Journal des Jeux Olympiques

Biathlon

Lundi 12 février, c'est poursuite ! Deux courses, deux podiums, Martin en or !

 

 

La poursuite, c'est 5 tours de ski entrecoupé de deux tirs couchés puis deux tirs debout (1 faute = 1 tour de pénalité de 150 mètres). On garde le classement et les écarts du sprint des jours passés. Les conditions de courses étaient difficiles (toujours des bourrasques de vent et -11°C...-20 en ressenti!).

 

Les filles ont ouvert la journée avec un 10km. Les françaises étaient bien placées au départ (4 dans les 19 premières). C'est une course pleine de rebondissement (encore des surprises dans le top 10 et encore des favoris à la trappe), le classement de la veille a volé en éclat, sauf Laura Dahlmeier qui gagne sa deuxième course de suite et qui peut aller chercher un historique quadruplé (Mass start et Individuelle).

 

Et c'est la moins bien classée de nos françaises au départ qui termine 3ème, c'est Anais Bescond ! Après avoir fait un énorme retour en ski et profité des erreurs devant (elle ne fait qu'une erreur sur le premier debout), elle sort du troisième tir dans un groupe de trois pour la médaille d'argent avec la tchèque Vitkova (en bronze sur le sprint) et la slovaque Kuzmina. Anais et la slovaque font le sans faute et sur le sprint final dans le stade elle est battue et termine donc troisième, sa première médaille olympique et la première de la France en Biathlon !

 

Les autres françaises :

 

- Anais Chevallier 24eme à 2'52" (5 fautes)

- Marie Dorin 27eme à 3'02" (7 fautes)

- Justine Braizaz 34eme à 3'32" (7 fautes)

 

Une heure plus tard, c'est au tour des Hommes pour 12,5km. Martin Fourcade n'a terminé que 8ème, sa première course hors podium de la saison (après 18 consécutifs) mais il n'est pas très loin, tout comme Simon Destieux.

Avant même la fin du premier tour, il y a un regroupement général des huit premiers. Après le tir, Martin fait un erreur et sort huitième du tour de pénalité et revient une fois de plus assez rapidement,

 

Simon Destieux est dans un deuxième groupe en embuscade. Après le second tir le groupe se réduit au fil des erreurs des concurrents et Martin se retrouve seul après le troisième tir. Au dernier tir, il réalise encore un sans faute et il accélère pour s'offrir une troisième médaille d'or (la seconde sur la poursuite). Derrière, on assiste à un duel entre l'allemand Doll (champion du monde du sprint 2017), 6ème au départ et un jeune suédois de 19 ans SAMUELSSON, 14ème au départ (déjà une surprise énorme). Et c'est le plus jeune qui s'impose au sprint à la surprise générale !

 

Les favoris ont plutôt tenu leurs rangs sauf Johannes Boe qui termine à une décevante 21ème place (6 fautes, mais gain de 10 places par rapport au départ).

 

Chez les autres français:

 

- Simon Desthieux a été excellent en ski mais commet trois fautes et termine 7ème à 1'03" (il aurait pu etre sur le podium avec une ou deux fautes de moins)

- Antonin Guigonnat termine 19ème (alors qu'il était parti 27eme, belle remontée) à 2'36" (5 fautes, le top 10 était jouable)

- Quentin Fillon Maillet termine 44eme (48eme au départ) à 5'05" (7 fautes)

 

Prochain rendez-vous avec le biathlon mercredi 12h05 avec le 15km Individuel femmes, la course historique du Biathlon. C'est un contre-la-montre particulier, chaque biathlète effectue 4 tirs : un couché, un debout, un couché, un debout, et une faute est sanctionnée d'une minute de pénalité (contre un tour de pénalité de 150m en général soit entre 20 et 30 secondes) donc gare aux erreurs !

Le ski alpin

L'épreuve du Super G, qui devait se dérouler cette nuit pour les femmes, a été reporté. Il s'agit des même raisons que pour l’épreuve des hommes la veille puisque les organisateurs ont jugé qu’il y avait trop de vent.  L’épreuve se déroulera dans la nuit de mercredi à jeudi.

Ski de bosses (Homme)

Après la belle victoire de notre « pépette », l’épreuve des hommes se déroulait aujourd’hui. Malheureusement, aucun français n’était en finale. On a vu s’imposé le favoris de l’épreuve puisque le canadien KINGSBURRY a remporté la finale avec un score de 86.63, l’australien GRAHAM termine second avec un score de 82.57 et le japonais HARA complète le podium avec un score de 82.19. Le premier français est Sacha THEOCHARIS qui termine 9ème.  

Snowboard, HalfPipe (Femme)

Cette épreuve de qualification s’est déroulée avec des conditions extrêmes, en effet les rafales de vent violent ont perturbé les athlètes. Cela n’a pas empêché à Sophie Rodriguez et Mirabelle Thovex de se qualifier pour la finale. L’américaine Chloé KIM est la grande favorite de l’épreuve. À seulement 17 ans elle a réalisé un run avec un total de 95,5 !

 

Slopestyle (Femme)

Les qualifications avaient déjà été décalé et toutes les concurrentes étaient qualifiées pour la finale. En effet le vent violent avait obligé les organisateurs à repousser l’épreuve. Pour cette finale on a assisté a de nombreuse chutes spectaculaires à cause du vent. Les athlètes se sont plaints des conditions déplorables pour cette finale, qui n’aurait jamais du être disputée. Malgré les conditions, l’américaine Jamie Anderson s’impose et remporte l’or. Laurie Bloin (Canada) empoche l’argent et la finlandaise Enni Rukajarvi complète le podium.

Notre française Lucile Lefèvre termine 25, elle a chuté sur ses deux run…

Patinage artistique

Pour la première épreuve de ses JO en patinage artistique, c’était l’épreuve par équipe. Le Canada s’est vu attribuer la médaille d’or devant les athlètes olympique de Russie et les Etats-Unis qui complètent le podium.

Saut à ski (Femme)

En saut à ski malheureusement aucune française ne viendra faire retentir la marseillaise sur le podium de Pyeong-Chang. Le titre revient à la norvégienne Maren Lundby (264.6pts) suivit par Katharina Althaus (252.6) qui récoltera l'argent. C'est la japonaise Sara Takanashi qui obtiendra le bronze avec un score de 243.8.

Côté française, Lucile Morat finit 21ème. En 28ème position nous retrouvons notre autre représentante Léa Lemare. 

On se retrouve demain pour un nouveau Journal des JO d’hiver sur la feuille de match.