Suède : privés de Zlatan, les jeunes doivent faire leurs preuves

Suède : privés de Zlatan, les jeunes doivent faire leurs preuves

Privée de sa légende Ibrahimovic depuis près de cinq ans, la Suède espérait enfin la voir revenir sur le terrain. Râté ! Blessé en Serie A, l’attaquant ne foulera pas la pelouse dans cet Euro 2020. Alors les Scandinaves ont-ils malgré tout une chance de se qualifier ? Assurément. Il y a trois ans, l’absence du géant suédois n’avait pas empêché les Blagult d’avancer jusqu’aux portes de la demi-finale du Mondial. Sortis premiers d’un groupe avec l’Allemagne, ils avaient éliminé la Suisse en huitièmes et s’étaient inclinés contre l’Angleterre en quarts.

A l’issue des éliminatoires, la Suède a terminé à la deuxième place de son groupe, derrière l’Espagne. Elle avait notamment pris une petite correction (3-0) au Stade Bernabeu, à Madrid. Mais bonne nouvelle : la revanche va avoir lieu. En effet, les deux équipes s’affronteront dès la première journée de leur groupe, à Séville. Les hommes de Janne Andersson enchaîneront ensuite avec la Slovaquie et la Pologne, à Saint-Pétersbourg. Si la première place de la poule sera difficile à aller chercher, la deuxième semble tout à fait à leur portée.

 

  • Les Suédois privés de Zlatan Ibrahimovic

Tout le monde l’attendait avec impatience, mais le destin en a décidé autrement. Zlatan Ibrahimovic ne signera pas son grand retour dans une compétition internationale lors de cet Euro 2020. La légende suédoise a été victime d’une entorse au genou au cours d’un match opposant l’AC Milan à la Juventus, mi-mai. L’attaquant déclare donc forfait pour le championnat d’Europe. Il avait récemment fait son come-back en sélection nationale, après cinq ans d’absence. Sera-t-il toujours en forme pour le Mondial 2022 ? Difficile d’y croire puisque la star fêtera bientôt ses 40 ans… 

 

  • Joueurs à suivre ? 

On le qualifie déjà de “nouveau Zlatan”. A 21 ans, Alexander Isak aura-t-il les épaules pour combler l’absence d’Ibrahimovic ? Attaquant de la Real Sociedad, il est originaire d’Erythrée, pays que ses parents ont quitté pour fuir la guerre. Après un début en pro raté au Borussia Dortmund, il crée sensation à Willem II, championnat néerlandais, où il marque 14 fois en 18 matchs. Repéré par le club de Saint-Sébastien, il rejoint la Liga en 2019 et en devient l’un des phénomènes. Côté équipe nationale, il compte déjà 21 sélections.

Dejan Kulusevski, 21 ans également, alimente lui aussi de nombreux espoirs. Auteur d’une saison faite de haut et de bas à la Juventus Turin, il semble avoir le potentiel de former un duo efficace avec Alexander Isak. Évoluant au poste d’ailier droit, il a porté le maillot jaune et bleu à 12 reprises.

 

  • Effectif ? 

Gardiens : Jonsson (FC Copenhague, DAN), Nordfeldt (Gençlerbirligi, TUR), Olsen (Everton, ANG).

Défenseurs : Augustinsson (Werder Brême, ALL), Danielson (Dalian Pro, CHN), Granqvist (Helsingborgs), Helander (Glasgow Rangers, ECO), Jansson (Brentford, D2 ANG), Krafth (Newcastle, ANG), Lindelöf (Manchester United, ANG), Lustig (AIK Solna), M. Olsson (BK Häcken).

Milieux : Cajuste (Midtjylland, DAN), Claesson et K. Olsson (FC Krasnodar, RUS), Ekdal (Sampdoria, ITA), Forsberg (RB Leipzig, ALL), S. Larsson (AIK Solna), Sema (Watford, D2 ANG), Svanberg (Bologne, ITA), Svensson (Guangzhou R & F, CHN).

Attaquants : Berg (FC Krasnodar, RUS), Isak (Real Sociedad, ESP), Kulusevski (Juventus, ITA), J. Larsson (Spartak Moscou, RUS), Quaison (Mayence, ALL).

 

  • Calendrier ? 

Lundi 14 juin à 21h, à Séville (Espagne) : Espagne – Suède (TF1 et beIN SPORTS)

Vendredi 18 juin à 15h, à Saint-Pétersbourg (Russie) : Suède – Slovaquie (beIN SPORTS)

Mercredi 23 juin à 18h, à Saint-Pétersbourg (Russie) : Suède – Pologne (beIN SPORTS)

 

Emmanuel Clévenot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *