Slovaquie : rien à perdre, tout à gagner

Slovaquie : rien à perdre, tout à gagner

Ils n’ont rien à perdre et tout à gagner. Bizuth de l’Euro 2016, la Slovaquie ne dispute que son deuxième championnat d’Europe. Trente-sixième nation au classement FIFA, elle aura bien du mal à s’imposer dans ce groupe E. En effet, on imagine difficilement cette équipe finir à une autre place que lanterne rouge. Pourtant, c’est peut-être là que réside sa chance… 

Attendus par personne, les hommes de Stefan Tarkovic vont aborder cet Euro 2020 de manière complètement décomplexée. Après deux matchs à Saint-Pétersbourg, contre la Pologne et la Suède, ils se déplaceront à Séville pour y affronter l’Espagne. Avec la possibilité de se qualifier en finissant à la troisième place, les Bleus et Blancs tenteront de créer un (ou plusieurs) exploit(s). 

 

  • Rescapée des barrages 

Opposée à la Croatie, au Pays de Galles, à la Hongrie et à l’Azerbaïdjan lors des éliminatoires, la Slovaquie avait fini sur la troisième marche du podium, avec quatre victoires, un nul et trois défaites. Repêchée pour jouer les barrages, elle s’était imposée en demi-finale contre l’Irlande (à l’issue d’une séance de tirs au but) puis avait battu l’Irlande du Nord, 2 buts à 1, en finale. 

 

  • Joueur à suivre ? 

Désormais joueur le plus connu de la sélection, Milan Skriniar a remplacé l’ancienne star slovaque, ex-défenseur central de Liverpool, Martin Skrtel. La nouvelle sentinelle évolue depuis 2017 à l’Inter Milan, club avec qui il vient d’être sacré champion d’Italie. Élu meilleur joueur de son pays pour la seconde année consécutive, l’homme de 26 ans a failli être le bourreau de sa propre équipe, en inscrivant un but contre son camp en finale des barrages. Remis de ses émotions, il abordera l’Euro avec le rôle de patron.

 

  • Effectif ? 

Gardiens : Dubravka (Newcastle, ANG), Kuciak (Lechia Gdansk, POL), Rodak (Fulham, ANG).

Défenseurs : Hancko (Sparta Prague, RTC), Holubec (Piast Gliwice, POL), Hubocan (Omonia Nicosie, CHY), Pekarik (Hertha Berlin, ALL), Satka (Lech Poznan, POL), Skriniar (Inter Milan, ITA), Vavro (Huesca, ESP).

Milieux : Benes (Augsbourg, ALL), Bero (Vitesse Arnhem, HOL), Duda (Cologne, ALL), Hamsik (Göteborg, SUE), Haraslin (Sassuolo, ITA), Hromada (Slavia Prague, RTC), Hrosovsky (Genk, BEL), Kucka (Parme, ITA), Lobotka (Naples, ITA), Mak (Ferencvaros, HON), Suslov (Groningue, HOL), Weiss (Slovan Bratislava).

Attaquants : Bozenik (Feyenoord, HOL), Duris (Omonia Nicosie, CHY), Jirka (Mirandés, D2 ESP), Strelec (Slovan Bratislava).

 

  • Calendrier ? 

Lundi 14 juin à 18h, à Saint-Pétersbourg (Russie) : Pologne – Slovaquie (beIN SPORTS)

Vendredi 18 juin à 15h, à Saint-Pétersbourg (Russie) : Suède – Slovaquie (beIN SPORTS)

Mercredi 23 juin à 18h, à Séville (Espagne) : Slovaquie – Espagne (beIN SPORTS) 

 

Emmanuel Clévenot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *