% de possession de balle et 11 tirs tandis que les Suédois n’auront tiré qu’une seule fois au but. Les Italiens auraient pu mener dans cette première période surtout que le buteur Suédois Johansson sera sorti sur blessure dès la 19ème minute.


Au bout d’un suspense intense, la Suède créée l’exploit et se qualifie pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. On se demande comment l’Italie n’arrive pas à marquer le moindre but en frappant plus de 35 fois en 2 matchs. Les choix du coach Ventura doivent être remis en question surtout le fait de ne pas aligner Insigne. Le biens des uns fait le malheur des autres et la qualification de la Suède est amplement méritée.